Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Une maison traditionnelle créole fait peau neuve grâce au fond de la Fondation du Patrimoine des Seychelles

Anse Etoile Mahe | June 19, 2016, Sunday @ 14:00 in En français » ARTS & CULTURE | By: Madiha Philo, Madiha Philo, Betymie Bonnelame et Rassin Vannier | Views: 2207
Une maison traditionnelle créole fait peau neuve grâce au fond de la Fondation du Patrimoine des Seychelles

La maison-pilote, elle est entourée par une grande véranda en bois dans un style architectural qui était populaire au XXe siècle. (Joe Laurence, Seychelles News Agency) 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - La première famille seychelloise à bénéficier des subventions de l’État seychellois vient de donner un coup neuf à leur maison traditionnelle créole.

La famille Mahoune, du district d’Anse Étoile, au nord de Mahé, l’île principale, vit dans leur maison depuis 1982.

Le propriétaire, Patrick Mahoune, a dit à la SNA, " qu’après plus de 30 ans, le temps était arrivé pour rénover la maison. Le plafond coulait, avec la subvention, j’ai pu fixer ce problème. "

Depuis l’année dernière, le gouvernement alloue des fonds pour aider les propriétaires à réparer, des bâtiments ou des maisons qui ont une valeur historique, culturelle et patrimoniale.

Les fonds sont administrés par la Fondation du patrimoine des Seychelles.

 La famille Mahoune, du district d’Anse Étoile, au nord de Mahé, l’île principale, vit dans leur maison depuis 1982. (Joe Laurence, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

Miera Savy, la directrice générale de la fondation, a déclaré que le programme a été lancé, en 2014, pour préserver l'architecture traditionnelle créole et promouvoir le patrimoine du pays pour les prochaines générations.

Savy a dit que la famille Mahoune a été choisie parce que le travail sur leur maison reflète l'objectif général du programme pour la préservation du patrimoine des Seychelles.

Mahoune vit avec sa femme, ses deux filles et petits-enfants dans leur maison, qui a 150 ans.

La maison-pilote, elle est entourée par une grande véranda en bois dans un style architectural qui était populaire au XXe siècle.

Mahoune a dit qu'au cours des 34 dernières années, il a ajouté l’arrière de la maison en brique et construit la grande varangue.

 La famille Mahoune a reçu 4175$ pour les travaux de rénovation (Joe Laurence, Seychelles News Agency) PhotoLicense: CC-BY

Il a conservé l'architecture telle qu'elle était, même s’il trouve que c’est très coûteux à entretenir ce type de maison.

«J’ai enlevé tout le contreplaqué pourri sous la varangue qui a été abîmée après que le tsunami a inondé (décembre 2004) ma propriété. Tous les piliers en bois qui avaient des supports métalliques ont rouillé, donc, il y avait urgence, » a dit Mahoune.

Mahoune a dit qu’il avait demandé 4715 $ dans le cadre de la subvention pour les réparations urgentes qui étaient nécessaires pour la sécurité de sa famille.

Il a dit qu’il reste cependant  encore beaucoup de rénovations et réparations à faire sur la maison en raison de sa vieillesse.

«Je n'ai plus la même force qu’il y a quelques années. Les choses sont plus chères, donc, je vais profiter de ma maison jusqu'au jour où je mourrai, et mes enfants vont décider quoi faire », a déclaré Mahoune.

Le directeur général de la Fondation du patrimoine Seychelles dit que jusqu'à présent, le gouvernement a donné 38.000 $, ajoutant que: «Nous nous réunissons une fois par mois pour examiner les demandes une par une, et décider comment dépenser les fonds."

Arts & Culture » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Fondation du patrimoine des Seychelles, tsunami

More from Arts & Culture →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search