Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

L’île d’Aride aux Seychelles devient plus verte grâce à la production d’électricité par l'énergie renouvelable

Aride Seychelles | May 2, 2015, Saturday @ 21:44 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Sharon Meriton Jean et Sandra Barnerias | Views: 2872
L’île d’Aride aux Seychelles devient plus verte grâce à la production d’électricité par l'énergie renouvelable

L'île d'Aride fabrique son électricité grâce à l'énergie renouvelable (Gerard Larose, Seychelles Tourism Board)

Photo license  

(Seychelles News Agency) -  L'île granitique d’Aride, qui se trouve plus au nord de l'archipel des Seychelles, n'intéressait pas les premiers explorateurs, au tout début, car elle était envahie de pierres et de n’avait aucune source d'eau douce.  

Aujourd'hui, l’île d’Aride, qui est devenue une réserve naturelle, est reconnue pour le rôle important qu'elle joue dans la conservation de la nature parmi les 115 îles des Seychelles.

L'île accueille de grandes colonies de divers oiseaux de mer y compris les noddis, les sternes de Dougall et la frégate qui est presque équivalente aux nombres trouvés sur l'atoll d'Aldabra, qui est l'un des deux sites du patrimoine mondial de l'UNESCO aux Seychelles.

L’île d’Aride est également réputée comme ayant la densité la plus élevée de reptiles et d’être l’habitat de différentes plantes endémiques, notamment le Gardenia de Wright, une petite plante avec des fleurs blanches tachetées qui ne pousse que sur Aride.

Mais même après plus de quarante ans de conservation et de restauration, la Société de Conservation des îles ou « Island Conservation Society (ICS) » qui gère l'île d’Aride, ont été jusqu'à récemment très tributaire du diesel pour faire fonctionner le petit générateur de l'île. C’est ce générateur qui fournit  l’électricité aux six membres du personnel qui sont stationnées sur l'île.

"Le générateur est en lui-même une pollution sonore ... mais il aide à garder en marche nos réfrigérateurs et nos ventilateurs. Il est habituel    d'éteindre l’électricité tôt dans la soirée, pour que nous puissions avoir suffisamment d'électricité pour le lendemain, mais cela va changer maintenant », selon Albert Belmont qui est un des membres du personnel de ICS, qui a vécu dans l'île pendant près de deux années.

 

Le projet prévoit l'installation de plusieurs panneaux solaires sur les logements du personnel qui habite sur l'île Aride. (Louis Toussaint, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY 

Avec la hausse du coût des carburants, l'île Aride s’est lancée au cours de ces trois dernières années, dans un projet pour utiliser l’énergie renouvelable qui est en abondance dans cette île - le soleil. À travers ce projet l’île pourra devenir auto-suffisante dans la production et la consommation d'énergie.

Le projet prévoit l'installation de plusieurs panneaux solaires sur les logements du personnel qui habite sur l'île Aride, en distribuant 250 watts à chacun, ce qui représente en moyenne sept heures et demi de kilowatts.

«Nous recevons 30 à 35 kilowatts d'électricité gratuite de ces panneaux solaires chaque jour», a expliqué Tim Kirkpatrick, qui a été impliqué dans la conception et l'installation du système hybride d'énergie renouvelable.

"Dans l’île, nous avons estimé à six roupies le kilowattheure - si on le multiplie par dix mille, vous pouvez constater ce que nous avons économisé… ça fait un total de presque 100 mille roupies", a ajouté Kirkpatrick.

En fonction de la quantité d'électricité consommée dans l'île, le système renvoie le courant vers les différents logements et le reste de l’électricité est utilisé pour chargées les 24 batteries.

Avec une durée de vie de huit à dix ans, Kirkpatrick a dit «qu’il n'y a aucune raison pour que chacune des îles des Seychelles n’utilise pas l'énergie solaire», qui coûte en moyenne de 50 à 60 mille dollars à installer.

Le nouveau projet fait que l’île Aride est devenue la troisième île de l'archipel des Seychelles à utiliser entièrement l'énergie solaire. En 2012, l’île Curieuse avait aussi installé un système qui génère l’électricité à travers l’énergie solaire et ce fut après Aldabra.

Les quatre îles principales de l’archipel des Seychelles qui sont les plus habitées, c'est-à-dire, Mahe, Praslin, La Digue et Silhouette sont connectées à un système d’approvisionnement d’énergétique qui fonctionne au fioul.

« Avec le système actuel que nous avons sur Aride, les gardes forestiers, les bénévoles et nos clients subsistent entièrement avec          l’énergie renouvelable et c’est une réussite très importante. C’est propre, nous n’utilisons pas de diesel, nous n’avons pas de moteurs à réparer, nous ne polluons pas avec de la fumée. A l'avenir, nous voulons aller plus loin. Nous voulons faire de l’île d’Aride, un véritable modèle de développement durable pour les îles », a déclaré Achab Downer, le chef de la direction de la Société de Conservation des îles (SCI).

Le projet, qui a commencé en 2012, a été financé en partie par l’ambassadeur d’Australie à travers leur programme d’aide « Direct Aid programme », à travers un financement de 15 000 dollars australiens soit 11 800 $ américain et le même montant de la part de la firme énergétique australienne « WHL Energy », qui est actuellement engagée dans des activités d'exploration pétrolière dans les eaux des Seychelles.

La deuxième phase de ce projet a vu la participation du Programme de développement des Nations Unies (PNUD)», et le FEM à travers un montant de 50 000 mille dollars américains.

Au cours de sa récente visite à l’île d’Aride, l’ambassadrice australienne pour les Seychelles, basée à Port-Louis à Maurice, Suzanne Coles, a félicité ICS pour cette initiative dont elle a dit qui aidera à optimiser la consommation d'électricité dans l'île.

 

 

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Aride, énergies renouvelables, pollution, Island Conservation Society

More from Environnement →

Related Articles

buisness →

Top news


Archives

» Advanced search