Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les Seychelles et le Ghana unis contre toutes formes de terrorisme en Afrique

Victoria | May 21, 2014, Wednesday @ 22:09 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Joana Nicette | Views: 1413
Les Seychelles et le Ghana unis contre toutes formes de terrorisme en Afrique

Véhicules brûlé après une attaque à Abuja le 14 Avril, 2014 (PHOTO AFP/STRINGER)

(Seychelles News Agency) - Près de 150 personnes ont péri en deux jours au Nigeria, dans des attaques de villages dans le Nord-Est et un attentat à Jos (centre), déstabilisant un peu plus le gouvernement malgré la mobilisation internationale contre Boko Haram d’après l’AFP.

Deux villages situés près de Chibok (nord-est), où le groupe islamiste armé avait enlevé plus de 200 lycéennes mi-avril, ont été attaqués coup sur coup lundi et mardi par des hommes armés non identifiés.

S'exprimant lors d'une conférence de presse hier à Victoria, capitale des Seychelles, la ministre des Affaires étrangères et de l'Intégration régionale de du Ghana Hanna Serwaa Tetteh et le ministre des Seychelles pour les Affaires étrangères Jean Paul Adam ont à nouveau condamner l'enlèvement «de plus de 200 filles nigérianes par groupe terroriste Boko Haram » .

 

Jean-Paul Adam et Hanna Serwaa Tetteh (Mervyn Marie, Seychelles News Agency) Photo license: Attribution 

Tetteh a déclaré que le Ghana estime que la question doit être résolue par le Nigeria lui-même, mais a offert d'aider de son pays.

Le Nigéria et le Ghana sont les pays d'Afrique de l'Ouest et membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest CEDEAO .

Le ministre ghanéen a informé la presse, que la semaine dernière les chefs de police de la CEDEAO se sont réunis pour aborder le problème du terrorisme dans la région .

«Nous croyons que la meilleure façon dont nous pouvons aider le Nigeria dans cette affaire, c'est grâce au partage d’informations», a déclaré Tetteh.

Elle a ajouté que, grâce à l'Union africaine et la CEDEAO, le Ghana travaille avec d’autres pays comme le Niger et le Cameroun qui sont des pays frontaliers avec le Nigeria dans la collecte de renseignements efforts pour aider à identifier où les filles sont retenus prisonniers et à leur éventuel sauvetage.

Elle a expliqué que, bien que Boko Haram n'est certainement pas le seul groupe terroriste a opérer à l' intérieur de l'Afrique de l'Ouest , toutes ces activités constituent une menace pour la poursuite du développement et de la stabilité de la région .

Pour sa part, Adam déplore l'enlèvement de ces 200 filles et a déclaré que les activités terroristes privent les pays de leur liberté durement gagnée et de leur progrès.

Il fait écho au ministre ghanéenne, que les États africains peuvent s’aider à travers l'échange de renseignements et que c'est un domaine où les Seychelles peuvent contribuer activement, en particulier en ce qui concerne la sécurité maritime.

Adam a noté que la piraterie maritime n'est pas liée seulement à l'Océan Indien, mais que le Ghana, étant un État côtier, de l'autre côté de l'Afrique, est également menacé par une telle activité.

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Jean Paul Adam, Hanna Serwaa Tetteh, Ghana, Nigeria

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search