Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les Seychelles rejoignent la liste blanche de l’OMI

Victoria, Seychelles | July 15, 2015, Wednesday @ 15:00 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sharon Uranie et Rassin Vannier | Views: 1028
Les Seychelles rejoignent la liste blanche de l’OMI

Des étudiants de l’école maritime en formation sur le bateau Virogo II (Jude Morel, Seychelles News Agency) 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - L’Organisation maritime internationale, OMI, reconnaît les formations maritimes qui sont effectuées aux Seychelles, archipel de l’Océan Indien.

Les Seychelles ont rejoint officiellement la liste blanche de l’OMI.

L'OMI classe, les pays dans la "liste blanche" dans le domaine maritime lorsqu'ils répondent aux exigences de la convention internationale de 1995 sur les normes de formation et de certification au personnel marin.

L’Administration maritime des Seychelles (SMSA) a reçu la confirmation officielle de cette réalisation lundi de cette semaine.

Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères et des Transports des Seychelles hier après-midi, la décision d'ajouter les Seychelles sur la liste blanche de l'OMI a été prise lors de la 95e session de l'organisation qui a eu lieu à son siège de Londres en juin.

Créée en 1948 sous le nom d'Organisation maritime consultative intergouvernementale (OMCI/IMCO), l'Organisation maritime internationale (OMI) est une institution spécialisée des Nations unies. Cette organisation dont le siège se situe à Londres compte 169 États membres.

Dans une interview avec la SNA, le directeur général de la SMSA, le capitaine Joachim Valmont a dit que le pays a dû modifier sa législation et adopter de nouvelles lois pour se conformer aux normes de l'OMI.

Le pays a dû modifier, en Juillet de l'année dernière, la loi de la marine marchande.

"Nous avons dû préparer les cours et les examens qui doivent être mis en œuvre. Nous avons  tout compilé et ensuite soumis les documents requis, en Juillet 2014 », précisé Valmont.

Les Seychelles ont reçu le support du « Colombo International Nautical Engineering College, CINEC » du Sri Lanka dans le  processus de devenir membre la liste blanche de l'OMI. 

Le SMSA et le CINEC ont signé un accord en décembre 2013 tandis que le ministère de l'éducation des Seychelles a signé un accord de 3 ans avec le CINEC en août 2013 pour la gestion du Centre de formation maritime des Seychelles (MTC).

Ce fut exactement un an après que le président des Seychelles James Michel a effectué une visite d'État au Sri Lanka et a lancé la collaboration.

Capitaine Valmont a indiqué qu’être membre la liste blanche apportera d'immenses avantages pour le secteur maritime des Seychelles.

Le pétrolier Seychelles Patriot (Seychelles Petroleum Company) Photo License: CC-BY

"... Actuellement, nous avons 5 pétroliers et pour avoir des Seychellois qui travaillent sur ces pétroliers, … nous avons dû les envoyer à l'étranger pour y être formés en Afrique du Sud, au Royaume-Uni où en Australie et Seypec [la Seychelles Petroleum Company qui gère la flotte de pétroliers Seychelles] a dû dépenser beaucoup d'argent ... Maintenant, nous sommes en mesure d'offrir ces formations localement pour les jeunes ", a dit Valmont.

"Avant, les Seychelles étaient classées « sur la liste noire » si je puis dire, et notre flotte de pétroliers, par exemple, devait passer à travers des procédures de contrôle dans des ports. Maintenant, nous allons gagner quelques avantages en ce sens aussi pour l'assurance de nos vaisseaux, ce sera aussi pris en considération ".

Les Seychelles disposent d'une flotte de cinq pétroliers qui opèrent dans le monde entier.

Selon le capitaine Valmont, tout ne se termine pas avec la certification de la liste blanche comme il y a une montée de maintenir la norme.

"OMI nous a déjà alerté [SMSA] qu'ils effectueront un audit en juin de l'année prochaine pour évaluer nos performances et de voir si nous maintenons aux normes."

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: OMI, liste blanche, Administration maritime des Seychelles, pétroliers

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search