Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Le Président des Seychelles invite les autres pays du monde à collaborer dans la lutte contre les effets du changement climatique sur les océans lors de la Clinton Global Initiative 2015

Etats-Unis et Victoria, Seychelles | September 30, 2015, Wednesday @ 16:10 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sharon uranie et Séverine Martin | Views: 674
Le Président des Seychelles invite les autres pays du monde à collaborer dans la lutte contre les effets du changement climatique sur les océans lors de la Clinton Global Initiative 2015

Le Président James Michel invité avec d'autres intervenants à la Clinton Global Initiative pour aborder la question de la durabilité des océans. (Mervyn Marie, Seychelles News Agency)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - La besoin urgent d’unité d’action contre le changement climatique et ses impacts sur les océans de la planète fut au cœur de l'intervention du Président des Seychelles James Michel, lors de sa participation à la session extraordinaire de la Clinton Global Initiative 2015 et au lancement de la « Blue Gardians initiative » à New York, lundi dernier.

L’ancien Président américain Bill Clinton et la Fondation Clinton avaient invité le Président Michel aux deux évènements qui ont eu lieu en marge du débat de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York.

Selon un communiqué publié par le Palais Présidentiel cet après-midi, Le Président Michel a été invité à titre d’intervenant lors de la session extraordinaire dédiée à la durabilité des océans, aux côtés de Sylvia Earle, biologiste marine américaine, exploratrice des océans, auteur et conférencière,  Ted Danson, acteur, auteur et producteur américain, Maria-José Gonzalez, Directrice Générale du Mesoamerican Reef Fund (MAR Fund).

« Le changement climatique est nuisible pour la mer qui est la pierre angulaire de notre planète bleue... en tant que telle, l’inaction en la matière condamne à un sombre destin l'avenir collectif de l'humanité, » a déclaré Michel dans le communiqué.

« Les Seychelles se sont engagées à être pionnière de l’économie bleue. Nous nous sommes engagés à nous responsabiliser en tant que « Blue Gardians » pas seulement pour responsabiliser les Etats insulaires, mais pour offrir une nouvelle voie au développement durable et à la lutte contre le changement climatique. Et nous savons que bien d'autres pays partagent nos aspirations », aurait-il également affirmé après la session.

Le Président des Seychelles James Michel pris en photo lors de la session extraordinaire de la Clinton Global Initiative 2015, lundi dernier. (Mervyn Marie, Seychelles News Agency) Photo License : CC-BY

Le chef de l'Etat seychellois a ensuite rejoint Monsieur Ralph Gonsalves, le Premier Ministre de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, pour assister au lancement de la Blue Guardians initiative.

Ceci est une nouvelle initiative mise en place par SIDS DOCK, qui en tant qu'organe collectif, rassemble les pays membres de l'Alliance des petits États insulaires (AOSIS) dans le but d’aider les PEID à transformer leurs secteurs énergétiques nationaux en catalyseur pour le développement économique durable et générer des ressources financières pour s’adapter au changement climatique.

Plusieurs organisations internationales publiques et privées telles que les principaux fournisseurs de technologies et de données du secteur privé, la Clinton Climate Initiative, des organisations de développement multilatérales, notamment la Banque mondiale, ainsi que des ONG de conservation se sont engagées à faciliter ce partenariat.

L'objectif des partenaires qui s’impliquent dans la Blue Gardians Initiative est d'aider à développer des économies insulaires durables tout en augmentant la résilience au changement climatique pour soutenir ; les communautés côtières, la conservation marine et la gestion des pêches, ainsi que les énergies propres renouvelables.

Bien qu'il ait demandé que les actions individuelles soient dirigées vers une démarche plus globale au niveau mondial,  Michel a qualifié le changement climatique comme « le plus grand défi » auquel sont confrontés les leaders mondiaux d’aujourd’hui.  

« En tant que « blue guardians », nous aspirons à nous responsabiliser comme les grands Etat insulaire. Nos océans sont menacés comme jamais auparavant. Mais jamais auparavant il n’a été aussi impératif et urgent de transformer les océans en véritables espaces de développement durable. En s’inspirant du « Samoa Pathway », et de l'objectif 14 de développement durable, nous pouvons construire des partenariats durables qui mettent l'accent sur les points forts des îles et non sur leurs faiblesses. »

Selon le communiqué du Palais Présidentiel, lors de l’annonce de « l’engagement des Bleu Gardians dans ce domaine, l'ancien Président américain Bill Clintona décrit le président Michel comme « un  Chef d’Etat  modèle qui contribue à assurer la résilience et la durabilité des océans en protégeant de vastes zones.

Le chef de l'Etat seychellois était présent pour le lancement de la « Blue Guardians initiative ». (Ministère des Affaires étrangères et des Transports) Photo License : CC-BY

Avant d’assister aux événements annexes, le Président Michel a été un des leaders mondiaux à participer au lancement du débat de la 70ème session de l’Assemblée générale des Nations-Unies  par le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon, lundi.

Et le soir, il a également eu l'occasion de discuter avec d'autres chefs d'État de manière moins formelle, lors d'une réception organisée par le Président américain Barack Obama au New York Palace Hotel à New York.

La 70ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies a été qualifiée « d’historique » car elle accueille le plus important nombre de leaders mondiaux et elle les fait s’engager à adopter et à mettre en œuvre la nouvelle série d'objectifs de développement durable visant à : mettre fin à l'extrême pauvreté, assurer la prospérité pour tous et à lutter contre le changement climatique sur les 15 prochaines années.

Le Président James Michel qui a assisté à l'ouverture de la 70ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies lundi dernier, prendra la parole devant l'Assemblée générale ce mardi. (Mervyn Marie, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

Michel devrait prendre la parole devant l'assemblée un peu plus tard aujourd'hui. Selon le Palais Présidentiel il devrait souligner durant son intervention l’importance des motivations et des ambitions de la nation insulaire de l'océan Indien en vue du programme de développement post-2015.

Les Seychelles  ont déjà souligné l’importance de l’objectif 14 pour les PEID, qui vise à conserver et à utiliser durablement les ressources marines des mers et des océans.

La délégation des Seychelles à New York inclut également, Joël Morgan, ministre des Affaires étrangères et des Transports, Marie-Louise Potter, Ambassadeur des Seychelles aux Etats-Unis et représentante permanente des Seychelles aux Nations Unies, l’Ambassadeur Callixte d'Offay, Conseiller diplomatique du Président, l'Ambassadeur Ronny Jumeau, Ambassadeur pour les petits États insulaires en développement et les changements climatiques.

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Président des Seychelles James Michel, Blue Gardians initiative, New York, Clinton Global Initiative, Président américain, Bill Clinton, Nations unies, Barack Obama

More from Actualités Nationales →

Related Articles

environment →

Top news


Archives

» Advanced search