Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Tiré par un dollar faible, le pétrole finit en forte hausse à New York

Monde | August 19, 2016, Friday @ 09:45 in En français » MONDE | By: AFP | Views: 807
Tiré par un dollar faible, le pétrole finit en forte hausse à New York

Un petrolier quitte un port du Koweit ( Al-Zayyat / AFP)

Photo license  Purchase photo

(AFP) - Les cours du pétrole ont fortement progressé jeudi à New York, tirés par un dollar faible et des effets techniques après l'annonce la veille d'une baisse inattendue des stocks américains de brut.

Le cours du baril de référence (WTI) a gagné 1,43 dollar à 48,22 dollars sur le contrat pour livraison en septembre au New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Nous avons désormais un scénario de dollar faible et il ne faut pas sous-estimer l'impact sur le pétrole", a indiqué Phil Flynn de Price Futures Group.

Le dollar servant de monnaie d'échange pour le pétrole, la faiblesse du billet vert rend donc l'or noir plus attractif pour les pays qui utilisent d'autres devises comme monnaies de réserve.

Le billet vert continuait jeudi de s'affaiblir à la suite de la publication la veille des minutes de la Réserve fédérale (Fed) montrant l'indécision de ses membres à relever ses taux directeurs, ce qui le rendrait plus rémunérateur.

La hausse des cours du pétrole a été amplifiée par la perspective d'un changement prochain de contrat de référence permettant la cotation au Nymex.

"Les investisseurs sont en train de réaliser que la fin du contrat approche et ceux qui avaient parié sur un pétrole à la baisse couvrent leurs positions, ce qui accentue la hausse", a expliqué Phil Flynn.

La hausse ininterrompue depuis six séances du prix du pétrole a été renforcée mercredi par l'annonce d'un recul inattendu des stocks américains de brut.

L'annonce d'une production américaine en hausse n'a pas semblé inquiéter les investisseurs dans un contexte de discussions des pays exportateurs sur un possible gel de la production jugée trop abondante.

"Tout le monde évoque la production record de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) mais la production des pays non membres de l'Opep diminue", a indiqué Phil Flynn.

Dans l'ensemble, "l'optimisme se poursuit", a jugé Carl Larry de Frost and Sullivan, au moment où certains investisseurs voulaient croire à des éclaircies sur le plan économique.

"Moody's a relevé sa prévision sur la croissance chinoise après la mise en place d'un plan de relance, il y a un plan de relance au Royaume-Uni, et c'est un bon signe pour la demande de pétrole," a énuméré Phil Flynn.

lla/jdy/jld/bdx

Monde » Be a reporter: Write and send your article

More from Monde →

general →

Top news


Archives

» Advanced search