Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Victoria
26°C
Go to mobile version:

La compagnie pétrolière des Seychelles aura un équipage entièrement seychellois à bord des pétroliers d'ici 2020

Victoria, Seychelles | September 24, 2016, Saturday @ 11:58 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | Views: 863
La compagnie pétrolière des Seychelles aura un équipage entièrement seychellois à bord des pétroliers d'ici 2020

Le « Seychelles Patriot » – un des six pétroliers de Seypec. (Seypec) Licence photo 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - La compagnie pétrolière des Seychelles (Seypec) vise à avoir un équipage entièrement seychellois à bord de ses pétroliers d'ici 2020, a déclaré un haut fonctionnaire.

Le responsable des expéditions et chef d’équipe, Pierre Prosper, a déclaré à la SNA, « nous avons commencé un programme de formation intensive dès que Seypec a fait l’acquisition de son premier pétrolier afin d’identifier ces postes. »

Prosper a déclaré que la compagnie cible des étudiants de l'Académie Maritime Seychelles, de l'École des niveaux avancés et de l'Institut de technologie des Seychelles intéressés par une carrière dans la marine marchande.

Seypec dispose d'une flotte de six pétroliers – le Seychelles Fierté, Seychelles Pioneer, Seychelles Progress, Seychelles Prelude et le Seychelles Patriot -- opérant au niveau international depuis 2002, et d’un plus petit – le Seychelles Paradise pour l'approvisionnement au niveau régional et national.

La société emploie actuellement sur ses pétroliers 114 Seychellois du poste de maître – le plus haut échelon - aux cuisiniers stagiaires, le plus bas échelon.

Les Seychelles, un archipel de 115 îles dans l'océan Indien occidental, a déployé en 2002 son premier pétrolier en haute mer avec un équipage constitué majoritairement d’étrangers.

Prosper a expliqué qu’à cette époque, il y avait très peu de marins locaux qualifiés pour occuper des postes à bord de ces pétroliers.

Aujourd'hui, trois Seychellois ont été promus au poste de Maitre après avoir terminé leurs études et passé le temps requis en mer, soit environ 8 à 10 ans.

Le Capitaine Adrian Mondon, 35 ans, a obtenu sa licence de capitaine en décembre 2015. (Seychelles Nation) Licence photo : CC-BY-NC           

La SNA a parlé à l'un des capitaines, Adrian Mondon, 35 ans, à la tête du Seychelles Pioneer. C’est le plus jeune Seychellois au commandement d'un pétrolier en mer profonde. Mondon a indiqué qu’en moyenne une navigation peut durer entre cinq et sept jours, mais que quelques fois les navigations peuvent durer un mois.

« C’est exaltant, stimulant mais surtout gratifiant d'avoir travaillé si dur pendant si longtemps et d’atteindre maintenant le sommet de ma carrière, sans parler de l'immense fierté d'avoir gravi tous les échelons sur nos propres pétroliers,» a déclaré Mondon.

Mondon a déclaré : « La vie en mer vous donne une conception de la vie que vous n’apprécieriez pas  autant si vous êtes un terrien, ainsi que la possibilité de voyager et de découvrir le monde. »

Pour déterminer les postes à bord de ses navires pétroliers, Seypec travaille avec l'Académie maritime locale et la plus grande institution non gouvernementale du Sri Lanka pour l'enseignement supérieur, le Collège international nautique et d’ingénierie de Colombo (CINEC).        

Le responsable d’équipe de Seypec, Alain Asba, a déclaré à la SNA que par le passé la compagnie avait envoyé en formation ses recrues en Europe, en Afrique du Sud et même en Australie, qui selon lui a été coûteux.

« Actuellement, quand ils terminent le cours de certification et de veille pour les marins (STCW) avec l'Académie maritime des Seychelles ils se rendent au CINEC au Sri Lanka pour une formation à terre de quatre mois,» a déclaré Asba.

À la fin de la formation, Asba a expliqué que, « Les stagiaires retournent aux Seychelles pour être placés à bord des pétroliers. L'objectif est de donner aux gens de mer seychellois une meilleure idée de la vie maritime sur les pétroliers en haute-mer. »

 

Trois étudiants dont une femme se sont récemment inscrits au cours de familiarisation aux chimiquiers après avoir postulé à des postes de cuisinier à bord des pétroliers de haute mer de la Compagnie pétrolière des Seychelles. (Seypec) Licence photo : CC-BY

En 2013, dans le cadre de sa stratégie à long terme, Seypec a signé un contrat de cinq ans avec la compagnie pétrolière allemande.

« Avant, nous devions placer les recrues uniquement sur nos pétroliers, mais maintenant... avec l'inclusion des GT [pétroliers allemands] nous disposons d’un groupe de 18 navires de haute mer, incluant le Seychelles Paradise,» a indiqué Asba.

Afin d’assurer un équilibre homme-femme dans l’équipe dans un secteur dominé par les hommes, les femmes seychelloises sont incitées à choisir une carrière sur les pétroliers.

Il y a sept femmes marins sur les pétroliers seychellois à différents grades et Seypec prévoit aussi  d'avoir son premier capitaine féminin, d'ici 2020.

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Seypec, pétroliers

More from Actualités Nationales →

Related Articles

enviromnent →

Top news


Archives

» Advanced search