Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Victoria
26°C
Go to mobile version:

La campagne électorale a officiellement débuté aux Seychelles avec la validation des 6 candidats à l’élection présidentielle par la Commission électorale

Victoria Seychelles | November 11, 2015, Wednesday @ 22:42 in En français » POLITIQUE | By: Sharon Uranie et Rassin Vannier | Views: 1442
La campagne électorale a officiellement débuté aux Seychelles avec la validation des 6 candidats à l’élection présidentielle par la Commission électorale

Le logo de la Commission électorale ((Electoral Commission)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Le tirage au sort concernant l'ordre dans lequel les candidats apparaîtront  sur les bulletins de vote a également eu lieu cet après-midi.

Après plusieurs mois de suspense la Commission électorale des Seychelles a validé la candidature des 6 candidats à la course présidentielle aux Seychelles.

Cette décision a officiellement ouvert la campagne électorale dans l’archipel de 115 îles de l’Océan Indien.

Les élections auront lieu le 3, 4 et 5, décembre 2015.

Les dirigeants des cinq partis politiques et un candidat indépendant ont présenté leurs dossiers à la Commission électorale, ce matin.

Le leader du parti au pouvoir " Parti Lepep ", le président sortant James Michel a été le premier à présenter ses documents, accompagné de son candidat vice-président Danny Faure.

James Michel s’est dit confiant de sa victoire

S’exprimant à la presse après avoir effectué ses formalités, Michel a dit qu'il est la recherche d'un troisième et dernier mandat tel que le stipule  la constitution du pays ajoutant qu'il est confiant dans le résultat des prochaines élections

«Je suis persuadé que je vais gagner les élections et je suis persuadé que je vais faire mieux que lors de la dernière élection et je suis également convaincu qu'il n'y aura pas besoin d'un deuxième tour, nous allons faire un k-o dès le premier tour ... Je suis confiant parce que durant les 11 ans que j’étais président, j’ai tenu toutes les promesses que j’avais fait à la population des Seychelles, » a déclaré Michel. .

 
 S
Le président sortant des Seychelles James Michel   (Salifa Magnan, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

«Mon message à tous les électeurs, c’est d'exercer leurs droits dans la paix et en toute liberté et je voudrais également profiter de cette occasion pour exprimer mon désir de voir un processus électoral pacifique et qu’à la fin tous les partis politiques acceptent les résultats."

Depuis le retour du multipartisme dans le pays, en 1993,le Parti Lepep, qui est le parti au pouvoir a remporté toutes les élections présidentielles au premier tour avec plus de 54% des votes.

Pour la première fois dans l'histoire politique des Seychelles un nombre record de six candidats participent à cette élection présidentielle.

 

Patrick Pillay est confiant à 150 % que la nation a compris son message

Patrick Pillay leader de «Lalyans Seselwa '[l'Alliance Seychelloise], un ancien haut cadre du Parti Lepep, qui a occupé divers postes ministériels et d'ambassadeur participe à sa première élection présidentielle.

Pillay, qui a annoncé la formation de son propre parti en mai avec l'aide de plusieurs anciens ministres du gouvernement a dit qu'il croit que "le temps est venu de changer", ajoutant qu'il croit que «le peuple seychellois ne fait plus confiance au gouvernement actuel."

«Je crois que nous devrions apporter une nouvelle façon de faire les choses pour que tous les Seychellois puissent avoir une place aux Seychelles ... leurs droits garantis par la Constitution à un niveau qui est acceptable pour un pays moderne comme les Seychelles... "a déclaré Pillay.

«Je suis sûr à 150 % que les Seychellois ont compris notre message et qu'ils sont prêts au changement."

Ahmed Afif sera le candidat vice présidentiel pour l'Alliance Seychelloise. 

 
 
Patrick Pillay leader de «Lalyans Seselwa      (Salifa Magnan, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

Le pays a besoin d'un nouveau souffle - David Pierre

David Pierre, qui est le leader du Mouvement démocratique populaire (PDM), est actuellement le chef de l'opposition à l'Assemblée nationale, participe également à sa première élection présidentielle avec son colistier Hervé Anthony.

S’adressant  aux journalistes après avoir effectué ses formalités, Pierre a dit qu'il croit que "le pays a besoin d'un nouveau souffle ", ajoutant que son manifeste met en évidence les problèmes auxqules sont confrontés les Seychelles et les solutions proposées.

« J’ai un message clair, premièrement, je suis le plus jeune candidat à cette élection avec plus d'énergie et j’ai de l'expérience tant au niveau national qu’international. Donc, mon message aux électeurs c’est qu’ils choisissent un candidat dans lequel ils croient et qui peut porter les Seychelles à un niveau auquel tous les Seychellois savent que nous pouvons éventuellement atteindre,» dit Pierre.

« Je crois que quand ce changement arrivera, il doit se faire dans la paix et la stabilité... J’appelle personnellement au respect de tous les candidats et du peuple seychellois. » 

 
 
 David Pierre, le leader du Mouvement démocratique populaire (PDM) (Salifa Magnan, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY 

Le temps, c’est maintenant, Wavel Ramkalawan

Le 'Seychelles National Party' (SNP) fait aussi partie des cinq partis politiques à proposer un candidat avec son leader Wavel Ramkalawan et Roger Mancienne comme colistier.

Ramkalwan avait  obtenu 41,3 pour cent des voix lors de la dernière élection présidentielle en 2011.

Il s’agit de sa quatrième participation.

«Je suis âgé de 54 ans, donc, je suis encore jeune avec beaucoup d'énergie ... ..nous sentons que les choses se détériorent dans le pays... nous voulons proposer des idées concrètes sur la façon de retirer le pays de cette situation actuelle ", a déclaré Ramkalawan ajoutant que l'élimination des drogues est l'une de ses priorités.

"Au SNP, nous disons« Le temps, c’est maintenant "et je crois que le peuple seychellois dit qu’après 38 ans d'un seul parti politique, il est temps pour un changement .... Je demande à tous les Seychellois d'être calme ... en  choisissant de leur avenir ".

 
 
 Wavel Ramkalawan le leader du SNP  (Salifa Magnan, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

Mon manifeste met le peuple seychellois en premier - Alexia Amesbury

Pour la première fois dans cette élection présidentielle aux Seychelles, il y a une candidate femme.

L’avocate Alexia Amesbury, leader du "Seychelles Party for Social Justice and Democracy" (SPSJD), un parti qui a été formé il y a 6 mois aura Roy Fonseka comme colistier pour le scrutin.

«Le terme « président » n‘indique pas si c’est un homme ou une femme, c’est celui qui est le plus capable, avec des qualités de leadership qui devrait être choisi pour devenir président... Mon manifeste donne la priorité au peuple des Seychelles avant tout... Ma principale ressource, c’est le peuple», a déclaré Amesbury.

« Je suis persuadée que je vais gagner parce que, comme je l'ai dit, je suis ici non seulement comme Alexia Amesbury candidate à la présidentielle, mais aussi pour représenter plus de 50 pour cent des femmes (des Seychelles). »

 
 
L’avocate Alexia Amesbury, leader du "Seychelles Party for Social Justice and Democracy" (SPSJD) (Salifa Magnan, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

Le meilleur outil pour reconstruire la nation, c’est un gouvernement d'unité nationale - Philippe Boullé

Un autre avocat aux élections présidentielles c’est Philippe Boullé qui  participe à sa quatrième élection présidentielle comme candidat indépendant avec Peter Roselie comme colistier.

Boullé propose une fois de plus un gouvernement d'unité nationale.

"Toutes les indications montrent que la population des Seychelles sont à ce stade où ils voteront pour un changement et j’ai été encouragé à offrir aux gens ce que je crois et le meilleur pour le pays ... Je vais revenir à l'idée d'un gouvernement d'unité nationale, le temps est venu de le mettre en place ", a déclaré Boullé.

"Nous voulons supprimer le régime actuel et quand cela arrivera, il y aura deux étapes. Tout d'abord faire un nettoyage ... par exemple pour retirer la politique qui a infiltré les institutions de l'État ... La deuxième étape consistera à reconstruire la nation et comme cela a été reconnu dans de nombreux pays ... l’outil le  plus forte pour cela est un gouvernement d'union nationale où tous les partis politiques seront impliqués dans le processus ".

 
 
  Philippe Boullé qui  participe à sa quatrième élection présidentielle comme candidat indépendant (Salifa Magnan, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

Commission électorale valide la nomination de tous les six candidats

Les représentants des candidats, ainsi que le président de la Commission électorale Hendrick Gappy, ont signé une copie du code de conduite.

"C'est pour s’assurer que les élections ont lieu d'une manière libre et équitable ... nous serions heureux si les élections ont lieu conformément à ce qui a été convenu dans le Code de conduite", a déclaré aux journalistes Charles Morin, chef des opérations de vote .

Une copie certifiée conforme de la liste électorale a également été remise à chaque parti qui, selon la Commission électorale, contient les noms des 70 943 électeurs seychellois.

Le tirage au sort concernant l'ordre dans lequel les candidats apparaîtront  sur les bulletins de vote a également eu lieu cet après-midi.

 

L'ordre dans lequel les candidats apparaîtront  sur les bulletins de vote. ((Electoral Commission) Photo License: CC-BY

Les programmes politiques diffusés à la télévision nationale, la Seychelles Broadcasting Corporation (SBC), débuteront le lundi 16 novembre.

La campagne pour les prochaines élections présidentielles prendra fin 24 heures avant le début du premier jour de l'élection le 3 décembre 2015.

 

Politique » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Philippe Boullé, Alexia Amesbury, David Pierre, Wavel Ramkalawan, Patrick Pillay, James Michel

More from Politique →

Related Articles

Environment →

Top news


Archives

» Advanced search