Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les Seychelles vont modifier la loi régissant le secteur maritime suite à un audit international

Victoria, Seychelles | | June 15, 2016, Wednesday @ 19:21 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Patsy Athanase, Betymie Bonnelame, et Severine MArtin | Views: 914
Les Seychelles vont modifier la loi régissant le secteur maritime suite à un audit international

Photo : Le Seychelles Patriot - l'un des pétroliers des Seychelles qui opère dans le monde entier. (Seychelles Petroleum Company)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Les Seychelles doivent réviser un certain nombre de lois régissant le secteur maritime, la plus importante étant la Loi sur la marine marchande de 2014, a déclaré lundi un haut responsable.

Cette révision fait partie d'un rapport préliminaire d'audit d'une semaine réalisé par une délégation de trois membres de l'Organisation maritime internationale (OMI). Les Seychelles sont membres de l’OMI depuis 1978.

 « La révision de cette loi (la Loi sur la marine marchande) est un processus sans fin. L’OMI introduit continuellement de nouvelles normes et réglementations, et nous devons prendre en compte tout cela et réviser nos lois pour répondre à ces normes »,  a déclaré à la SNA, le directeur général de la Seychelles Maritime Safety Administration (SMSA), le Capitaine Joachim Valmont.

Neuf organisations impliquées dans l'industrie maritime de la nation insulaire ont été évaluées, notamment les ports, la garde-côte, les organisations environnementales et les législateurs.

L'audit intervient un an après que les Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, ont été white listées par l’OMI lors de la 95eme session à Londres.

L'Etat insulaire répond aux exigences de la Convention internationale sur les normes de formation, de certification et de veille (STCW), qui est entrée en vigueur en 1984.

Valmont a expliqué qu’une fois qu'un pays est whitelisté, il doit veiller à ce que les normes soient maintenues et que les faiblesses identifiées soient rapidement corrigées.

L’OMI, est une agence des Nations Unies qui est responsable de la sécurité et de la protection de la navigation ainsi que de la prévention de la pollution marine par les navires. Cette dernière a identifié certains domaines que les Seychelles doivent traiter pour être totalement conforme à la Convention STCW.

Ceux-ci comprennent l'amélioration de la communication de l'information à l’égard de l'OMI et la tenue des dossiers afin de répondre aux exigences de l'organisation.

Le rapport final d'audit sera transmis dans deux semaines et les Seychelles seront tenues de fournir un plan de mesures correctives sur la manière de résoudre  leurs problèmes.

« La tâche sera dure, mais nous devons honorer nos engagements envers l'OMI, » a déclaré Valmont.

Les Seychelles disposent de trois mois pour examiner toutes les faiblesses identifiées dans l'audit.

Valmont a déclaré que bien que la non-conformité ne conduirait pas à l'expulsion des Seychelles de la liste blanche, il pourrait y avoir des répercussions sur les navires de la nation lorsqu’ils naviguent dans les eaux internationales.

Une équipe de l'OMI réévaluera une nouvelle fois les Seychelles dans deux ans.

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Seychelles Maritime Safety Administration, OMI, l'Organisation maritime internationale, capitaine Joachim Valmont

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search