Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les origines volcaniques de Silhouette aux Seychelles créent un habitat idéal pour une des espèces les plus rares au monde

Silhouette, Seychelles | | April 29, 2016, Friday @ 20:41 in En français » ENVIRONNEMENT | By: sharon Meriton , Betymie Bonnelame et Séverine Martin | Views: 2498
Les origines volcaniques de Silhouette aux Seychelles créent un habitat idéal pour une des espèces les plus rares au monde

Une des grottes de Silhouette abrite un des plus rares mammifères au monde, la chauve-souris Coleura seychellensis. (Island Conservation Society) 

(Seychelles News Agency) -  Selon un géoscientifique local, les hauteurs de Silhouette, la troisième plus grande île granitique des Seychelles, ont permis la création d’un habitat idéal pour une des espèces les plus rares de la nation insulaire.

Silhouette possède la deuxième plus haute masse terrestre de l'archipel des Seychelles dans l'océan Indien occidental. Elle atteint 740 mètres au-dessus du niveau de la mer. Patrick Samson, un géoscientifique local, a déclaré vendredi à la SNA que cela est dû à l'origine volcanique de l'île.

Selon une publication de W.E Stephens de l'Université de St. Andrews en Ecosse, l'île s’est formée suite à une éruption volcanique similaire à celle du mont Sainte-Hélène dans l'Ouest américain qui avait fait éruption en 1980.

Les caractéristiques escarpées de l'île et le terrain accidenté l’ont épargné d’importants dégâts écologiques causés par le déboisement comme dans d’autres îles granitiques. C’est donc un lieu idéal pour la faune et la flore la plus rare des Seychelles.

 Les caractéristiques escarpées de Silhouette et le terrain accidenté l’ont épargné d’importants dégâts écologiques (Seychelles News Agency) Licence photo : CC-BY       

Un refuge pour la chauve-souris Coleura seychellensis

Les grottes de Silhouette, sont selon Samson une des multiples facettes de l'histoire volcanique de l'île.  Elles abritent un des plus rares mammifères au monde, la chauve-souris Coleura seychellensis, connue sous le nom de sousouri bannann en créole.

Ces petites chauves-souris endémiques aux Seychelles qui sont répertoriées en tant qu’espèces en danger critique d’extinction se distinguent des autres espèces grâce à la queue en fourreau que l’on trouve derrière leurs pattes arrière. Il y a seulement une centaine d’individus. On peut observer la chauve-souris Coleura seychellensis sur Silhouette et dans deux sites de Mahé, l'île principale de l’archipel.

 

Afin d’assurer la protection de l'espèce, un projet de deux ans est actuellement mené par la société de conservation de l'île. Il comprend notamment une campagne de sensibilisation scolaire qui a débuté en 2015.

« Alors qu’il ne reste qu’une centaine d’individus, il est important de sensibiliser le public en particulier dans les écoles afin de susciter l’intérêt des enfants pour qu'ils puissent réfléchir à la conservation de la « sousouri bannann », a déclaré Geneviève Berry, une volontaire du Queensland, en Australie qui collabore avec la Société de conservation de l'île.

Berry explique que jusqu’à présent des activités éducatives ont été réalisées dans des écoles sur Mahé et que cela inclut des road shows et des exposés en classe.

« Bon nombre d’élèves ont entendu parler de chauves-souris aux Seychelles mais beaucoup d'entre eux ne se rendent pas compte que la sousouri Bannann est différente des autres espèces. Nous leur permettons de comprendre leur habitat et les menaces qui pèsent sur ces espèces comme les sprays  et les pesticides. »

Des membres du Wildlife Club ont participé au Carnaval International de Victoria dans le cadre de la campagne éducative (Louis Toussaint, Seychelles News Agency) Licence photo : CC-BY           

Berry affirme que le programme de sensibilisation se déroule bien auprès des élèves de l'école primaire car ils ont déjà dans leur programme scolaire un sujet sur les espèces en voie de disparition.

Dans le cadre de la campagne de sensibilisation auprès du public, des membres du Wildlife club ont participé le week-end dernier au Carnaval International de Victoria, déguisés en sousouri bannann.

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Silhouette, Coleura seychellensis

More from Environnement →

Related Articles

environment →

Top news


Archives

» Advanced search