Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Succès : L’île Denis aux Seychelles constate une hausse de la population aviaire

L'île Denis Seychelles | February 28, 2016, Sunday @ 11:10 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Sharon Meriton Jean, Sharon Uranie et Séverine Martrin | Views: 2022
Succès : L’île Denis aux Seychelles constate une hausse de la population aviaire

Trois pies des Seychelles sur l'île de Denis un des quatre oiseaux endémiques dont les populations ont augmenté grâce à l'éradication des espèces envahissantes. (Janske van de Crommenacker)

Photo license  Purchase photo

(Seychelles News Agency) - Selon un écologiste, lorsque votre île accueille quatre des oiseaux les plus uniques et les plus en danger des Seychelles, et qu’ils sont menacés par des envahisseurs, la seule solution est de supprimer ces envahisseurs.

Cette stratégie a fait ses preuves sur l'île Denis où quatre oiseaux endémiques des Seychelles ont été introduits au début des années 2000 pour les protéger et accroître leur population.

Fin d’année dernière, l'île a annoncé qu’après un intense programme d'éradication, les intrusifs et souvent agressifs Martins tristes ont été complètement supprimés de l’île.

Une étude récente a montré une augmentation progressive des populations de : Shama des Seychelles, Tchitrec des Seychelles, Foudi des Seychelles et des Fauvettes des Seychelles depuis l'éradication des Martins tristes.

 
 
   Photo 1 : Le Foudi des Seychelles et la photo 2 : La Rousserolle des Seychelles (ou la Fauvette des Seychelles) (Janske van de Crommenacker) Licence photo: tous droits réservés                                      

 « Les populations de Foudis et de Fauvettes ont beaucoup augmenté depuis leur introduction», explique le responsable environnement de Denis Island, le Dr. Janske van de Crommenacker.

Van de Crommenacker a déclaré qu’il y a maintenant près de 400 Fauvettes, contre 58 introduites initialement en 2004, et 600 à 1000 Foudis, contre 47 introduits.

Le Tchitrec des Seychelles qui possède une petite population sur La Digue, la troisième île la plus peuplée des Seychelles, s’en est également très bien sorti sur Denis avec environ 70 oiseaux.

 
Le recensement des oiseaux sur l'île Denis. (Janske van de Crommenacker) Licence photo : tous droits réservés 

Après une introduction réussie sur Cousin et Cousine, à proximité de Praslin, la deuxième île la plus peuplée des Seychelles, Le Shama des Seychelles compte 61 à 65 oiseaux.

« Le Shama des Seychelles a besoin de territoires beaucoup plus grands c’est pourquoi ses populations semblent assez modestes, mais cela est normal si l’on compare la taille de notre population avec celles d'autres îles, » explique Van de Crommenacker.

Les quatre oiseaux endémiques des Seychelles, un groupe de 115 îles dans l'océan Indien occidental, ont été introduits sur l’île privée de Denis en 2004.

 
   Une photo aérienne de l’île Denis (GIF-DPI) Licence photo : tous droits réservés        

L’île privée de Denis est une propriété privée située à 85 kilomètres au nord de Mahé, l'île principale des Seychelles, et dispose de sa propre équipe de conservation. Le recensement des oiseaux de l'île a été menée plusieurs mois durant en utilisant différentes méthodes et l’aide des bénévoles de la fondation Green Island, un organisme à but non-lucratif

Le responsable de l'environnement de Denis explique que une façon classique de mener un recensement d’oiseaux consiste à poser numériquement une grille de comptage de points (méthode des plans quadrillés) sur la carte de l'île et de visiter ensuite chaque point pour compter le nombre d'oiseaux qu’on observe pendant un nombre de minutes déterminé.

« Pour certaines espèces, il est préférable de les observer individuellement et de faire une carte du territoire de toutes les familles de l’ensemble de l’île. Pour cette technique, les oiseaux sont capturés et bagués afin de pouvoir reconnaître les individus sur le terrain. »

« Cet exercice, explique van de Crommenacker, est important pour vérifier si les populations de ces espèces se développent en conséquence ou au moins restent stables. »

« S'il y avait un problème provoquant le déclin de certaines populations, nous le détecterions également pendant nos recensements, » a-t-il dit. 

Lors du recensement, plusieurs jeunes oisillons ont été enregistrés, il semblerait que l’île privée de Denis comptera bientôt plus d’habitants aviaires.

 

 

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Foudi des Seychelles, Fauvettes des Seychelles, L’île de Denis

More from Environnement →

environment →

Top news


Archives

» Advanced search