Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Victoria
27°C
Go to mobile version:

De retour à la maison ? Des dugongs de plus en plus souvent observés aux Seychelles

Aldabra Seychelles | October 3, 2016, Monday @ 19:02 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Hajira Alma et Severine Martin | Views: 1954
De retour à la maison ? Des dugongs de plus en plus souvent observés aux Seychelles

Photo d'un dugong aperçu par les écologistes qui travaillent a Aldabra. (Terence Mahoune/SIF) Licence photo - Droits d’acquisition 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Les neuf observations distinctes de dugongs (Vache marine) qui ont été enregistrées en l'espace d'un mois ont laissé les écologistes travaillant sur l'atoll d'Aldabra remplis d'espoir sur le possible retour de ces rares mammifères aux Seychelles.

Les Dugongs, parfois appelées vaches marines, et semblables à des lamantins, sont des créatures timides et douces qui survivent uniquement grâce a un régime alimentaire d’herbiers marins. Ils ont été chassés et abattus par les premiers colons et marins pour leur viande et l'huile.

Autrefois communs partout dans l'archipel de 115 îles, ils ont complètement disparu de la région. Mais quelques-uns se seraient échappés vers le refuge isolé d’Aldabra et les îles voisines entourant Madagascar.

L'un des groupe d'îles les plus éloignées de l'archipel des Seychelles, l'atoll d'Aldabra est l'un des endroits les plus reculés et les plus difficiles d'accès, même pour les citoyens de la nation insulaire. La région est une réserve naturelle spéciale protégée par la Seychelles Islands Foundation (SIF), et seuls les agents de conservation, les chercheurs scientifiques et quelques visiteurs très soigneusement sélectionnés sont autorisés à se rendre sur l’atoll au lagon central peu profond.

Un habitat protégé

Selon le SIF, entre juillet et août de cette année, l'équipe de travail sur Aldabra a rapporté neuf observations distinctes de dugongs. Il s’agit du plus grand nombre d'observations fortuites enregistrées sur une année depuis la création de la station de recherche d’Aldabra, au début des années 70.

La SIF espère que l'augmentation du nombre d'observations indique que la population de dugongs d’Aldabra est en augmentation, et plusieurs observations de dugongs femelles accompagnées de dugong juvéniles dans la lagune d’Aldabra fait ressortir que le site joue un rôle important dans la région en tant que zone de reproduction et de croissance des dugongs.

Selon la chargée de communication de SIF, Rowana Walton, la première observation de dugong au cours des dernières années à Aldabra a été enregistrée en 1970 par bateau. Depuis lors, les observations ont été fortuites et sporadiques. Plus aucune observation n’a été recensée pendant des décennies après cela.

« Même si les dugongs se reproduisent à Aldabra, ce qui n’est pas confirmé, en tant qu’espèce à grande longévité et à croissance lente, il faudrait de nombreuses années à la population pour augmenter dans la zone protégée, » a déclaré Walton à la SNA.

 Un graphique représentant le nombre de dugongs aperçus au cours des dernières années. (SIF)         

Un graphique représentant le nombre de dugongs aperçus au cours des dernières années. (SIF)

Des mammifères timides et solitaires

Les dugongs sont une espèce migratoire, capables de parcourir de grandes distances dans l'océan. Cependant, dans l’ensemble de la région de l'océan Indien occidental, les populations de dugongs ont rapidement diminué et font face à une multitude de menaces lorsqu'ils ne sont pas dans les eaux protégées d’Aldabra. Et comme beaucoup d'autres animaux sauvages, les dugongs peuvent être affectés par l'activité humaine.

« Si les dugongs à Aldabra migrent en provenance de la côte d'Afrique orientale, là-bas, ils sont confrontés à un certain nombre de menaces directes et indirectes de l'homme et des bateaux qui les rendraient évidemment méfiants de toute activité humaine ou des bateaux à Aldabra également », a déclaré Walton.

« Il va sans dire que le personnel d’Aldabra a fait plusieurs rencontres avec les dugongs qui ont duré plusieurs minutes et les dugongs étaient apparemment indifférents à leur présence, » a-t-elle ajouté.

Bien qu'il puisse être possible que les dugongs rencontrés à Aldabra soient de plus en plus habitués à la présence des bateaux, Walton indique qu'il est possible que la taille de la population ait augmentée, ce qui signifie que la probabilité pour les rangers et les chercheurs de croiser les créatures est plus élevée.

Davantage de recherches sur les dugongs prévues pour 2017

Sans recherches supplémentaires pour déterminer la taille de la population actuelle, Walton explique qu'il est difficile de savoir laquelle de ces explications expliquerait l’augmentation des observations.

« Il est probable que les vastes herbiers marins d’Aldabra pourraient accueillir un plus grand nombre de dugongs, cependant, des données plus poussées sur les déplacements des dugongs et sur l'utilisation de l'habitat seraient nécessaires afin d'établir la capacité de charge de cette espèce à Aldabra, » a-t-elle déclaré à la SNA. « Nous espérons que les projets que nous avons prévu à l'avenir feront la lumière sur cette question précise. »

Au cours d'une étude aérienne dédiée menée en 2013, les chercheurs estiment le nombre total de dugongs dans l'atoll entre 14 et 20  individus.

En 2014, la SIF avait annoncé la mise en place d’un projet régional avec de multiples partenaires, dirigé par l'Association pour la conservation et la protection des dugongs et des mammifères marins, destiné à la recherche et à la conservation des dugongs, et leur rôle dans ce partenariat est d'entreprendre des études pour évaluer l'état de la population de dugongs d’Aldabra.

SIF espère mener à bien sa prochaine étude sur la population de dugongs à Aldabra d'ici la fin de l’année 2017, mais le fait que ces activités de recherche seront effectuées ou non dépendent du financement.

« [Nous] attendons d’obtenir des fonds supplémentaires d'une autre source afin de tirer le meilleur parti  possible des ressources et assurer un résultat fructueux », a déclaré Walton.

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: dugong, conservation, Aldabra, SIF

More from Environnement →

Related Articles

Environment →

Top news


Archives

» Advanced search