Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Des résidents prennent en charge la conservation de l’île au Cerf aux Seychelles

Cerf Island, Seychelles | May 25, 2016, Wednesday @ 21:01 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Sharon Meriton-Jean, sharon Uranie et Séverine Matin | Views: 1935
Des résidents prennent en charge la conservation de l’île au Cerf aux Seychelles

Depuis octobre 2015, un organisme à but non-lucratif qui réunit les résidents de l'île au Cerf aux Seychelles, sensibilise activement le public et met en œuvre des programmes visant à assurer la conservation de la biodiversité marine et terrestre de l'île. (Savinien Leblond / Cerf Island Conservation Program) Licence photo  

(Seychelles News Agency) - Les résidents de l’île au Cerf aux Seychelles se sont associés pour sensibiliser le public concernant leur environnement naturel et trouver des moyens pour protéger la biodiversité marine et terrestre de l'île.

Fondée il y a à peine un an, le programme de conservation de l’île au Cerf, un organisme à but non-lucratif, a pris plusieurs initiatives pour atteindre ses objectifs, comportant de la plongée libre, des randonnées, la restauration de coraux ainsi que des programmes de bénévolat.

Le programme reçoit le soutien de plusieurs entreprises privées de l'île. L’Autorité des parcs nationaux des Seychelles est également impliquée.

Selon le responsable du Programme de conservation de l'île au Cerf, leur préoccupation découle des répercussions des activités humaines sur le site. L’île abrite plusieurs établissements touristiques et elle est souvent visitée par les locaux, en raison de sa proximité avec l'île principale.

« De nombreux touristes et locaux se rendent sur l’île. Ce qui induit le mouillage des bateaux à l’intérieur des récifs coralliens qui n’appliquent pas les pratiques sécuritaires de plongée libre et polluent massivement, » a déclaré Savinien Leblond à la SNA.

Selon Leblond, un ressortissant français, les écoulements en provenance des plages et des îles artificielles, ainsi que les polluants du petit port de Victoria, refluent inévitablement sur l'île au Cerf.

Un message que les visiteurs peuvent voir sur le sentier sous-marin de l'île au Cerf. (Savinien Leblond / Cerf Island Conservation Program) Licence photo : CC-BY 

Située à 15 minutes en bateau de Victoria, la capitale des Seychelles, l’île au Cerf est considérée comme un refuge pour les personnes en quête de solitude.

L’île au Cerf fait partie des cinq îles du parc marin de St Anne. Elle héberge au moins trois établissements touristiques et près de 100 personnes y habitent. Ces derniers font la navette jusqu’à Mahé, située à environ 1,3 km, pour leurs activités quotidiennes.

L'île offre aux visiteurs des expériences de snorkeling spectaculaires et permet de rencontrer plusieurs espèces de poissons coralliens et des tortues marines.

Dans le but de maintenir la santé des récifs autour de l'île, un des projets en cours du Programme de conservation de l’île au Cerf qui est mis en œuvre est de restaurer les récifs en utilisant plus de 400 fragments de coraux récupérés dans les fonds marins suite aux phénomènes passés et actuels de blanchiment des coraux.

« Nous avons créé des pépinières de coraux sur des cordes et des tuyaux où ils seront élevés pendant un an, » a expliqué Leblond, ajoutant qu'ils sont en train de créer des structures métalliques qui seront mises en place le long des récifs et remplis de coraux résistants.

Trois pépinières installées à 9 mètres de profondeur sur Cerf Island. (Savinien Leblond / Cerf Island Conservation Program) Licence photo : CC-BY

Le programme de conservation attire également des bénévoles venus du monde entier et les étudiants du Centre de formation maritime des Seychelles.

Les volontaires entretiennent le seul sentier de randonnée de l'île, qui traverse l’île d’Est en Ouest,  offrant une vue sur Mahé et sur le récif environnant du parc marin de Ste Anne.

L'équipe a également commencé à introduire des arbres endémiques le long du parcours de randonnée et a mis en place un nettoyage quotidien de la plage ainsi que des visites guidées en snorkeling.

En plus de ses propres efforts, le Programme de conservation de l’île au Cerf sollicite l'aide du ministère de l'environnement pour protéger davantage la biodiversité de l'île notamment pour faire respecter les règles et les règlements du parc marin de l'île.

Les excès de vitesse, les pratiques dangereuses des navires privés qui nuisent à la barrière de corail et mettent en danger la vie des clients de l'île, ainsi que les pratiques de pêche illégales sont certains des problèmes soulevés lors d'une récente réunion avec les responsables du ministère de l'environnement, du changement climatique et de l’énergie.

« Bien que les résidents de l’île au Cerf affrontent ces problèmes de manière permanente, cette réunion apporte une lueur d'espoir étant donné que les problématiques soulevées sont maintenant exprimées par une communauté qui réclame que des mesures soient prises », a expliqué Leblond.

L’île au Cerf se situe à seulement 15 minutes en bateau de Mahé, l'île principale des Seychelles. (Seychelles News Agency) Licence photo : CC-BY            

L’île au Cerf, s’étend sur plus de 1,5 km de long et doit son nom à la frégate de la marine française « Le Cerf » qui arriva aux Seychelles en 1756 sous le commandement du capitaine Corneille Nicholas Morphey. Ce dernier eût la tâche importante de prendre possession de l’archipel de 115 îles dans l'océan Indien occidental, au nom du gouvernement français.

L'île fut aussi la demeure du romancier sud-africain Wilbur Smith, dont certaines scènes du roman «Wild Justice» se déroulent aux Seychelles.

 

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: île au Cerf, conservation de l’île au Cerf.restauration de coraux, biodiversité

More from Environnement →

Related Articles

environment →

Top news


Archives

» Advanced search