Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

VP de la Banque Mondiale pour l'Afrique : la connaissance, un objectif clé du développement économique des Seychelles

Victoria | May 26, 2014, Monday @ 23:12 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Hajira Amla- Rassin Vannier | Views: 1665
VP de la Banque Mondiale pour l'Afrique : la connaissance, un objectif clé du développement économique des Seychelles

VP de la Banque mondiale pour l'Afrique Makhtae Diouf (Mervyn Marie, Seychelles News Agency) 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Bâtir une économie forte pour les Seychelles, passera par plus de compétences scientifiques et technologiques, ce qui nécessite une attention accrue à une éducation de qualité à Mahé île principale des Seychelles, archipel de l'Océan Indien .

Le vice-président de la Banque mondiale pour la région Afrique, Makhtar Diop a exprimé ce point de vue aujourd'hui, après avoir rencontré le président des Seychelles James Michel à State House.

Diop dirige une délégation de la Banque mondiale qui effectue une visite officielle de travail à Mahé pour discuter des possibilités de coopération et des futurs programmes.

Les moyens pour les Seychelles d’établir une «économie de la connaissance» avec un accent particulier sur les sciences et la technologie, étaient parmi les sujets abordés.

Dans un entretien avec la presse locale Diop a dit qu'il a été impressionné par la vision de Michel pour les Seychelles, en particulier en ce qui concerne l'investissement dans l'éducation de qualité.

Les Seychelles sont le seul pays en Afrique qui a déjà pleinement atteint l'éducation pour tous, fixés par l'UNESCO pour 2015.

Il a ajouté que la Banque mondiale avait été engagée avec les Seychelles dans une variété de programmes, y compris l'augmentation de l'efficacité des services publics et d'aider à l'appui budgétaire dans divers domaines, y compris la gestion des risques .

Se félicitant de la premier visite de Diop aux Seychelles, Michel a déclaré qu'il était important pour les institutions comme la Banque mondiale de soutenir les petits États insulaires en développement (PEID ), tels que les Seychelles, qui sont plus vulnérables aux chocs économiques mondiaux et les changements climatiques.

"Les Seychelles et la Banque mondiale ont de très bonnes relations, qui nous ont permis d'avoir des réformes économiques très réussies et je sais que la collaboration va se poursuivre notamment dans la consolidation de la coopération, dans la capacité de la construction et du développement des Seychelles " , at-il dit dans un communiqué de presse de State House.

 

Makhtar Diop et le président Michel lors de l'entretien à la présidence (Mervyn Marie, Seychelles News Agency) Photo license: Attribution

«Je crois qu'il est important de construire une base solide pour l'avenir, mais étant un petit État insulaire en développement, nous sommes vulnérables à différents facteurs tels que les chocs de l'économie mondiale, la piraterie, et les changements climatiques.

Nous demandons l'appui de la Banque mondiale pour aider les Seychelles à veiller à ce que nous nous appuyons sur nos fondations et pour nous assurer que nous construisons une résilience aux chocs extérieurs " poursuit le communiqué.

Le chef de l'État seychellois a également appelé au soutien de la Banque mondiale dans la promotion du concept de l’Économie Bleue pour promouvoir la gestion durable des ressources marines.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: l’Économie Bleue, education, Makhtar Diop, changement climatique, pirate, Banque Mondiale

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search