Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Victoria
27°C
Go to mobile version:

L’opposition manifeste contre la télévision des Seychelles pour "un manque d’impartialité"

Victoria, Seychelles | January 14, 2016, Thursday @ 21:00 in En français » POLITIQUE | By: Rassin Vannier | Views: 2203
L’opposition manifeste contre  la télévision des Seychelles pour "un manque d’impartialité"

Les manifestants se sont rendus au siège de la SBC pour remettre une lettre au directeur. (Rassin Vannier Seychelles News Agency)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Les principaux partis de l’opposition aux Seychelles, archipel de l’Océan Indien, ont décidé de manifester contre la télévision seychelloise, la Seychelles Broadcasting Corporation (SBC), l'accusant "d'un manque d’impartialité".

Quelques centaines de personnes ont défilé en fin d’après-midi dans les rues de Victoria, la capitale des Seychelles jusqu’au siège de la SBC, à environ 3 kilomètres du centre, dans le calme, avec des panneaux réclamant plus de liberté d’expression.

La télévision seychelloise est accusée de donner la parole qu’aux membres du gouvernement au détriment de l’opposition.

Ce qui a mis le feu aux poudres, c’est la présence, 3 jours consécutifs du ministre des Finances Jean Paul Adam dans une émission aux grandes heures d’écoute, expliquant les grandes lignes du budget 2016.

« Cette manifestation est principalement contre la façon dont la SBC fait son travail … depuis le début de l’année, on voit tous les soirs des ministres à la télévision. Nous on voudrait qu’il y ait différentes opinions qui soient pris en compte » a dit Wavel Ramkalawan à la SNA.

En Haut les dirigeants des partis politiques attrapant une baniére.

Ci dessous les manifestants se rendant a la SBC (Rassin Vannier Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

Cette marche aujourd’hui coïncide avec la première journée du procès du SNP qui conteste les résultats de l’élection présidentielle devant la cour constitutionnelle.

La justice seychelloise a donné à la défense, jusqu’au 2 février pour présenter leur défense.

Les auditions des témoins débuteront le 15 février.

« On n'avait pas prévu que l’affaire passe en cour aujourd’hui, nous on avait prévu de faire notre manifestation. » a dit Ramkalawan.

Les manifestants se sont rassemblés devant les locaux de la télévision nationale ou les principaux leaders de l’opposition ont remis une lettre au directeur général de la SBC Antoine Onézime ainsi qu’au président du Conseil d’administration Patrick Nanty.

La SBC a décidé de repondre à ces accusations plus tard.

La foule s’est ensuite dispersée dans le calme.

La télévision seychelloise est un organisme indépendant, qui fonctionne avec un conseil d’administration dont les membres sont nommés par le chef de l’État sur proposition des agences gouvernementales.

Seuls le directeur général et le président du conseil d’administration de la SBC sont directement nommés par le chef de l'État.

Le principal parti de l’opposition le SNP n’est pas représenté à l’Assemblée nationale des Seychelles, car il avait décidé de boycotter les élections législatives de 2011.

Seul un petit parti politique le MPD a un siège.

Les manifestations sont très rares aux Seychelles, archipel de l’Océan Indien de 93 000 habitants, la dernière en date remonte à janvier 2015 quand l’opposition avait défilé à Victoria pour protester contre la hausse du prix de la vignette pour les véhicules

Politique » Be a reporter: Write and send your article
Tags: SNP, Wavel Ramkalawan, SBC

More from Politique →

Related Articles

Environment →

Top news


Archives

» Advanced search