Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les Seychelles élues co-président du Groupe de contact de l'ONU sur la piraterie

Victoria | May 16, 2014, Friday @ 22:35 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Rassin Vannier | Views: 1095
Les Seychelles élues co-président du Groupe de contact de l'ONU sur la piraterie

Bâtiment du siège de l'ONU(Worldislandinfo.com,Flickr) Photo license: CC-BY 2.0

(Seychelles News Agency) - Les Seychelles, le Japon et les Émirats Arabes Unis, ont été élus coprésident du Groupe de travail 3, sur les opérations maritimes et de la coordination du groupe de contact sur la piraterie, au large de la côte de la Somalie (CGPCS), prenant le relais de la République de Corée cette semaine.

En tant que coprésidents, les Seychelles ont prévu de développer des pratiques de gestion pour protéger les navires contre la piraterie dans la région et de créer des mécanismes permettant de vérifier les procédures de recrutement des agents de sécurité armés privés pour les entreprises maritimes.

Selon une déclaration conjointe du ministère seychellois de l’Intérieur et des Transports et le ministère des Affaires étrangères, la 16e réunion plénière du groupe de contact et la réunion du conseil d'administration du Fonds d'affectation spéciale, a eu lieu au siège des Nations unies à New York du 12 au 15 mai 2014,actuellement sous la présidence de l'Union européenne.

" L'élection, à l'unanimité, à la co-présidence du Groupe de travail 3 démontre la confiance que la communauté internationale a placée dans les capacités des Seychelles à garantir à l'Océan Indien le rôle essentiel qu'elle a joué pour assurer la fin de l'impunité pour les pirates somaliens, " poursuit la déclaration.

Lors de la réunion du Conseil du Fonds d'affectation spéciale, une subvention de 600,000$ a été allouée à un projet de développement de la capacité d'application de la loi maritime, ainsi que la capacité d'analyse et d'investigation par la mise en place d'une unité d'enquête de la police maritime.

«Nous avons été en mesure de démontrer une approche cohérente et ciblée dans la lutte contre la menace que la piraterie représente pour l'Océan Indien occidental.

Les États dans la région et au-delà ont été menacés par les pirates, les Seychelles savent ce que c’est cette souffrance, car ses citoyens ont été pris en otage.

Nous en tant que pays et gouvernement n'avons pas dérobé à nos responsabilités, nous avons intensifié et fait notre affaire et la menace de la piraterie" a déclaré le ministre de l'Intérieur et des Transports, Joel Morgan.

" Il s'agit d'une occasion importante pour les Seychelles et la reconnaissance du travail acharné que nous avons fait dans le domaine de la sécurité maritime pour lutte contre l'impunité pour les pirates basés en Somalie.

Le Groupe de travail 3 témoigne de la confiance que la communauté internationale a mise dans les Seychelles et surtout dans sa capacité à influencer le paysage mondial de la sécurité quelle que soit sa taille relative... Aussi l'occasion de faire entendre nos voix et de façonner l'ordre du jour de la sécurité maritime pour le bénéfice de notre peuple" a ajouté le ministre des Affaires étrangères, Jean-Paul Adam.

Le groupe de contact a été créé en 2009 avec l'adoption de la résolution 1851 du Conseil de sécurité de l'ONU.
Ses membres comprennent des pays qui sont touchés par la piraterie somalienne dans la région, ainsi que ceux de l'Europe de l'Ouest, Moyen-Orient et en Asie.

Il y a aussi des représentants de l'industrie maritime, les organisations de marins et les ONG qui font partie des groupes de travail.

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: le Japon, les Émirats Arabes Unis, la Somalie, Groupe de travail 3, Joel Morgan, Jean Paul Adam

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search