Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Une équipe étudie comment les Seychelles pourraient mieux gérer le problème croissant des déchets

Providence, Seychelles | June 16, 2016, Thursday @ 19:18 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Patsy Athanase , Betymie Bonnelame et Séverine Martin | Views: 2385
Une équipe étudie comment les Seychelles pourraient mieux gérer le problème croissant des déchets

Une équipe de recherche en provenance d'Allemagne, dirigée par Hendrik Schaefer, trie les déchets en 23 catégories différentes, comprenant notamment le verre, les déchets organiques, chimiques, électroniques et de construction. (Patrick Joubert, Seychelles News Agency)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - La quantité de déchets dans les sites d'enfouissement des Seychelles augmente de 3 pourcent par an. Une étude menée par une équipe de trois personnes en provenance d'Allemagne est actuellement en cours afin de mieux gérer les déchets de la nation insulaire.

Selon la Stratégie de développement durable des Seychelles (2012-2020), les 93.000 habitants de l'archipel des Seychelles dans l'océan Indien occidental génèrent près de 48.000 tonnes de déchets par an.

« L’étude nous fournira la marche à suivre en ce qui concerne le tri des déchets, par exemple, quelles techniques peuvent être utilisées dans le futur ainsi que la façon de mieux gérer la décharge,» a déclaré Stephanie Vengadasamy, la responsable des relations publiques du ministère de l'Environnement des Seychelles.

Les déchets finissent dans trois décharges appartenant au gouvernement sur l'île principale de Mahé, Praslin et La Digue, les deuxième et troisième îles les plus peuplées. La collecte des déchets est ensuite triée en huit catégories. Le tri est réalisé par la société privée STAR Seychelles.

L'équipe de recherche d'Allemagne, dirigée par Hendrik Schaefer, trie les déchets en 23 catégories différentes, comprenant notamment le verre, les déchets organiques, chimiques, électroniques et de construction.

« Il est important de séparer les différents types de déchets, car le taux de désintégration pour chaque type de déchet est différent,» a déclaré Schaefer.

Schaefer a ajouté que lorsque les déchets sont triés, ils doivent être placés dans des zones séparées sur les sites d'enfouissement.

« Par exemple, les déchets organiques, qui produisent des gaz nocifs, devraient être séparés des autres déchets inflammables, car ils peuvent provoquer des incendies,» a déclaré Schaefer.

L'exercice de tri des déchets fait partie du plan de gestion durable des déchets du ministère de l'Environnement, de l'énergie et du changement climatique. Le coût de la recherche d’environ 25 000 US$ est financé par les Seychelles et l'Université de technologie de Darmstadt en Allemagne.

Depuis le début de cette année,  un projet pilote a été mis en place à Grand Anse, un quartier situé à l'ouest de l'île principale de Mahé, par Cycléa, une société basée à la Réunion, qui gère la collecte et le tri des déchets dans l'ouest du département français d'outre-mer.

S’il est couronné de succès, le projet sera étendu aux 25 autres districts des Seychelles.

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: déchets, recherche, tri des déchets, Allemagne

More from Environnement →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search