Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Rythmé par les marées: l'atoll d’Aldabra aux Seychelles obtient sa propre application de marée

Aldabra | November 16, 2016, Wednesday @ 07:00 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Hajira Alma et Estelle Peron | Views: 2247
Rythmé par les marées: l'atoll d’Aldabra aux Seychelles obtient sa propre application de marée

Marée basse dans le lagon à Aldabra (R Baxter)

(Seychelles News Agency) - La Fondation des Iles des Seychelles (SIF), qui gère l'atoll corallien surélevé d’Aldabra, a récemment développé une application mobile avec des informations exactes sur les marées pour l'atoll éloigné.

Situé dans la partie la plus à l'est de l'archipel de 115 îles des Seychelles, Aldabra compte quatre îles principales situées autour d'un lagon central.

Cent millions de mètres cubes d'eau pénètrent dans les chenaux de marée de l'atoll quatre fois par jour pour remplir ou vider le lagon. Avec deux marées hautes et deux marées basses par jour, il peut être notoirement difficile de débarquer des marchandises sur les côtes coralliennes dentelées d’Aldabra par bateau. 

April Burt, coordonnateur scientifique d'Aldabra de la SIF, a indiqué à la SNA dans un entretien par email que la vie sur Aldabra est complètement rythmée par les marées.

« Cela ne s’applique pas uniquement aux animaux tels que les reptiles, les oiseaux, etc., cela s'applique aussi au personnel de la SIF et à toutes les opérations de la station de recherche », a-t-elle indiqué. « Chaque mouvement entre les îles et à l'intérieur du lagon dépend de la marée, ainsi le programme de travail quotidien doit toujours prendre en considération les marées ».

En plus de cela, Burt indique que certaines observations sur la conservation dépendent entièrement des marées et que, par conséquent, le calendrier de surveillance doit faire en sorte que les activités appropriées se déroulent au moment opportun.

« Des tâches qui pourraient paraître simples sur n'importe quelle autre île, par exemple l'approvisionnement trimestriel d'Aldabra par le bateau d'approvisionnement, doivent être soigneusement planifiées pour éviter toute surprise indésirable », a-t-elle indiqué à la SNA.

L'importance de la marée a pu être observée lundi lorsqu’un navire bloqué a finalement pu se déplacer grâce à une marée haute après avoir été bloqué sur un banc de sable pendant trois semaines après la livraison de matériaux.

Modèles de marée des îles voisines

Pendant de nombreuses années, les tables de marées d'Aldabra étaient basées sur des données recueillies avec les îles voisines des Comores et de Mayotte, mais l'installation d'un nouvel enregistreur de marée en 2015 a permis de recueillir pendant un an des données sur l'atoll permettant au personnel et aux volontaires de la SIF de créer un modèle pour prévoir les profils de la marée à Aldabra.

«Avant d’utiliser l'enregistreur de marée à Aldabra pour modéliser les marées, nous utilisions les marées des îles voisines de Mayotte et des Comores, ajoutant 50 minutes à celles-ci», a indiqué Burt. « Une tentative antérieure pour recueillir les données de marée à l'intérieur du lagon a échoué et un autre enregistreur placé à l'entrée d'un des chenaux a été possiblement déplacé ou recouvert en raison de la vitesse et du volume du mouvement de l'eau à l’intérieur et hors du lagon d’Aldabra ».

Capture d'écran de l'application de marée (SIF) Licence Photo: Tous droits réservés

 

L'enregistreur situé sur le récif extérieur d'Aldabra en 2015 a été plus efficace dans la collecte des données des marées, mais étant donné la façon unique dont les marées fonctionnent pour remplir un tel lagon, il est parfois possible qu'un côté de l'île connaisse une marée haute alors qu'il y a une marée basse de l’autre côté du lagon.

«Nous prévoyons de nouvelles tentatives pour recueillir des données sur les marées du lagon», a-t-elle indiqué. «Il peut être surprenant pour certains de savoir que la marée haute dans le lagon à lieu en moyenne environ deux heures après la marée haute à l'extérieur, c'est la conséquence de l'existence de chenaux relativement petits pour que l'eau puisse entrer et sortir du lagon, l’afflux de l'eau à marée haute mettant ainsi plus de temps à atteindre les coins éloignées du lagon et encore plus de temps à s’écouler de nouveau ».

Le développement de l’application de marée

Un volontaire de recherche de la SIF, Fernando Cagua, a utilisé les données recueillies dans l’année par le nouvel enregistreur de marée et créé un modèle de marée et une application en ligne qui permettra à la SIF de prévoir les marées locales avec une précision beaucoup plus élevée.

Cagua, qui n'a jamais développé une application mobile, a indiqué à la SNA qu'il a décidé de développer l'application par pure nécessité.

«Je voulais explorer certaines des forêts de mangroves d'Aldabra», a-t-il indiqué. «Pour y arriver, que ce soit à pieds ou en bateau, vous devez connaitre le mouvement des marées si vous ne voulez pas finir bloqué dans un endroit éloigné loin du camp de recherche ».

Cagua, qui est originaire de Colombie, mais qui habite en Nouvelle-Zélande et étudie pour obtenir son doctorat, a éprouvé des difficultés à obtenir des prévisions exactes des marées pour l'aider à mener ses activités de recherche sur l'atoll.

«La SIF avait les données brutes des jauges de pression de marée, mais ne les a pas utilisé car cela nécessitait une modélisation complexe pour les traduire en prévisions de marée», a-t-il indiqué à la SNA.

« Etant donnée qu'il n'y a pas la 3G à Aldabra, nous ne pouvons utiliser l'application qu’avec la  connexion Wi-Fi près de la station de recherche » a- t-elle indiqué. « Tout le monde utilise l'application et il semble qu’elle est très utile car il est beaucoup plus facile de planifier des trajets de logistique et de recherche ».

La SIF a également développé récemment une nouvelle application automatisée de collecte de données à bord, avec l'aide de la volontaire britannique Rosie Gordon, qui devrait fournir une analyse en temps réel des changements et des tendances des activités de pêche de subsistance à Aldabra.

 

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Aldabra, SIF, les marées, application de marée

More from Environnement →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search