Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les entreprises seychelloises envisagent d’importer plus de produits frais de la Réunion

Victoria Seychelles | August 16, 2016, Tuesday @ 21:15 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Patsy Athanase , Betymie Bonnelame et Rassin Vannier | Views: 1993
Les entreprises seychelloises envisagent d’importer plus de produits frais de la Réunion

Les rayons de l'hypermarché STC (Seychelles Trading Company)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Les fruits et légumes frais et autres produits de l'Île de la Réunion bientôt à la disposition des consommateurs Seychellois.

Quatre entreprises locales se sont rendues le mois dernier deux jours à l’Île de la Réunion pour explorer les opportunités commerciales, après que les Seychelles ont levé au début de cette année l’ interdiction d'importer des fruits et des légumes de l'île.

L'interdiction remonte aux années 90.              

La directrice générale de la Trading Company Seychelles (STC), Véronique Laporte, a déclaré à la SNA « être très impressionnée par les entreprises qu’elle a visités, en particulier les fruits et légumes ».

Laporte a ajouté que: «Ils ont de très bons produits et avec de bonnes négociations, nous devrions être en mesure d'avoir ces produits ici".

La Seychelles Trading Company STC, le plus grand importateur de produits alimentaires aux Seychelles, un archipel de l'Océan Indien occidental, avait fait le voyage en compagnie, de 3 autres entreprises un grossiste, CGC, les représentants du groupe Constance et du groupe Skychef.

 

Le riz de la Réunion que le STC a commencé à importer (Seychelles Tading Company) Photo License: CC-BY

Depuis la visite, la STC a introduit un nouveau riz et de la sauce tomate de l'Île de la Réunion sur le marché local, que Laporte a dit a été très bien accueillie par les consommateurs seychellois.

La STC espère également importer une large gamme de fruits et de légumes frais, ainsi que des produits à base de viande.

Le directeur de l’entreprise CGC, qui importe également des produits alimentaires à travers le monde, a déclaré que son entreprise est certain de puiser dans ce nouveau marché.

"L’Île de la Réunion offre des produits de qualité à des prix compétitifs, et nous sommes très intéressés à importer leurs produits aux Seychelles", a déclaré Gopal.

CGC va bientôt importer des ananas, litchis, ainsi que des tomates et l’entreprise également à la recherche d’options de transport pour voir si c’est plus viable par air ou par mer.

Une autre entreprise locale, ISPC, qui ne faisait pas partie de la délégation qui s’est rendue à la Réunion, a dit que la levée de l'interdiction est une nouvelle occasion de se procurer des fruits et des légumes frais à partir d'une île proche de l'Océan Indien.

ISPC importe principalement ses produits de Rungis la plus grande plate-forme de produits frais en Europe situé à Paris.

Le directeur de la société, Alfred Fourcroy, a déclaré que "si les produits de la Réunion sont plus compétitifs et qualitatif, ISPC va commencer à faire des affaires."

Fourcroy a ajouté que: «La vraie opportunité reposera évidemment sur les prix les moyens de transport et les coûts qui doivent encore être étudiés."

La visite a été organisée par le Club Export, un groupe d'entreprises de La Réunion qui favorise la coopération entre les entreprises des deux îles.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: STC, GSC, Club Export

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search