Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les Seychelles organisent le premier Festival de groupes de musique pour faire revivre la culture des groupes !

Victoria, Seychelles | September 29, 2015, Tuesday @ 11:02 in En français » ARTS & CULTURE | By: Julia Malbrook, Sharon Uranie et Séverine Martin. | Views: 1893
Les Seychelles organisent le premier Festival de groupes de musique pour faire revivre la culture des groupes !

L’évènement qui a eu lieu samedi dernier avait pour objectif de faire revivre des prestations jouées en live par des groupes musicaux seychellois. Ces performances étaient populaire dans les années70 jusqu’au début des années 90. (Joe Laurence, Seychelles News Agency)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Victoria, la capitale des Seychelles, d’ordinaire calme et paisible la nuit, s’est animée le week-end dernier aux sons mélodieux des guitares, tambours, violons, banjos, cuivres et bien d’autres instruments. 33 groupes de musique Seychellois sont montés sur scène pour le premier festival de groupes musicaux.

L’évènement s’est déroulé au mini-stadium. Il a débuté samedi à 18h00, heure locale, et a pris fin  dimanche matin à 6h00. Joseph Sinon, chanteur populaire Seychellois et comédien, a fait équipe avec d’autres artistes et musiciens locaux pour créer cet évènement.

Ce fut l’occasion pour de nombreux groupes de musique de se réunir et d’épater le public après avoir été inactifs pendant plusieurs années, que ce soit ceux qui jouent habituellement dans les hôtels, ceux qui sont généralement sur scène pour faire les chœurs, ou ceux qui sont nouveaux sur scène.

Dans les années 70 jusqu’au début des années 90, les groupes de musique étaient bien souvent une animation populaire dans toutes les réceptions notamment lors des mariages ou lors de spectacles à ciel ouvert dans les districts. De nos jours, ils ont été largement remplacés par les DJs.

C’est pourquoi, l’évènement de samedi avait pour but de faire revivre dans la nation insulaire peuplée de près de 93 000 habitants, l’expérience des prestations musicales jouées en live.

Une foule de près de quatre mille personnes dansant aux sons des mélodies d’un large éventail d’instruments tels que ; guitares, violons, accordéons, cuivres et autres. (Joe Laurence, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

« J’ai une quarantaine d’années et j’ai grandi en appréciant les performances de groupes de musique. Les groupes ont un meilleur impact sur le public et sont capable d’offrir des interactions, » a déclaré samedi dernier à la SNA, une femme d’une quarantaine d’années, fan des vieux hits de groupes  de musique locaux.

Selon Alain Bacco, membre du comité organisateur également chanteur et musicien, en dehors des 33 groupes qui se sont produits samedi dernier, de nombreux groupes avaient témoigné leur intérêt pour participer à l’évènement.

« Il y a beaucoup de groupes aux Seychelles mais parfois nous n’entendons pas parler d’eux parce que certains jouent à temps partiel. Certains étaient habitués à jouer dans des hôtels, mais avec la baisse de la demande de divertissement dans les hôtels,  leur sources de revenus ont diminué, » a déclaré Bacco dans une interview accordée à la SNA.

Sokwe, un groupe qui existe depuis 1992 et connu sur la scène musicale locale, a été l’un des groupes qui a joué samedi  et dont la performance a été acclamée par la foule.

Le manager du groupe, Keven Valentin, a expliqué à la SNA qu'ils jouent actuellement à temps plein dans les hôtels et qu’il était heureux qu’on leur ait donné l'occasion de jouer dans une représentation de musique locale.

D’après Valentin, l'absence d'infrastructure musicale appropriée aux Seychelles au cours des 10 dernières années a contribué à la baisse du nombre de performances musicales par des artistes locaux, y compris pour son propre groupe.

« Pendant quatorze ans, nous avons joué à l’hôtel St Anne Resort and Spa, mais cela ne suffit pas, maintenant que les hôtels sont réticents à embaucher des groupes. Le festival de groupes de musique est une excellente initiative, il a rassemblé différents groupes et il a montré que les groupes ont envie de performances comme celles-là, a déclaré Valentin.

« J’espère que le festival fera revivre les « bal » (nom qu’on donne en créole pour les concerts en live) et que plus d'hôtels réexamineront leur décision et permettront par la suite aux groupes de jouer offrant ainsi la possibilité aux touristes d'apprécier notre musique. »

Joseph Sinon (à gauche), Chanteur seychellois populaire et comédien, est le créateur de la première édition du festival de groupes de musique aux Seychelles. (Joe Laurence, Seychelles News Agency) Photo License : CC-BY

Après avoir fait équipe avec le ministère de la culture et le Conseil national des Arts, le comité organisateur du Festival de groupes de musique a également pour but de discuter de diverses stratégies, comme par exemple ; identifier les différents endroits où les artistes peuvent se produire au niveau national ou communautaire.

« Une des stratégies qui est en cours de discussion avec les autorités est d’attribuer une zone où il pourrait y avoir des représentations quotidiennes. Cela pourrait aller de la musique traditionnelle (comme le danse « Sega » ou « le Moutya », qui est d'origine africaine, ainsi que d'autres danses traditionnelles d'origine européenne tels que le «Kanmtole ») à d'autres types de musique. »

« Nous espérons que cela attire les touristes en dehors de leurs chambres d'hôtel... peut-être qu’à partir de ce moment-là, les hôtels réexamineraient leur décision et souhaiteraient voir davantage de groupes donner des représentations dans leurs établissements... De là, nous pourrions établir des normes aussi bien pour les groupes que pour les hôtels de sorte que tout fonctionne bien pour les deux parties. »

Les 33 groupes qui ont participé au Festival des groupes de musique sont composés d’artistes d’âges différents. (Joe Laurence, Seychelles News Agency) Photo License : CC-BY

Concernant l’infrastructure de musique appropriée, qui permettrait d’accueillir des représentations locales aussi bien que des artistes internationaux, des projets pour construire un nouveau stade de musique sont en cours.

Selon le Directeur du Conseil national des Arts des Seychelles, M. Jimmy Savy, les discussions sur le sujet sont à l’étape finale.

« Nous avons mis en place un comité technique, parce qu’il s’agit d'un stade de musique et il qu’il y a des aspects techniques en jeu du moment où on a besoin de son et d'éclairage... une fois que cet aspect sera finalisé, nous retournerons à l’Autorité chargée de la planification... nous espérons qu’à partir de là, le projet pourra faire l’objet d’appel d’offres afin que la construction puisse commencer, » a déclaré Savy à la SNA.

Concernant le Festival de groupes de musique et bien que cela paraisse fort probable, les organisateurs jugeront la possibilité d'organiser de nouveaux festivals, sur la base des résultats de l'événement qui a eu lieu samedi et auquel ont assisté près de quatre mille personnes.

La SNA présente une collection de photos prises lors de la première édition du Festival de groupes de musique qui a eu lieu samedi dernier à Victoria, la capitale des Seychelles. (Joe Laurence, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY 

Arts & Culture » Be a reporter: Write and send your article
Tags: festival de groupes de musique

More from Arts & Culture →

general →

Top news


Archives

» Advanced search