Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Le blanchiment des coraux a été confirmé sur l'île de Curieuse aux Seychelles ; un projet vise à prévenir les dégâts supplémentaires

Curieuse, Seychelles | | April 21, 2016, Thursday @ 20:20 in En français » ENVIRONNEMENT | By: sharon Meriton , Betymie Bonnelame et Séverine Martin | Views: 2781
Le blanchiment des coraux a été confirmé sur l'île de Curieuse aux Seychelles ; un projet vise à prévenir les dégâts supplémentaires

L’Autorité du Parc National des Seychelles a déclaré qu’entre 60 et 90 pourcent des coraux du parc marin de Curieuse avaient été affecté suite à la hausse des températures de la mer, entraîné par le phénomène El Niño (Seychelles News Agency) Licence photo 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - L’Autorité du Parc National des Seychelles a confirmé les rapports indiquant que les coraux commençaient à blanchir dans le parc marin de l'île Curieuse et qu'un projet visant à prévenir des dégâts supplémentaires était sur le point de démarrer.

L'archipel des Seychelles de 115 îles dans l'océan Indien occidental a connu un blanchissement massif des coraux causé par le phénomène El Niño en 1998. Un phénomène similaire à El Niño a eu lieu cette année, augmentant les températures au-delà des moyennes de la région.

« Nous avons réalisé une rapide évaluation et nous avons constaté que la situation est plus alarmante qu'en 1998 au moment de l'incident El Niño», a déclaré Allen Cédras, un fonctionnaire de l’Autorité du Parc marin.

Le blanchiment des coraux, qui provoque la perte des couleurs naturelles du corail, a été observé dans tous types de coraux, des côtes rocheuses aux zones de récifs, dans la zone de protection marine de 14,7 kilomètres carrés. Curieuse se situe à 15 minutes de Praslin, la deuxième île la plus peuplée des Seychelles.

Cédras a déclaré à la SNA que le blanchiment, causé par l’augmentation de la température de la mer, avait affecté entre 60 et 90 pourcent des coraux du parc marin de Curieuse. Il a expliqué que le problème pouvait empirer.

  Un présentoir de quelques coraux abimés, prélevés dans le parc national de Curieuse. (Seychelles News Agency) Licence photo : CC-BY

Dans le but de sauver le corail, un projet pilote de deux ans est sur le point de commencer et comprendra la culture de coraux dans une pépinière sous-marine dans les environs de l'île, qui seront ensuite transplantés.

L'ONU finance 360.000 $ dans le cadre d'un projet d’adaptation des écosystèmes aux effets des changements climatiques (EBA).

Les plongeurs qui font partie du projet pilote ont été récemment vus en train de collecter des fragments de différents coraux dans les zones peu profondes du parc marin.

« Plus de 9.000 fragments de coraux seront transportés dans le premier test, » a déclaré le coordinateur de projet, Jude Bijoux, ajoutant que ceux-ci sont soigneusement sélectionnés dans des zones peu profondes où il n’y a aucun signe de blanchiment.

Les fragments sont ensuite cultivés dans la pépinière au large de la plage d'Anse Papaie de Curieuse sur des cordes et des cages en mailles avant d'être transplanté dans les deux sites.

« Un des sites se situe au large de la côte de Praslin dans la zone de l’Amitie et l'autre donne sur la plage de Mandarin, au large de la côte de Curieuse, » explique Bijoux.

Les projets de culture de coraux ou de pépinières de coraux ne sont pas nouveaux dans les 115 îles de l’archipel. Ce type de replantation de corail a déjà été entrepris à Amitie sur Praslin, par Nature Seychelles et à  la baie de petite Anseau sud de l'île principale de Mahé.

   

Des fragments de différents coraux sont déjà collectés pour le projet de jardin corallien (Seychelles News Agency) Licence photo : CC-BY         

Les récents changements de météo accompagnés de davantage de pluie offrent un peu de répit aux coraux.

« Nous sommes à présent chanceux car nous avons de la pluie et le temps est en train de changer, refroidissant les eaux et limitant d’autres dégâts, » a déclaré Cédras, officier à  l’Autorité du Parc National des Seychelles.

Cédras a déclaré que certains coraux sont plus résistants que d'autres et l'équipe essaie de comprendre pourquoi.

« Il peut y avoir différentes raisons, comme les courants qui refroidissent l'eau dans certaines régions ou certains polypes peuvent être plus tolérants. Nous avons une équipe qui travaille en ce moment à collecter des informations plus précises. »

Pendant ce temps, Curieuse, qui était une ancienne colonie de lépreux, a un plan d’intervention pour les situations d'urgence, qui, selon Cédras, sera lancé pour tenter de contenir le blanchiment des coraux.

Parc national depuis 1979, Curieuse possède la deuxième plus grande population de cocotiers-de-mer des Seychelles. Le coco-de-mer est la plus grande noix au monde.

 

Curieuse est une importante  île touristique, mais elle accueille également un programme de volontariat international dans le cadre de Global Vision International (GVI).

 

Cette dernière est impliquée dans la collecte de données de plusieurs espèces sur l'île, notamment sur sa population étendue de tortues terrestres et de tortues marines.

 

Curieuse est également un centre de recherche pour d'autres groupes internationaux comme Earthwatch.

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Autorité du Parc National des Seychelles, blanchissement massif des coraux, coraux, Curieuse

More from Environnement →

Related Articles

environment →

Top news


Archives

» Advanced search