Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Vue d’ensemble : le projet Drone aidera à la conservation de l’atoll aux Seychelles

Ile D'Arros, Seychelles | | May 22, 2016, Sunday @ 15:54 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Sharon Meriton jean, Sharon Uranie, et Severine Martin | Views: 2110
Vue d’ensemble : le projet Drone aidera à la conservation de l’atoll aux Seychelles

En raison du relief difficile de l’atoll St Joseph des drones ont été utilisés pour réaliser la cartographie qui devrait aider les futurs efforts de conservation de l'île des Seychelles. (Sonja Betschart / Drone Adventures) Licence photo – Droits d’acquisition  photo

(Seychelles News Agency) - Des drones ont été utilisés pour créer les cartes d'un des atolls des Seychelles, l’atoll St Joseph, une première pour l’archipel de 115 îles dans l'océan Indien occidental.

Le directeur scientifique d'un centre de recherche basé à proximité de l'île Arros, explique que les drones étaient nécessaires pour obtenir des cartes de haute qualité qui sont vitales pour la conservation.

Rainer Von Brandis qui travaille pour Save Our Seas Foundation, a expliqué qu'ils avaient eu besoin de quatre avions téléguidés pendant deux heures pour survoler tout le périmètre de St Joseph.

« Plusieurs drones ont été déployés simultanément, chacun volant sur une trajectoire définie, » a expliqué Von Brandis à la SNA. « Comme les drones volent tout en capturant des images haute résolution à des intervalles définis afin que l'ensemble de l'atoll soit photographié, » a-t-il dit, ajoutant que les images ont ensuite été assemblées par un  logiciel spécialisé.

 

L'expertise de la société suisse Drone Adventures a été sollicitée pour cartographier l'atoll de St Joseph aux Seychelles. (Michael Scholl-SOSF) Licence photo : tous droits réservés                      

’Atoll St Joseph est constitué de 12 îles inhabitées qui entourent un lagon riche en biodiversité. Il fait partie du groupe d’îles périphériques d’Amirantes. Il se situe à environ 250 km au sud-ouest de Mahé, l'île principale des Seychelles.

Déclarée réserve marine en 2014, au cours des dernières années, l'atoll a été utilisé par Save Our Seas Foundation, une organisation à but non-lucratif basée à Genève, pour réaliser des recherches sur plusieurs espèces marines telles que les raies, les tortues et les requins.

C’est en raison du relief accidenté de l'atoll que les drones ont été utilisés pour réaliser la cartographie. L'expertise de la société suisse Drone Adventures, une organisation à but non-lucratif qui a travaillé dans plusieurs régions du monde à recueillir des données pour les communautés locales a été sollicitée pour le projet.

Sur leur blog, Drone Adventures qualifient leur première expérience de travail aux Seychelles depuis un an « d’excitante », mais « de défi logistique ».

 Une vue aérienne de l'atoll St Joseph. L’ensemble de l'atoll a été photographié grâce à l'utilisation de drones. (Michael Scholl- SOSF) Licence photo : Tous droits réservés                  

Von Brandis explique que la cartographie par drone est une nouvelle méthode pour créer des cartes aériennes qui aident les scientifiques et les chercheurs à comprendre un écosystème en fournissant « une vision d’ensemble » vue du ciel.

 « Par le passé, nous nous sommes appuyés sur des images satellites ou des photographies aériennes pour créer ces cartes. La cartographie par drone nous ouvre des nouvelles portes, car elle nous procure des images très haute résolution avec lesquelles on peut travailler et c’est également très rentable. »

Selon Save Our Seas Foundation, SOSF, les cartes aériennes détaillées seront un outil indispensable pour les programmes de conservation à venir et permettront aux chercheurs de superposer les données spatiales de l'atoll avec les points GPS.

« Elles nous permettent de délimiter les types d'habitat avec plus de précision et d'intégrer d'autres systèmes d'information géographique (SIG), » a déclaré Von Brandis, ajoutant que les nouvelles cartes ont permis à SOSF de compter électroniquement certains animaux marins, comme les tortues, les raies pastenagues, les raies mantas ainsi que les requins.

Des raies pastenagues vues du ciel. L'utilisation de drones peut permettre aux chercheurs de compter électroniquement le nombre d’espèces qui ont élu foyer sur l’atoll St Joseph. (Sonja Betschart / Drone Adventures) Licence photo : tous droits réservés 

Les caméras infrarouges des avions téléguidés ont également été utilisées pour montrer l’étendue du travail qui a été entrepris sur l'atoll, dans le cadre du projet de réhabilitation terrestre qui vise à remplacer les plantations de noix de coco par des forêts indigènes.

Suite au succès de la première cartographie par drone sur l'atoll St Joseph, SOSF espère réaliser cette opération chaque année pour surveiller l'évolution de la vie marine ainsi que les mutations géographiques du paysage physique de l'atoll.

 

 Save Our Seas Foundation prévoit de réaliser cette opération de cartographie annuellement (Michael Scholl-SOSF) Licence photo : tous droits réservés         

 

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: St Joseph, D'Arros, drones, Save our Seas Foundation, Drone Adventures

More from Environnement →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search