Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Victoria
26°C
Go to mobile version:

Des rangers sauvent une tortue luth empêtrée dans un piège sur l’île d’Aride aux Seychelles

Aride Seychelles | March 26, 2016, Saturday @ 15:46 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Sharon uranie et Séverine Martin | Views: 1871
Des rangers sauvent une tortue luth empêtrée dans un piège sur l’île d’Aride aux Seychelles

 la tortue luth a dû être ramené sur la plage où le nécessaire a été fait pour la libérer du dispositif de concentration de poisson. (Uzice Samedi, Island Conservation Society)

Photo license  Purchase photo

(Seychelles News Agency) - Le week-end dernier, les Rangers qui travaillent sur l'île des Seychelles d’Aride ont œuvré à libérer une tortue luth piégée dans un dispositif utilisé pour attirer le poisson.

Uzice Samedi, le gérant de l'île d’Aride, a expliqué à la SNA que les agents ont trouvé la tortue alors qu’ils s’efforçaient d’éliminer au moins trois dispositifs de concentration de poissons (DCP) repérés la veille pendant une patrouille de l'île.

Samedi travaille pour Island Conservation Society, ICS, qui gère l’île d’Aride.

« Les DCP étaient bloqués sur la barrière de corail, mais nous pouvions voir qu'il y avait quelque chose en mouvement,» a déclaré Samedi, qui est le responsable d’Aride depuis trois ans.

Les dispositifs de concentration de poissons sont des plates-formes flottantes équipées d'un GPS et utilisées par l’industrie de la pêche au thon pour attirer de grandes concentrations de poissons. Ils sont généralement constitués de larges radeaux de bambou recouvert d'un matériau sombre, de filets de pêche ou de cordes et de bouées de pêche.

Le problème avec cette technique de pêche industrielle très répandue, c’est que les DCP perdus ou abandonnés s’échouent sur les rivages et représentent une menace pour les récifs coralliens et les autres formes de vie marine.

« Nous avons dû tirer le DCP là où les vagues s’abattent sur le rivage, puis couper les cordes pour libérer la tortue luth. Enfin, nous l’avons remise à l’eau, » a déclaré Samedi.

Les Seychelles, un archipel de 115 îles dans l'océan Indien, disposent d’aires d'alimentation pour les cinq espèces de tortues marines, y compris les tortues luths. Les îles sont des aires de nidification pour seulement deux espèces, la tortue imbriquée et la tortue verte.

Selon Samedi la tortue était vraisemblablement une femelle, mais il ne pourrait pas l’affirmer étant donné qu’il s’agissait d’une tortue juvénile.

« Elle était un peu stressée et les couleurs de sa carapace avait disparu par endroits, probablement à cause de l'exposition au soleil, vu que nous ne savons pas pendant combien de jours elle a été emprisonnée dans le DCP, a ajouté Samedi.

 

 
 
       Après avoir été libérée de son piège la tortue a regagné l'océan saine et sauve. (Uzice Samedi, Island Conservation Society) Licence photo :Tous droits réservés                              

Aride, qui est une réserve spéciale, est un site de reproduction pour des millions d'oiseaux marins qui en retour régulent la population de Scinques et d'autres espèces d'insectes et d'amphibiens.

En fin d’année dernière, il a été proposé que les délimitations de l'île soient étendues pour permettre une meilleure protection de son abondante vie marine.

Selon Uzice, l'équipe ICS d’Aride qui est composée de six Seychellois et de deux étrangers rencontrent fréquemment des dispositifs de concentration de poissons ajoutant qu’il reste encore un DCP à enlever sur les récifs situés entre Aride et Praslin.

« Quand la mer est calme, ils sont entraînés par la mer et se coincent sur les récifs. Il est de notre responsabilité de les enlever car ils constituent une menace pour les différentes espèces de poissons qui sont attirés par ces derniers, » a déclaré Uzice.

La société de conservation de l'île (ICS), qui gère également les programmes environnementaux et de conservation sur les autres îles des Seychelles, porte un vif intérêt à l'effet néfaste que représentent les DCP pour l'écosystème marin. Cela inclut l'île d’Alphonse où l'organisation non-gouvernementale tente de résoudre le problème des DCP abandonnés sur les récifs.

ICS a également envoyé du 7 au 11 septembre 2015 un délégué à la Commission des thons de l'océan Indien (CTOI) pour mettre en avant les coûts de nettoyage et les dangers environnementaux que représentent ces dispositifs

Le CTOI est un groupe de travail sur les écosystèmes et les prises accessoires constitué de représentants de l'industrie de la pêche au thon et de gestionnaires des pêches.

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Aride, tortue luth, Island Conservation Society

More from Environnement →

Related Articles

Environment →

Top news


Archives

» Advanced search