Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Le vice -président Faure : l'environnement des affaires doit être simplifié

Victoria | May 29, 2014, Thursday @ 21:14 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: John Lablache et Rassin Vannier | Views: 1500
Le vice -président Faure : l'environnement des affaires doit être simplifié

VP Faure s'adressant aux participants du Forum (Seychelles Nation)

(Seychelles News Agency) - Le bureau d’investissement des Seychelles SIB a réuni une centaine de personnes du secteur de la construction du tourisme et du commerce qui sont impliquées dans les affaires aux Seychelles, à l’occasion d’un business forum.

C’est le vice-président Dany Faure, qui a ouvert la rencontre en déclarant que l'on s'attend à évaluer la façon dont les politiques existants ont un impact sur la croissance des entreprises et de l'économie des Seychelles.

«Le climat des affaires des Seychelles doit être simplifié pour nous assurer une croissance économique soutenable», a déclaré le vice -président Danny Faure.

" Il est important de lutter contre les goulets d'étranglement qui entravent la façon de faire des affaires », at-il dit.
Fauré a fait remarquer que toutefois certaines lois, politiques et règlements, ont récemment été révisés, certains ont été nécessaires pour compléter notre processus d'adhésion à l' Organisation mondiale du commerce (OMC ) .

Cela comprend l'introduction de la loi sur l'insolvabilité, et des modifications à la loi sur les compagnies.
Les Seychelles se classent actuellement 80e dans 189 pays, d’après le rapport 2013 de la Banque mondiale sur les facilités de faire des affaires.

« L’objectif de cette rencontre, c’est de voir ensemble avec le secteur privé et le gouvernement la politique qui a été mise place pour les affaires et aussi de voir quels sont les services qui sont mis en place a expliqué Rupert Simeon, directeur général du bureau d’investissement des Seychelles.

Siméon a déclaré dans une interview à la télévision nationale que le classement était insuffisant. Il a noté que le pays n’est pas bien noté dans des domaines spécifiques, tels que le commencement d'une entreprise, l'accès au crédit, l'octroi de permis de pour la construction et de l'insolvabilité.

Siméon a dit que l'objectif des Seychelles, c’est de faire partie du groupe des 30 premiers, dans les 5 prochaines années.

Siméon s'est aussi joint au ministre des Finances , du Commerce et de l'Investissement , Pierre Laporte, pour l'inauguration du nouveau site internet du SIB.

La majorité des participants au Forum de l'investissement ont préféré assister à la session sur le secteur du tourisme, dont le thème était l'évolution dans le secteur du tourisme et de la vision des Seychelles.

Les participants ont souligné qu’il fallait diversifier le marché du tourisme et améliorer l'accès aérien, avec des vols directs pour exploiter les principaux marchés.

Les recommandations qui seront faites lors de cette rencontre seront ensuite présentées au ministère des Finances, et seront intégrées au plan national 2015-2019 pour faciliter les affaires aux Seychelles.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Danny Faure, Rupert Simeon, tourisme, OMC, SIB

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search