Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

« Une Chasse au trésor » qui tourne mal. Le thonier senneur français « Franche-Terre » ramène aux Seychelles trois hommes perdus en mer.

Victoria, Seychelles | September 4, 2015, Friday @ 20:25 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sharon uranie et Séverine Martin | Views: 1392
« Une Chasse au trésor » qui tourne mal. Le thonier senneur français « Franche-Terre » ramène aux Seychelles trois hommes perdus en mer.

Trois hommes Seychellois Jean Pierre Pool, Robin Samson et Sandy VIDOT, ont été secourus en mer par le navire battant pavillon français connu sous le nom de « Franche-Terre » mercredi dernier. (Joe Laurence, Seychelles News Agency)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Trois hommes seychellois, Jean Pierre Pool, Robin Samson et Sandy Vidot, ont été secourus en mer mercredi dernier par un thonier senneur Français. Ils ont été ramenés au port de Victoria, aux Seychelles, ce matin.

Franche-Terre, qui appartient à la SAPMER, une des plus grandes entreprises de pêche de l'océan Indien s’est amarré au quai de l’Ile Du Port peu après 08h30 heure locale.

Le trio prétend s’être perdu en mer pendant environ 25 jours après que leur navire « Rocker » a fait naufrage.

Franche-Terre approchant le quai de l'Ile du port ce matin. (Joe Laurence, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

Bien qu’ils aient été transférés à l'hôpital des Seychelles pour effectuer un bilan de leur état de santé, les trois hommes, Pool, Samson et Vidot semblaient être en bonne santé lorsqu’ils sont descendus de Franche-Terre ce matin.

Ce fut seulement après qu'ils aient été interrogés sur les circonstances de l’incident par les fonctionnaires de l'administration de la sécurité maritime des Seychelles, la SMSA, la police et l'Agence nationale de lutte contre la drogue, la NDEA.

« Lorsque nous avons reçu la confirmation qu'ils avaient été sauvés, nous avons alerté toutes les autorités compétentes... la police est venue pour poser des questions parce que normalement lorsque nous avons des incidents impliquant des personnes qui se perdent en mer, les parents, les amis, ou le propriétaire du bateau viennent signaler l'incident. Mais quand j’ai parlé au capitaine du bateau aujourd'hui, il a indiqué qu'il n'avait pas informé les autorités qu'ils sortaient en mer. Seules les familles étaient au courant et ils étaient censés rester en mer pour environ 7 à 8 jours. Mais jusqu'à aujourd'hui personne n'avait contacté les autorités pour signaler la disparition en mer des trois hommes, » a déclaré à la SNA le capitaine Joachim Valmont, Directeur Général de la SMSA.

Plusieurs autorités, notamment l'Administration de la sécurité maritime, la police et la NDEA étaient présentes au port ce matin. (Joe Laurence, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

Aucun des trois hommes n’a souhaité donné d’interview à la presse à propos de ce qui leur était réellement arrivé.

Après avoir interrogé ce matin le capitaine et le propriétaire du bateau, «le Rocker», Valmont a indiqué que le trio aurait quitté Praslin, la deuxième île la plus peuplée des Seychelles le 8 Août pour un voyage de plongée autour du groupe d’îles Amirantes, qui se trouve à plus de 200 kilomètres au large de Mahé, l'île principale des Seychelles.

Selon le Capitaine et le propriétaire du bateau, ils étaient en train de faire ce que nous appelons communément une « chasse au trésor ». Ils vont et plongent sur des sites de naufrages connus pour chercher des objets de valeur... et le 9 août à environ 23 heures le bateau s’est soudainement ouvert à l'avant... mais il ne pouvait pas expliquer ce qui était vraiment arrivé et si le bateau avait heurté quelque chose... Il a affirmé que le bateau avait commencé à prendre l'eau et à couler 5 minutes après, » a déclaré Valmont.

« Ils ont déclaré qu'ils avaient dû aller sur le canot de sauvetage et qu’ils y sont restés durant tout le temps où ils étaient en mer... ils ont réussi à survivre en mangeant de la viande crue (d’oiseaux). Ils ont pêché et ont survécu principalement en buvant l'eau de pluie, qu’ils ont collectée sur leur canot de sauvetage. »

Le directeur général de l’administration de la sécurité maritime des Seychelles, le Capitaine Joachim Valmont recueillant les détails de l'incident auprès du Capitaine Seychellois et du propriétaire du bateau qui a fait naufrage, Jean Pierre Pool. (Joe Laurence, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

Selon un article publié jeudi par le site d’actualités Réunion 1ère à l’île de la Réunion, les trois hommes auraient déclaré être des pêcheurs seychellois qui ont été secourus mercredi soir.

Lors d’une interview avec la SNA, le Lieutenant de Franche-Terre, Jimmy Payet, un ressortissant Français de l’île de la Réunion, a expliqué que c’était un membre de l'équipage malgache qui avait repéré les hommes au loin.

« Nous avons d'abord pensé qu'il s’agissait d’un naufrage, mais en nous rapprochant, nous avons vu que c’était un radeau de sauvetage et en se rapprochant encore un peu nous pouvions voir qu'il y avait des hommes dedans, » a déclaré Payet.

« Nous avons invité à bord des officiers militaires à bord pour vérifier qu’il ne s’agissait pas de pirates puis nous les avons secourus... Ils étaient en état de choc, mais en bonne santé. »

Selon Payet, les trois hommes ont été secourus près de la côte de la Somalie à environ 440 mille miles nautiques de l'endroit où ils ont indiqué que leur bateau avait fait naufrage 25 jours auparavant.

Le radeau de survie sur lequel étaient les trois hommes lorsqu’ils ont été secourus. (Joe Laurence, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

Franche-Terre est l'un des thoniers senneurs de la flotte de SAPMER autorisé à pêcher dans la zone économique exclusive des Seychelles. SAPMER a décidé d'utiliser le port Victoria comme port d'attache pour ses senneurs.

Payet a expliqué que le senneur avec son équipage de 40 personnes, dont 5 officiers militaires Français, avait quitté le port des Seychelles, de Victoria, pour aller pêcher le 25 août et qu’il pêchait toujours lorsqu’il a rencontré les trois hommes Seychellois le 2 septembre. Maintenant que les trois hommes sont chez eux sains et saufs, ils devraient reprendre la route pour pêcher un peu plus tard aujourd'hui.

Il y a deux mois, quatre pêcheurs Seychellois avaient été ramenés à terre, sur l'île principale de Mahé aux Seychelles, après s’être perdus en mer pendant près de 20 jours.

Les Seychelles, un archipel de 115 îles dans l'océan Indien, sont entrées dans la saison de la mousson du sud-est depuis le début du mois de juin. Ce qui se traduit souvent par des vents violents et une mer agitée. Ces conditions sont susceptibles de se poursuivre jusqu'au mois d’octobre.

Au moins deux autres groupes de pêcheurs seychellois sont toujours portés disparus.

Il s’agit « d’Haïfa junior », qui a quitté Mahé le samedi 6 juin de cette année avec un équipage de deux personnes et de « Rouze », un bateau de pêche avec deux personnes à bord, François Meriton et Don Hoareau qui sont portés disparus depuis juin de l'année dernière.

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: senneur, SAPMER, Franche-Terre, l'administration de la sécurité maritime des Seychelles, Reunion

More from Actualités Nationales →

Related Articles

environment →

Top news


Archives

» Advanced search