Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Victoria
25°C
Go to mobile version:

L’Assemblée nationale des Seychelles approuve la nomination du vice-président

Victoria Seychelles | October 27, 2016, Thursday @ 23:00 in En français » POLITIQUE | By: Betymie Bonnelame, Sharon Uranie et Rassin Vannier | Views: 2160
L’Assemblée nationale des Seychelles approuve la nomination du vice-président

 L’Assemblée nationale des Seychelles approuve la nomination du vice-président (Patrick Joubert, Seychelles News Agency)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - L'Assemblée nationale des Seychelles a approuvé jeudi la nomination de Vincent Meriton comme nouveau vice-président.

Le président Danny Faure avait proposé pour approbation au parlement six nouveaux ministres mais seul trois ont été approuvés.

Les 14 membres du Parti du Président - Parti Lepep ont voté en faveur de Meriton comme vice-président.  Les 18 membres de Linyon Demokratik Seselwa (LDS) se sont abstenus.

Meriton succède à Danny Faure, qui est maintenant le président des Seychelles.

Le nouveau vice-président qui a occupé divers portefeuilles ministériels, a été le ministre désigné et a tenu le portefeuille du ministre du Développement communautaire, des affaires sociales et des sports.

Vincent Meriton le nouveau vice-président des Seychelles  (State House)Photo License: CC-BY

Quant à Macsuzy Mondon - actuellement ministre de l'Éducation – elle a été nommée ministre désigné par les 14 membres du Parti Lepep et LDS s’est abstenus.

Peter Larose a été nommé a un poste ministériel, il a été élu à l'unanimité. Larose a occupé plusieurs postes à la Banque mondiale depuis 2008 et vient de terminer son mandat en tant que directeur exécutif du Groupe Afrique 1.

Larose était le seul candidat ministériel qui a reçu le soutien unanime de l'assemblée.

   En haut : Macsuzy Mondon et en bas Peter Larose (Jude Morel, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

Trois autres candidats aux postes ministériels - Marie-Louise Potter, Dick Esparon et Patrick Herminie n’ont pas été approuvés par l'Assemblée.

Les 14 membres du Parti Lepep ont voté en faveur, mais les 18 membres du LDS ont voté contre.

C’est la première fois dans l'histoire de l'Assemblée nationale des Seychelles que des candidats au poste de ministre devaient expliquer pourquoi ils étaient  aptes pour leurs postes et répondre aux questions des membres de l'Assemblée nationale.

Le leader du gouvernement des Affaires du gouvernement, Charles Decommarmond a dit que c’était une bonne façon de faire les choses.

"Une chose qui est clair, c’est que cet exercice en valait la peine et c’est un succès pour cette sixième Assemblée nationale», a déclaré Decommarmond.

«L'assemblée n’est pas là pour Bloquer, l'exécutif, ce que nous faisons, c’est de voir, et d'évaluer ce que le président présente à l'assemblée», a déclaré Decommarmond.

Il a ajouté que: "C’est clair pour tous ce qui ont suivi la diffusion en direct de l'assemblée, c’est que les candidats ont passé le test. "

De son côté, le chef de l'opposition, Wavel Ramkalawan a dit qu'il y a une grande différence dans la façon dont le LDS se penche sur les nominations maintenant que les Seychelles, sont dans une période de cohabitation.

"Le Parti Lepep a un président qui a besoin d'un gouvernement pour diriger le pays-- pour nous dans LDS que estimons que nous sommes dans une période de transition ... M. Faure reste en tant que président en cette période de transition", a déclaré Ramkalawan.

Le LDS maintient leur demande de nouvelles élections le plus tôt possible.

Il a ajouté que: "On n'a pas besoin d'un gouvernement avec des politiciens, mais un gouvernement où il y a des technocrates."

Ramkalawan a déclaré que les politiciens vont chercher à consolider ce qui est là, tandis que  les technocrates aideront à uniformiser les règles du jeu et parmi les six candidats, il n'y a qu'un technocrate.

Il a reconnu que, conformément à la constitution, le président a besoin d'un vice-président et un ministre désigné.

"Les deux personnes (Vincent Meriton et Macsuzy Mondon) font déjà partie du gouvernement, nous avons donc pas de problème avec eux", a déclaré Ramkalawan.

Avant de procéder à la présentation des candidats aux députés de voter Decommarmond dit, "que la période de transition n’est pas en conformité avec la constitution."

"Nous avons vu la plus grande forme de victimisation politique ou trois de concitoyens n'ont pas été acceptées en raison de leurs convictions politiques" a-t-il ajouté .  

La présidence a annoncé dans un communiqué que le président Danny Faure a reçu un communiqué officiel de l'Assemblée nationale indiquant l'approbation du nouveau vice-président, du ministre désigné et d’un ministre.

Les trois - Meriton, Mondon et Larose vont assermentés vendredi matin.

"Le président se penchera sur les membres du nouveau cabinet lors d'une réunion spéciale ce samedi 29 octobre," ajoute la déclaration de la présidence.

Le procureur général Ronny Govinden a déclaré que le président Faure a désormais deux possibilités soit ré-attribuer les portefeuilles ministériels entre les ancien ministres et le nouveau ministre ou soumettre une nouvelle liste de candidats à l'Assemblée pour approbation.

Politique » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Assemblée nationale, Vincent Meriton, Parti Lepep, LDS, Danny Faure

More from Politique →

Related Articles

national →

Top news


Archives

» Advanced search