Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Le président de la Chambre de commerce des Seychelles démissionne

Victoria, Seychelles | | February 24, 2016, Wednesday @ 19:26 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sharon uranie et Séverine Martin | Views: 2366
Le président de la Chambre de commerce des Seychelles démissionne

Le président de la Chambre de commerce et d’industrie des Seychelles, Marco Francis, quitte ses fonctions ce vendredi 26 février 2016. (Patrick Joubert, Seychelles News Agency)

(Seychelles News Agency) - Un homme d'affaires seychellois quitte son poste de président de la Chambre de Commerce et d'Industrie des Seychelles (SCCI) à la moitié de son mandat de deux ans.

Dans une lettre adressée au secrétaire général de la SCCI, Marco Francis a annoncé sa décision et l’a rendu publique mardi. La démission prend effet ce vendredi.

Francis qui était devenu président de la SCCI pour la première fois en mars 2013, avait été réélu au mois de février l’année dernière.

S’adressant à la SNA mardi matin, Francis a déclaré qu'il avait pris la décision de se concentrer davantage sur ses entreprises et son organisation non gouvernementale, la Fondation Better Life.

« Durant les trois dernières années, j'ai négligé mes entreprises parce qu'être président de la SCCIest un travail à temps plein et c’est bénévole, » a déclaré Francis, ajoutant qu'il pensait démissionner depuis la fin d’année 2015.

Au cours des trois dernières années, Francis a joué un rôle actif dans le dialogue avec le gouvernement et les décideurs politiques sur les questions relatives au secteur de l'entreprise mais aussi dans création de relations externes, notamment avec d'autres chambres de commerce.

Commentant son mandat, Francis a indiqué que les trois dernières années de son mandat ont été à la fois intéressantes et stimulantes, mais a rejeté les hypothèses que sa décision pourrait être due aux critiques qui ont pu être dirigées à son encontre.

« Je pense que la SCCIrepose sur de bonnes bases pour continuer sans moi, » a-t-il dit, ajoutant qu'il restait membre de la SCCI et que sa porte « resterait ouverte » à son successeur.

Suite à l’annonce du départ imminent de Francis, les réactions ont été mitigées. Certains membres estiment qu'il y a eu un manque de consultation avec les entreprises concernant des questions qui les concernent.

Peter Rosalie, un membre inscrit de la SCCI, a déclaré à la SNA qu'il était inquiet que les entreprises n’aient pas été consultées avant que Francis discute avec le gouvernement de certaines questions comme par exemple celle du 13ème mois que le Président James Michel a récemment proposé dans son discours sur l’état de la Nation.

« La Chambre de commerce est divisée, » a déclaré Rosalie. « J’espère que la Chambre de commerce deviendra davantage un club d'affaires et qu’elle représentera non seulement les grandes entreprises mais aussi les petites. »

D’autre part, le conseil de gestion de la SCCI a indiqué à la SNA qu'en dépit des divergences d'opinion passées, de nombreux membres s’étaient manifestés pour demander à Francis de revenir sur sa démission.

« Le conseil a tenté de le dissuader de démissionner mais il respecte sa décision. Marco était dévoué, proactif et consacrait beaucoup de son temps à la SCCI. Si celui qui est élu nouveau président continue à construire sur les fondations déjà mises en place, ce sera bon, » a déclaré à la SNA, la Secrétaire général de la SCCI, Juliette Sicobi-Azaïs.

Le nouveau président sera élu lors du vote prévu le 21 mars. Entre-temps, l'organisme qui rassemble la communauté des entreprises aux Seychelles sera dirigé par le Vice-Président Dolor Ernesta.

 

La SCCIcompte actuellement plus de 500 membres et chacun d'entre eux peut se présenter comme candidat.

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Marco Francis, SCCI

More from Actualités Nationales →

Related Articles

Business →

Top news


Archives

» Advanced search