Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Une Allemande passionnée d’environnement et de mer devient la première étudiante internationale à rejoindre l'Université des Seychelles

Victoria Seychelles | September 12, 2015, Saturday @ 15:35 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Salifa Magnan, Sharon Uranie et Rassin Vannier | Views: 1226
Une Allemande passionnée d’environnement et de mer devient la première étudiante internationale à rejoindre l'Université des Seychelles

Kalisch qui est fille unique, reçoit le soutien de sa famille pour financer ses études aux Seychelles. (Salifa Magan, Seychelles News Agency)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Il y a un peu plus deux semaines une jeune fille allemande, Lara Kalisch, a débarqué à l'aéroport international de Mahé, sur l’île principale des Seychelles, où elle a été accueillie par des représentants de l'Université des Seychelles, UniSey.

C’est la deuxième visite de Kalisch dans l'archipel de l'Océan Indien avec une population d'environ 93 000 habitants.

Elle est originaire de Heidelberg, dans le sud de l'Allemagne.

Kalisch, 21 ans, est en fait la première étudiante étrangère à s'inscrire à l’université des Seychelles, où elle étudiera pendant trois ans pour obtenir un diplôme en sciences de l'environnement.

Kalisch avait déjà passé six mois aux Seychelles, l'année dernière de janvier à juillet.

 
Kalisch a une passion pour l'environnement et la mer  (Unisey) Photo License: CC-BY

Elle avait travaillé comme bénévole avec Global Vision International, GVI, un organisme à but non lucratif qui gère des programmes de conservation et de développement communautaire dans de nombreux endroits à travers le monde, y compris aux Seychelles.

Kalisch qui a une passion pour l'environnement et la mer, a passé les 3 premiers mois de son séjour à faire des travaux de conservation marine autour du parc national marin de Cap Ternay.

Elle a ensuite passé les 3 autres mois à apprendre à faire de la plongée sous marine ou elle a obtenu son diplôme.

«Quand je suis venu ici l'année dernière pendant les six mois avec GVI ... J’ai vraiment aimé les Seychelles et puis j’ai décidé que je voulais faire de mon diplôme soit en biologie marine ou soit en sciences de l'environnement," a dit Kalisch à la SNA dans une interview.

"Alors que je cherchais une université à l'étranger comme en Angleterre, l'Écosse, le Canada, et je me disais – j’aimerais vraiment vivre aux Seychelles ... peut-être qu'il y a une université, qui sait. Et en fait les Seychelles ont une université qui offre un degré que je voulais étudier ".

Selon Kalisch, le coût des études aux Seychelles serait beaucoup moins cher, en comparaison avec d'autres universités qu'elle envisageait.

Kalisch qui est fille unique, reçoit le soutien de sa famille pour financer ses études aux Seychelles.

"Je veux travailler à l'extérieur et faire des recherches après avoir obtenu mon diplôme et de ne pas rester dans un bureau toute la journée."

 
Lara Kalisch photographiée à l'aéroport après avoir été accueillie à son arrivée par le personnel de l'université des Seychelles. (Unisey) Photo License: CC-BY

Dès l'obtention de son diplôme, Kalisch souhaite travailler aux Seychelles un an ou deux, même si elle souhaite poursuivre ses études, jusqu’à la maîtrise.

"Mon plus grand rêve est d'aller travailler un jour à Aldabra," confia-t-elle à SNA.

Situé dans la partie, la plus occidentale de l'archipel de l'Océan Indien, quelque 1100 kilomètres de l'île principale de Mahé, Aldabra, l'un des plus grands atolls coralliens surélevé au monde, il est réputé pour sa beauté primitive.

Le site du patrimoine mondial de l'UNESCO abrite une population de 150 000 tortues géantes.

Créée en septembre 2009, l'Université des Seychelles propose des études reconnues par les institutions partenaires comme l'Université de Londres, L'Université de La Réunion, et de l'Université de Paris 1 - Panthéon Sorbonne.

La rentrée devrait avoir lieu cette année mercredi prochain le 16 septembre.

C’était en janvier, que l’UniSey avait annoncé qu'il envisageait d'ouvrir ses portes aux étudiants étrangers.

Dans une interview avec la SNA, UniSey a dit qu'il était prêt à relever de nouveaux défis, ajoutant que l'intégration des étudiants étrangers aiderait à créer une culture universitaire plus diversifiée et dynamique.

Bien que l’UniSey n'ait pas divulgué le nombre exact d’étudiants étrangers, l’université a informé la SNA que l’enregistrement est toujours en cours et que d'autres étudiants seront inscrits à divers cours pour l'année universitaire 2015/2016.

Selon la brochure d'information, les cours seraient variés entre 6700 $ et 12 000 $ par année et les frais de subsistance pour 40 semaines estimés à environ 9 000 $, y compris l'hébergement, les repas, le transport, les livres et les fournitures.

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: GVI, UniSey, allemande

More from Actualités Nationales →

Related Articles

environment →

Top news


Archives

» Advanced search