Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Bas les masques : Origine du Carnaval

Victoria | April 26, 2014, Saturday @ 08:40 in En français » ARTS & CULTURE | By: Ariane Frier-Ferrari | Views: 2074
Bas les masques : Origine du Carnaval

Carnaval International de Victoria avril 2014 photo (Ariane Frier-Ferrari/seychelles News Agency)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Depuis hier, les délégations venues des quatre coins de la planète célèbrent la 4e édition du Carnaval International de Victoria, dans la capitale des Seychelles archipel de l’Océan Indien.

Reflet d’un métissage insulaire unique, le Carnaval International de Victoria est devenu un événement culturel incontournable sur la scène internationale.

« Il s’impose à la 5e place du classement mondial des Carnavals du Monde » selon Claire Holder, chef de la délégation du Carnaval de Notting Hill, qui est l’un des plus grand carnaval de rue d’Europe. .

Voici une occasion de revenir sur la signification antique de cet événement populaire.

Héritage des Saturnales et Lupercales romaines, le Carnaval célèbre l’affranchissement des contraintes du quotidien. Du latin Carnis levanem, il signifie « le soulagement de la chair ». À l'origine, le Carnaval n’est donc pas une fête, mais un rituel de défoulement collectif.

Carnaval International de Victoria avril 2014 (Ariane Frier-Ferrari/Seychelles News Agency)Photo license: CC-BY-NCl

Il est personnifié par un mannequin de paille, escorté d’un cortège de masques. Carnaval est mis à mort après une parodie de jugement où on lui attribue publiquement tous les maux de la société.

Instrument de la fête, le masque protège les futures récoltes des mauvais esprits de l’hiver. Il va perdre ce caractère sacré au cours de la Renaissance et ne sera plus utilisé que pour permettre aux fêtards de conserver leur anonymat pour commettre leurs forfaits.

Au XVIème siècle, le Carnaval de Paris devient le plus important carnaval du monde. Il influencera notamment le Carnaval de Rio de Janeiro. Durant cette période, les procès et les exécutions sont suspendus, les avocats plaident publiquement des plaidoiries burlesques, les jugements dénoncent les fautes et faiblesses de la collectivité.

Mais sous l’influence de la république de Venise, le caractère populaire et licencieux de Carnaval va laisser place aux bals masqués de l’aristocratie. Carnaval devient le théâtre des arts populaires et de la culture.

Peu à peu, la crainte des débordements populaires va conduire à l’encadrement des festivités par des défilés de chars suivants des trajets bien définis. Carnaval prend la dimension touristique et récréative que nous connaissons aujourd’hui. Adieu libertinages et barbaries, place à l’ordre!

 

Arts & Culture » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Carnaval International de Victoria, Carnaval de Notting Hill

More from Arts & Culture →

Related Articles

environment →

Top news


Archives

» Advanced search