Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Un nouveau parti « Linyon sanzman » veut rassembler l’opposition

Victoria Seychelles | April 12, 2016, Tuesday @ 17:35 in En français » POLITIQUE | By: Rassin Vannier | Views: 2538
Un nouveau parti « Linyon sanzman » veut rassembler l’opposition

Un activiste de l’opposition seychelloise Martin Aglaé (C) vient de créer un nouveau parti politique qui s’appelle « Linyon Sanzman LS »(Jeona Bonnelame Seychelles News Agency)

(Seychelles News Agency) - Un nouveau parti « Linyon sanzman » veut rassembler l’opposition

A environ 5 mois des élections législatives, les partis de l’opposition commencent à se préparer plus intensément à participer à cette élection.

Un activiste de l’opposition seychelloise Martin Aglaé vient de créer un nouveau parti politique qui s’appelle « Linyon Sanzman LS » (L’Union du Changement en français) aux Seychelles.

L’enregistrement est venu comme une surprise, au grand mécontentement des partis de l’opposition comme le Seychelles National Party SNP et L’Alliance des Seychellois LS qui voulaient aussi enregistrer ce non, après avoir décidé de former une alliance et faisait campagne sous la bannière de ‘Linyon Sanzman’ lors du deuxième tour des élections présidentielles en décembre 2015.

Mais ils n’avaient pas formellement enregistré ce parti auprès de la Commission Électorale.

La Commission électorale avait expliqué que la loi enregistre, le premier qui fait la demande.

D’après Aglaé, son nouveau parti a été créé en 3 semaines, et leur dossier a été déposé le 10 mars à la Commission Électorale qui lui a donné feu vert la semaine dernière, le 5 avril.

Martin Aglaé n’est pas nouveau dans la politique aux Seychelles, en 2011, il a fait ses débuts à l’âge de 20 ans, comme candidat pour le PDM (Mouvement Populaire Démocratique), au poste de député pour le district de la Digue, ou il avait obtenu 63 voix.

Il a fait le tour des partis politiques comme la SNP avant de décider de créer son propre parti, avec comme but de retirer le Parti Lepep au pouvoir et d’unifier les partis de l’opposition.

« Je ne suis pas là pour rester, je suis juste la personne qui a créé le LS, mais maintenant on doit s’asseoir et trouver une démarche à suivre» a dit Martin Aglaé leader de l’Union du Changement.

Il souhaite également que Wavel Ramkalawan le dirigeant du Seychelles National Party (SNP) ne participe pas à une coalition, car il estime qu’il n’a pas su unifier l’opposition.

Aglaé estime qu’il a su prendre l’initiative de créer l’Union du Changement alors que d’autres partis politiques de l’opposition tergiversaient sur la question.

Le LS est prêt à participer aux élections législatives, mais avant de faire une annonce, Aglaé a expliqué qu’il allait d’abord rencontrer les autres partis de l’opposition.

« Nous avons pris la décision vu que Wavel Ramkalawan ne participe dans l’Union Démocratique des Seychellois, pour négocier la voie à suivre avec eux pour les prochaines élections législatives » a dit Aglaé.

Il se dit plus proche de l’inspiration politique d'Alexcia Amesbury du SPSJD « Parti des Seychelles pour la justice sociale et la démocratie ».

Aglaé souhaite, le départ au pouvoir du Parti Lepep dont le président James Michel vient de remporter les élections présidentielles, sur le score de 50, 15%.

« Pour nous le Parti Lepep n’a pas réussi à mettre en place des mesures pour que les Seychellois vivent en dignité, nous estimons que tout le monde doit avoir les mêmes opportunités » a-t-il ajouté.

Le numéro 2 du parti LS est Dave Jeanne.

En 2011 le principal parti de l’opposition le SNP avait décidé de boycotter les élections législatives. Le seul parti de l’opposition qui a remporté un siège par le proportionnel était le PDM.

Politique » Be a reporter: Write and send your article
Tags: SNP, Seychelles National Party, Martin Aglaé, Alexcia Amesbury

More from Politique →

Related Articles

Business →

Top news


Archives

» Advanced search