Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Victoria
26°C
Go to mobile version:

Deux compagnies d'exploration pétrolière se retirent des Seychelles

Victoria, Seychelles | January 18, 2016, Monday @ 11:53 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Betymie Bonnelame et Séverine Martin | Views: 1344
Deux compagnies d'exploration pétrolière se retirent des Seychelles

Plate forme petrolière (Agência Brasil/Wikimedia) Photo License: (CC BY 3.0 BR)

Photo license  Purchase photo

(Seychelles News Agency) - Deux entreprises à la recherche de pétrole aux Seychelles suspendent leurs recherches après la forte baisse des prix du pétrole ces deux dernières années, a déclaré vendredi, l'organisme de réglementation des hydrocarbures de la nation.

PetroSeychelles déclare que WHL Energy, une entreprise australienne et Afren Plc, une société offshore, suspendent leurs recherches de pétrole.

Selon le Directeur Général de PetroSeychelles, la sortie des deux sociétés signifie que les zones sont à nouveau disponibles pour d'autres sociétés d'exploration.

« Les deux compagnies se retirent, ce qui signifie que la zone revient au gouvernement et sera mis à la disposition d'autres entreprises qui souhaitent faire de l'exploration pétrolière aux Seychelles, » a déclaré le DG, Eddie Belle.

Belle a déclaré que JOGMEC, une compagnie pétrolière japonaise, continue à explorer autour des Seychelles, mais qu’elle a demandé une nouvelle prolongation de son permis compte tenu du faible prix actuel du pétrole brut.

La déclaration de PetroSeychelles indique que malgré que la baisse des prix du pétrole brut ait un impact positif sur l'économie des Seychelles, elle affecte négativement le secteur en amont de l'industrie pétrolière.

L’effondrement des prix du pétrole déclenché par la première réunion en novembre 2014 de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) n'a pas ralenti. Le prix a continué à baisser en 2015 et jeudi dernier le cours du pétrole brut (Brent) a chuté en dessous de 30 $ le baril.

L'industrie traverse une période de turbulences. Des entreprises font faillite et celles qui restent ont réduit leurs budgets d'exploration.

Afren Plc a été placé sous administration judiciaire en juillet et la WHL a connu des répercussions avec son partenaire Ophir entraînant la sortie de ce dernier en décembre.

L'archipel des Seychelles dans l'océan Indien occidental avec sa vaste zone économique exclusive de 1,4 kilomètre carré est soupçonné d'avoir de grandes quantités de pétrole inexploité.

L’économie de la nation de 115 îles dépend fortement du tourisme et de la pêche et le gouvernement espère bien pouvoir ajouter les hydrocarbures à sa base économique.

Une évaluation réalisée en 2012 par l’Institut d'études géologiques des États-Unis dans la région ouest de l'océan Indien qui comprenait la Tanzanie, Madagascar et le Mozambique a estimé qu’un total de 793 millions de barils de pétrole serait présent dans une faille aux Seychelles.

Après un embargo de deux ans, un appel d'offres a été lancé en 2013 pour les compagnies souhaitant effectuer de l'exploration pétrolière aux Seychelles.

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: WHL Energy, PetroSeychelles, JOGMEC, pétrole

More from Actualités Nationales →

Related Articles

enviromnent →

Top news


Archives

» Advanced search