Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Victoria
27°C
Go to mobile version:

La fin d'un chapitre : Jerina Bonne, une des vétéranes du volley-ball des Seychelles, tourne la page, après les Jeux Africains.

Victoria, Seychelles | August 25, 2015, Tuesday @ 21:05 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Gilly Jean, Sharon Uranie et Sandra Barbier | Views: 983
La fin d'un chapitre : Jerina Bonne, une des vétéranes du volley-ball des Seychelles, tourne la page, après les Jeux Africains.

Jerina Bonne, la joueuse de volley-ball âgée de 40 ans espère terminer sa carrière sportive sur une bonne note. ( Joe Laurence, Seychelles News Agency)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - A peine un mois après avoir remporté la seule médaille d'or par équipe pour les Seychelles aux jeux des îles de l’Océan Indien qui a eu lieu à l’Île de la Réunion, l’équipe de volley-ball féminin se prépare à une autre tâche difficile aux prochains Jeux africains.

Les Seychelles sont tombées dans le groupe B avec l'Algérie, le Cameroun, le Cap-Vert, le Ghana et le Rwanda.

Cette compétition se déroule tous les quatre ans et cette année, elle aura lieu Congo Brazzaville du 4 au 19 septembre.

L’une des joueuses les plus titrées du volley-ball féminin Jerina Bonne mettra fin à sa carrière internationale, après cette compétition.

Dans une interview avec la SNA, Jerina Bonne a expliqué que le temps est venu pour elle de céder la place à des nouveaux talents en disant qu’elle croit sincèrement que le pays n’en manque pas.

Après plus de deux décennies dans ce sport, Bonne qui a participé, trois fois au JIOI et remporté huit fois le titre de Champion des Clubs de l’ Océan Indien.

La joueuse de volley-ball âgée de 40 ans espère terminer sa carrière sportive sur une bonne note.

« Bien que je ne sois pas sûr que cela puisse arriver, j’aimerais tellement gagner une médaille aux Jeux africains pour compléter ma collection », a souhaité Bonne.

La capitaine d’Arsu, une équipe basée à Anse Royale, au sud de Mahé, l'île principale des Seychelles, a néanmoins indiqué qu'elle continuera de jouer dans son club de temps en temps, afin de rester en forme.

Bonne qui est une couturière, a commencé sa carrière de sportive dans l’athlétisme où elle était spécialisée dans le 800 et de 1500 mètres.

Elle s’est ensuite intéressée au volley-ball et a débuté dans les Jeux des îles de l’Océan Indien à 19 ans.

C’était lors des JIOI de 1993 qui avaient eu lieu aux Seychelles, son équipe avait terminé à troisième place.

La médaille de bronze s’est transformée en or cinq ans plus tard lors des Jeux des îles de 1998, en 2003, en 2011 et 2015.

En 2007 les réunionnaises avaient réussi à s’emparer du titre.

Depuis ses débuts, en 1993, dans les rencontres sportives régionales, Bonne a représenté les Seychelles dans tous les jeux des îles de l’Océan Indien à l’exception de 2011 quand les jeux ont eu lieu aux Seychelles pour la deuxième fois.

«Je suis toujours perplexe pourquoi j’ai été retiré à la dernière minute, et du coup, je suis passée à côté de ce qui aurait pu être ma troisième médaille d'or, ce qui signifie que j’aurai été la seule joueuse avec quatre médailles d'or de JIOI, c’est mon plus grand regret, » a confié Bonne à la SNA.

Elle détient le record du plus grand nombre de médailles d'or remporté conjointement avec son collègue de l’équipe d’Arsu Tina Agathine et la joueuse Yvonne Legaie qui joue pour l'équipe 'Friends’.

Bonne et ses collègues de l’équipe des Seychelles lors d'une session d’entraînement en préparation pour les prochains Jeux africains. ( Joe Laurence, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

Le premier et dernier exploit de Bonne aux Jeux des îles ont eu lieu à la Réunion, bien que la dernière victoire a été marquée par quelques controverses qui a vu l’équipe de volley-ball féminin de la Réunion disqualifiée du tournoi, qui pour Bonne était décevant.

« J’aurais préféré remporter l'or contre elles dans le tournoi. … et on n'a même pas joué la demi-finale, ce qui explique pourquoi je préfère moins cette victoire, je sens qu'il manquait quelque chose », a-t-elle dit.

« Elles jouent normalement d’une manière classique et organisée en comptant sur leur force. Nous pouvons facilement remporter un jeu si notre adversaire ne peut pas faire face à notre jeu d’attaque, ce qui peut expliquer leur décision d’emmener une joueuse de grande taille de France. Elles savaient que le seul moyen de nous arrêter, c’est d’être très présent au filet ».

L’amour qu’elle a pour le volley-ball est quelque chose que Jerina Bonne a également transmis à ses deux filles Marie Hélène et Marielle.

«Quand vous avez des enfants, vous les emmenez partout où vous allez. Alors, quand j’allais aux entraînements et quand je jouais, elles étaient toujours présentes en train de courir après le ballon et c’est comme cela qu’elles ont été inspirées. Je ne les ai jamais poussées à jouer au volley-ball ".

 
 Jerina et sa fille aînée Marielle. (Joe Laurence, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

La fille aînée, Marielle a même joué dans des grandes équipes professionnelles.

Elle est retournée aux Seychelles l'année dernière et a réintégré l’équipe d’Arsu après avoir passé cinq ans en France où elle a joué pour trois clubs, de la ligue 'Pro A '.

Bonne a expliqué à la SNA qu'elle espère que sa fille retournera un jour jouer au volley-ball professionnel étant donné que Marielle est encore jeune et à beaucoup à offrir.

Bonne aimerait voir les jeunes jouer encore mieux qu’elle.

"Elles ont du talent, mais ils manquent parfois quelque chose, peut-être qu'elles n’ont pas suffisamment confiance ... mon conseil: l'entraîneur peut vous donner toutes les techniques, mais il appartient à chaque joueur de les mettre en pratique."

Pour Jerina Bonne, l'un des plus beaux moments de sa carrière sportive a été le jour où elle a été couronnée meilleure Sportive des Seychelles, en 1997.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: médaille d’or, JIOI, Jeux Arficains, volley-ball, Jerina Bonne

More from Actualités Nationales →

Related Articles

Environment →

Top news


Archives

» Advanced search