Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Victoria
27°C
Go to mobile version:

Les Seychelles font une étude pour évaluer la couverture immunitaire chez les nourrissons

Victoria Seychelles | October 25, 2016, Tuesday @ 21:29 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Salifa Magna, Betymie Bonnelame et Rassin Vannier | Views: 553
Les Seychelles font une étude pour évaluer la couverture immunitaire chez les nourrissons

Un bébé qui reçoit son vaccin (Salifa Magnan, Seychelles News Agency)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Les Seychelles ont commencé à effectuer une étude pour mieux connaître la couverture immunitaire chez les nourrissons seychellois.

Cette étude qui sera menée par le ministère seychellois de la Santé et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) se déroulera du 25 octobre au 25 novembre.

Selon Florida Bijoux, qui gère cette enquête, l’objectif, c’est de déterminer si le chiffre de 98 pour cent des enfants vaccinés est exact.

«Nous voulons valider cette couverture. Et en même temps, nous voulons évaluer les connaissances, et l'attitude des parents, " a dit à la SNA Bijoux.

Plus de 380 parents d’enfants âgés de 24 à 35 mois ont été sélectionnés au hasard pour participer à cette étude sur les trois principales îles des Seychelles, Mahé, Praslin et La Digue.

Bijoux a déclaré que le groupe d'âge entre 24 et 35 mois a été choisi parce que chaque enfant à cet âge devrait avoir reçu tous les vaccins nécessaires.

Aux Seychelles, un archipel de 115 îles dans l'Océan Indien occidental, avec une population de 93.000 habitants, la vaccination des enfants offre une protection contre un large éventail de maladies, la fièvre jaune, la tuberculose, l'hépatite B, la rougeole et le tétanos entre autres.

"Nous avons pris les naissances annuelles de 2013. Nous avons sélectionné 384 participants en fonction de la tranche d'âge, le sexe, le lieu [ils vivent] et la population», a déclaré Rosie Bistoquet, la coordinatrice de l'enquête.

Le carnet médical de l’enfant sera le principal outil qui sera utilisé dans l'évaluation.

Au  cas où il y aurait des informations manquantes, Bistoquet dit que: «Nous avons la possibilité de vérifier dans le registre des vaccinations dans les centres de santé."

L’étude contient 40 questions.

Les résultats de l'étude seront soumis à l'OMS, le ministère de la Santé, ainsi que les organismes nationaux impliqués dans la vaccination.

Les recommandations formulées au cours de l'enquête seront utilisées pour élaborer un plan national de communication qui permettra d'améliorer le programme et les services de vaccination.

Bijoux dit que sur la base de normes de l'OMS, l'enquête devrait être réalisée régulièrement entre 3 à 5 ans et aux Seychelles, c'est la première.

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: étude, Organisation mondiale de la Santé

More from Actualités Nationales →

Related Articles

Environment →

Top news


Archives

» Advanced search