Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Curieuse, île des Seychelles, un havre de paix pour les tortues

île Curiuse, Seychelles | January 3, 2016, Sunday @ 13:20 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Sharon Meriton Jean, et Rassin Vannier | Views: 2403
Curieuse, île des Seychelles, un havre de paix pour les tortues

L'inaccessibilité des plages de Curieuse et son éloignement ont permis de doubler le nombre de tortues imbriquées ( Seychelles News Agency)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Les plages qui sont les plus éloignées sur de nombreuses îles des Seychelles là où il y a le moins de visiteurs - c’est une bonne nouvelle pour les tortues de mer.

C’est le cas de l'île de Curieuse juste à côté de la pointe nord de Praslin, la deuxième île plus peuplée des Seychelles.

Selon un rapport publié dans le bulletin d'informations des tortues marines d’octobre, l'inaccessibilité des plages de Curieuse et son éloignement ont permis de doubler le nombre de tortues imbriquées et les tortues vertes.

Le rapport a été effectué les organisations qui s’occupent de la gestion des deux espèces sur Curieuse, l'une des 115 îles de l'archipel des Seychelles dans l'Océan Indien.

La tortue verte - Chelonia mydas - a été presque anéantie du groupe de l'île intérieure des Seychelles. Ces tortues sont sur la liste rouge des espèces menacées de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) en 2004.

Les données recueillies entre 2010 et 2015 montrent qu’en moyenne 53 tortues femelles imbriquées et de 3,4 tortues vertes femelles nichent chaque année à Curieuse. C’est une augmentation de 50 pour cent et 100 pour cent de la population depuis 1984, faisant de l'île le site de nidification de tortues imbriquées plus important parmi les îles intérieures des Seychelles.

Baie Laraie, une des plages les plus photographiées de Curieuse, un parc national depuis 1979( Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

"Ce sont des bonnes nouvelles en dépit des rapports constants de braconnage sur l'îles voisines comme Praslin», a déclaré Jeanne Mortimer, l'une des co-auteurs du rapport.

Baie Laraie et Anse José, deux lieux sur la côte sud de l'île, accueillent des centaines de visiteurs par an, tandis que le reste de l'île reste inhabité avec un accès limité, fournissant ainsi des conditions parfaites pour les tortues de mer.

«Les visiteurs de l'île ont également besoin d'être éduqués sur les tortues de mer notamment dans le cas des tortues imbriquées, qui viennent sur le rivage en pleine journée alors qu’elles sont fréquentées par les touristes," a dit Mortimer.

Des tortues imbriquées taguées dans d'autres îles ont également été rencontrées tout au long des autres saisons de surveillance de Curieuse, confirmant la migration régulière des tortues marines entre les 115 îles de l'archipel de l'Océan Indien.

Une vue de la plage Anse José près de la maison du Docteur,un des monuments de l'île de Curieuse ( Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

Mais le rapport souligne également que les plages de Grand Anse et Anse Papaie - pourraient être des sites de développement.

"Il est important que ces plages soient affectées comme habitat essentiel pour les tortues de mer aux Seychelles et qu'elles bénéficient d'une protection juridique comme un parc national", a ajouté Mortimer.

Curieuse est un parc national depuis 1979.

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: tortues imbriquées, Curieuse, parc national

More from Environnement →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search