Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Victoria
27°C
Go to mobile version:

Le SNP demande l’annulation de l’élection présidentielle en déposant un recourt devant la Cour Constitutionnelle des Seychelles

Victoria Seychelles | December 21, 2015, Monday @ 15:55 in En français » POLITIQUE | By: Rassin Vannier | Views: 1801
Le SNP demande l’annulation de l’élection présidentielle en déposant un recourt devant la Cour Constitutionnelle des Seychelles

Wavel Ramkalawan (2G) avec d'autres membres de l'opposition (Rassin Vannier Seychelles News Agency)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Le parti de l’opposition seychelloise SNP (Seychelles National Party) qui a perdu l'élection présidentielle de vendredi par 193 voix a décidé de porter l’affaire devant la Cour Constitutionnelle des Seychelles, demandant l’annulation des résultats.

 « Nous allons prendre toutes les mesures pour nous assurer que ces élections respectent la volonté du peuple seychellois » a prévenu le leader du SNP Wavel Ramkalawan.

Le SNP a expliqué qu’une plainte sera soumise dans la journée à la cour constitutionnelle demandant annuler les résultats du deuxième tour des élections présidentielles, pour un recomptage et d’organiser un troisième tour.

La Commission électorale a déclaré ce samedi matin, le président James Michel vainqueur avec 50,15 % des voix, contre 49,85 % à Wavel Ramkalwan.

193 voix séparent les deux hommes.

Le candidat de l’opposition avait déposé le soir des élections, une demande de recompte auprès de la Commission électorale pour certaines irrégularités, qui seraient survenues dans les districts de Mahé, l’île principale des Seychelles, d’Anse aux Pins, de Cascade et de Glacis.

Wavel Ramkalawan a dit que « dans le district d’Anse aux Pins, 2 bulletins de vote ont été comptabilisés en plus, avec des inscriptions au stylo à bille à la place du marqueur qui est normalement utilisé pour voter ».

« Dans le district de  Cascade, il y a, un vote en plus et à Glacis un bulletin en moins » a dit Ramkalawan.

Il a fait cette déclaration lors d’une conférence de presse regroupant tous des leaders de l’opposition.

C’est ce matin que la Commission électorale s’est réunie pour décider des suites à donner à la demande de recompter de Wavel Ramkalawan.

La Commission a émis un communiqué ou elle déclaré que "la révision des élections présidentielles et des élections en générales doit être effectuée par le biais de la Cour Constitutionnelle."

« La Commission électorale se conformera à la décision de la Cour Constitutionnelle » poursuit le communiqué.

D’après l’avocate Alexcia Amesbury, la justice a décidé d’accélérer les affaires qui concernent les élections.

Pendant ce temps le président James Michel a prêté serment dimanche pour un troisième et dernier mandat de 5 ans.

« S’il y a des gens qui ont des doutes dans les résultats des élections, ils peuvent apporter l’affaire devant les tribunaux, et les tribunaux décideront » a dit le président James Michel lors de la cérémonie d’investiture.

Des resultats aussi proches entre deux candidats présidentielles sont rares, mais les Seychelles ne sont pas le premier pays a connaitre ce genre de resultat. Cela est arrivée aussi dans un autre petit etat insulaire africain, le Cape Verde, en 2001. Pedro Pires a vainqu Carlos Veiga au deuxieme tour par juste 12 votes.

Pires avait eu 75,827 votes et Veiga 75,815.

Politique » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Wavel Ramkalawan, élection présidentielle, Cour Constitutionnelle, James Michel

More from Politique →

Related Articles

Environment →

Top news


Archives

» Advanced search