Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les jardins botaniques royaux de Kew au Royaume-Uni vont cultiver un autre coco-de-mer endémique des Seychelles

Seychelles Angleterre | July 2, 2016, Saturday @ 16:57 in En français » ENVIRONNEMENT | By: sharon Meriton , Betymie Bonnelame et Séverine Martin | Views: 2992
Les jardins botaniques royaux de Kew au Royaume-Uni vont cultiver un autre coco-de-mer endémique des Seychelles

David Cooke semant une graine de coco de mer (RBG Kew)

(Seychelles News Agency) - Les Jardins botaniques royaux de Kew au Royaume-Uni tentent de cultiver la légendaire noix des Seychelles, le coco-de-mer.

La responsable des relations presse des jardins, Ciara O'Sullivan, a confirmé par e-mail à la SNA que les jardins botaniques ont reçu la semence cette année des jardins botaniques de Singapour.

Sullivan a déclaré qu’après une première vérification réalisée par la section de quarantaine de Kew, la semence a été emmenée dans les pépinières tropicales du jardin.

 « La nouvelle semence a été placée dans une serre à température contrôlée où nous avons une forte humidité et une température moyenne d'environ 25 à 28 degrés Celsius,» explique Nick Johnson, le responsable des serres d’exposition.

     Les jardins botaniques de Kew affirment qu'ils assureront une surveillance étroite sur leur récente acquisition pour vérifier que les signes de son enracinement spécifique indiquent que le processus de germination a commencé. (RBG Kew) photo License: Licence photo : CC-BY              

Endémique des Seychelles, un archipel de 115 îles de l'océan Indien occidental, le coco-de-mer est la plus grande noix au monde et pousse naturellement uniquement dans la nation insulaire. Elle est classée comme espèce en voie de disparition par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Pendant les prochains mois, Johnson explique que les jardins botaniques de Kew assureront une surveillance étroite sur leur récente acquisition.

« Nous contrôlerons visuellement les signes de son enracinement spécifique appelé hyperphylle qui indiquent que le processus de germination a commencé. Ensuite, nous chercherons la pousse en provenance de cette croissance appelé cataphylle qui à son tour produira la première feuille. »

 Johnson a ajouté que la germination peut prendre jusqu’à 18 mois.

Le coco-de-mer mâle et femelle naissent sur des arbres séparés, et les deux sont nécessaires pour garantir la reproduction de cette espèce.

 Un Coco de Mer sain. Endémique aux Seychelles, le palmier prend en moyenne 25 ans pour atteindre l’âge de reproduction. (Romano Laurence, Seychelles News Agency) Licence photo : CC-BY             

S’il se développe, il sera planté dans la section centrale de la palmeraie afin qu'il ait la place glorieuse qu’il mérite comme l'un des palmiers les plus spectaculaires de toute son espèce,» dit Johnson.

C’est en 1994 que les jardins botaniques à Londres ont acquis pour la première fois une graine de coco-de-mer. Le site est classé patrimoine mondial de  l'UNESCO depuis 2003.

La première graine est venue du jardin botanique royal de Peradeniya, au Sri Lanka, et a été plantée dans la palmeraie des jardins botaniques de Kew, une des plus anciennes serres d'Europe. Elle a réussi à germer au bout de six mois.

Aujourd’hui, l'arbre s’élève à quatre mètres de haut. L’experte locale seychelloise Frauke Fleischer-Dogley n’est pas surprise par la lente croissance du palmier.

Après avoir étudié les espèces dans le cadre de son doctorat, Fleischer-Dogley a expliqué que le coco-de-mer à Kew s’est probablement adapté aux conditions dans lesquelles il se développe. »

« Dans des endroits comme la Vallée de Mai, [un site des Seychelles situé sur Praslin, classé patrimoine mondial de l'UNESCO] une plante juvénile poussera jusqu’à une hauteur d’environ 12 mètres pour atteindre la lumière dans la canopée,» a indiqué Fleischer-Dogley.

(À gauche) Une vue de quelques plantes de la palmeraie des jardins botaniques de Kew, l'une des plus anciennes serres d'Europe. (À droite) Le premier coco-de-mer planté en 2003 dans le jardin qui s’élève aujourd’hui à quatre mètres de haut. (RBG Kew)  Licence photo : CC-BY                  

De même, elle a déclaré que les noix trouvées sur l'île Curieuse atteindront environ trois mètres de haut en raison des conditions complètement différentes de l'environnement là-bas.

Hormis le coco-de-mer, on peut trouver dans les jardins de Kew une autre plante endémique des Seychelles, l’arbre à méduse.

 

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Les Jardins botaniques royaux de Kew, coco de mer, Vallee de Mai, UNESCO, Dr Frauke Fleischer Dogley

More from Environnement →

Related Articles

Business →

Top news


Archives

» Advanced search