Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Une avancée vers un tourisme durable : l’hôtel « Four Seasons aux Seychelles » met en place un projet de restauration des récifs coralliens

Baie Lazare - Seychelles | April 7, 2015, Tuesday @ 09:26 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Sharon Meriton Jean, Sharon uranie et Séverine Martin | Views: 2437
Une avancée vers un tourisme durable : l’hôtel « Four Seasons aux Seychelles » met en place un projet de restauration des récifs coralliens

Un projet de restauration des récifs a commencé, dans la baie « fer à cheval » à Petite Anse pour augmenter le taux de croissance des coraux. Il a pour but de transplanter 16 000 fragments de coraux dans les deux prochaines années.(Four Seasons Resort Seychelles)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - -Presque dix-sept ans après le phénomène El Niño qui avait causé un blanchissement massif des coraux à travers le monde, les coraux des Seychelles sont considérés « en bonne santé et en cours de rétablissement. »

Selon une étude réalisée aux Seychelles et publiée en Janvier de cette année, plus de 90 pour cent des récifs coralliensaux Seychelles se rétablissent lentement mais sûrement. Le chef de l'expédition National Geographic a récemment classé la santé des récifs de l’Etat insulaire de l'Océan Indien comme étant une des meilleures au monde.

Bien que les coraux se soient naturellement rétablis à travers l'archipel de l'océan Indien, plusieurs sites ne se sont pas encore complètement remis des effets néfastes du phénomène naturel qui avait causé une hausse de température de la mer, entraînant ainsi le blanchissement des coraux et leurs morts.

La baie de Petite Anse située dans le quartier sud de la Baie Lazare sur l'île principale de Mahé est un exemple d'écosystème marin qui tend à se rétablir complètement.

 « Il est difficile de connaître les conséquences du blanchissement des corauxà Petite Anse, car il n'y avait pas de système de surveillance sur ce site avant l’incident d’El Nino en 1997 et 1998. Nous savons que le corail est en train de se rétablir, mais cela pourrait être mieux, » a déclaré à la SNA dans un courriel, Caroline O 'Grady, directrice des relations publiques du Four Seasons Resort Seychelles.

Le commentaire de Caroline O’ Grady fait suite au lancement du « projet de restauration des récifs de Petite Anse » par l'hôtel de luxe qui est situé à côté de la petite baie « fer à cheval. »

 Bien qu’on dise, que les coraux à Petite Anse soient en train de se rétablir, l’hôtel Four Seasons Resort a fait équipe avec WiseOceans pour augmenter le taux de croissance des coraux dans une zone de plus de 10.000 mètres carrés. (Four Seasons Resort Seychelles) Licence photo : Tous droits réservés

Le projet vise à transplanter un nombre ambitieux de 16 000 fragments de coraux dans les deux prochaines années, pour augmenter le taux de croissance des coraux dans une zone de plus de 10.000 mètres carrés.

 « Des petits morceaux de corail brisé sont souvent endommagés par des événements naturels tel que des vagues. Ils seront collectés au fond de l'océan et rapportés à-terre à la Coral Cabana [un bâtiment spécialement conçu où les coraux seront nettoyées, modifiés et assemblés sur des bandes métalliques, prêts à être installés dans la pépinière de corail sous-marine », a expliqué l'équipe travaillant sur le projet.

 « Ensuite, ils seront remis à l’eau, dans la pépinière de corail, qui contient des structures en fer installées dans la baie pour permettre aux coraux de se développer en toute sécurité pour atteindre une taille plus robuste après 9 à 12 mois. »

Des fragments de coraux quiont été nettoyés, modifiés et assemblés sur des bandes métalliques puis transférés dans la pépinière sous-marine. (Four Seasons Resort SeychellesLicence photo : Tous droits réservés

Le projet de restauration des récifs résulte d’une collaboration entre l’hôtel Four Season et WiseOceans, une organisation spécialisée dans la formation et la conservation maritime.

O’ Grady a affirmé à la SNA que le personnel et les clients de l’hôtel seront également invités à transplanter les coraux cultivés pour les remettre dans la baie.

 « Tous nos clients seront invités à prendre part aux activités de développement du corail, et nous espérons que le plus grand nombre d’entre eux y participeront. Nous aurons des ateliers deux fois par semaine, où ils pourront s’impliquer à préparer le corail pour la pépinière et apprendre le processus, » a-t-elle ajouté.

On estime que le coût global du projet serait d'environ 50 000€  (soit près de 55 000$)

Le développement des coraux ou les projets de pépinière de corail ne sont pas nouveaux dans l'archipel de 115 îles. Grâce à différents partenariats et financements, plusieurs entreprises non-gouvernementales et privées ont contribué à soutenir la croissance des coraux.

Un exemple notable est un exercice de replantation de corail à Amitié sur Praslin la seconde île la plus peuplée des Seychelles, menée par une organisation non gouvernementale locale, Nature Seychelles, qui montre des résultats encourageants

Tania Militello, agent du projet de restauration des récifs qui a travaillé avec WiseOceans sur le dernier projet affirme que la technique a été spécifiquement conçue »pour le récif de Petite Anse.

 « ... Cette zone n’est pas protégée par une barrière de corail extérieure. L’action des vagues implique que tous les éléments du projet de croissance du corail doivent être fixés au sol. Les fragments coralliens poussent avec succès quand ils sont tenus bien immobiles. La sécurisation intensive des coraux a donc été une des priorités du développement de cette méthodologie. Les fragments de coraux transplantés amélioreront le récif naturel, augmenteront la couverture corallienne existante et continueront à s’épanouir de manière autonome, dans les prochaines années », a expliqué Tania Militello.

     Tania Militello, agent du projet de restauration des récifs travaille avec WiseOceans pour surveiller la greffe de corail à Petite Anse. (Four Seasons Resort Seychelles) Licence photo : Tous droits réservés

Selon un communiqué de presse du « Four Seasons », ce n’est pas le premier projet de conservation entrepris en partenariat avec WiseOceans. WiseOceans collabore également avec d'autres organisations non-gouvernementales locales et travaille sur la formation et la conservation maritime.

Au cours des trois dernières années, l'hôtel a mis en place un programme pour secourir les  tortues à écailles, (une espèce en voie d’extinction)  ainsi qu’un programme de surveillance de l'érosion côtière.

 « Il est vital pour l'avenir de l'environnement et de l'économie des Seychelles que nous respections cet environnement magnifique, à la fois sur terre et dans l'océan. Ces ressources sont une des principales raisons qui font que le tourisme existe aux Seychelles. Cet environnement fait le bonheur des touristes et des résidents.

Il permet de soutenir la communauté locale grâce au commerce et à l'investissement ", a déclaré dans le communiqué, Nihat Yucel, le directeur de l’hôtel.

Avec des établissements dans près de 40 pays dans le monde, la chaîne d’hôtels Four Seasons a inauguré son hôtel de luxe aux Seychelles en 2009.

L’hôtel a attiré en moyenne 11 000 personnes par an, qui, selon Caroline O’ Grady, sont principalement originaires du Moyen-Orient, d’Europe, de Russie et du Royaume-Uni.

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Four Seasons Resort Seychelles, El Niño, récifs coralliensaux, WiseOceans, Nature Seychelles

More from Environnement →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search