Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Un docteur né aux Seychelles reconnu en Afrique du Sud pour le traitement du VIH / SIDA

Victoria Seychelles | December 1, 2016, Thursday @ 17:42 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Patsy Athanase, Sharo Uranie et Estelle Peron | Views: 2043
Un docteur né aux Seychelles reconnu en Afrique du Sud pour le traitement du VIH / SIDA

Dr. Osman Ebrahim (milieu) recevant son prix vendredi dernier. (Dr. Osman Ebrahim) 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Un docteur en médecine seychellois vivant et travaillant en Afrique du Sud a été reconnu pour son travail auprès des patients atteints du VIH / SIDA ainsi que ses recherches et son enseignement sur la question.

Mercredi le Dr. Osman Ebrahim a décrit le Prix « Ellen Kuzwayo Council » qu’il a reçu comme l’accomplissement de toute une vie et une expérience enrichissante.

Dr. Ebrahim, qui vit et pratique la médecine en Afrique du Sud depuis 35 ans, était l’un des quatre lauréats du Prix « Ellen Kuzwayo Council »  2016. La cérémonie de remise des prix a eu lieu vendredi dernier à l'Université de Johannesburg.

Le Prix « Ellen Kuzwayo Council » a été créé par l'Université de Johannesburg en 2011. Il reconnaît les "contributions exceptionnelles" faites par des individus sur une période prolongée, au-delà des limites de l'enseignement et de la recherche, pour promouvoir le bien-être du secteur de l'enseignement supérieur, et de la société sur les questions d'intérêt particulier pour l'université.

Le prix est en l'honneur de l’activiste et politicienne des droits de la femme en Afrique du Sud, Ellen Kuzwayo, décédée en 2006. Kuzwayo, qui a présidé la Ligue de la jeunesse du Congrès National Africain dans les années 1960, a également été élue membre du premier Parlement post-apartheid Sud-africain 1994. Elle a également été la première femme noire à recevoir un diplôme honorifique de l'Université d'Afrique du Sud de Witwatersrand.

Dans un entretien par courrier électronique avec la SNA mercredi, le Dr Ebrahim a déclaré qu'il a été sélectionné pour le prix «pour mes soins novateurs de compassion apportés aux personnes touchées par le SIDA et les améliorations dans le traitement du VIH par la recherche et l'enseignement ».

Dr Ebrahim -- spécialiste de la médecine du VIH et des maladies infectieuses, figurait parmi les seuls cliniciens qui ont mis leur pratique à Johannesburg à la disposition des patients atteints du VIH / SIDA au début des années 1980, alors que la maladie était encore nouvelle pour beaucoup.

Il a expliqué qu'il fournissait des informations médicales à ses patients ainsi que des soins holistiques contre le VIH / SIDA, dont le traitement et la surveillance, ainsi que des informations nutritionnelles aux patients afin de renforcer leur système immunitaire.

Il a également aidé les patients à établir des liens avec «Aid for AIDS» -- un programme visant à négocier des taux d'antirétroviraux moins élevés avec les compagnies d'aide médicale.

Le docteur seychellois a également joué le rôle d’auteur principal dans de nombreuses publications traitant de questions pratiques pour l'amélioration du traitement du VIH / SIDA.

Dr. Ebrahim, 60 ans, est né aux Seychelles en 1956. Il a déménagé en Afrique du Sud en 1982, où il réside actuellement avec sa famille.

Il travaille actuellement dans un cabinet privé à Johannesburg. Il donne également des cours à des docteurs de l'Université de Pretoria et de l'Université de Witwatersrand, ainsi qu’à des médecins généralistes après les heures de travail, sur les défis du traitement du VIH.

Commentant sur la situation du VIH en Afrique du Sud, le Dr Ebrahim a déclaré qu'une personne sur quatre était séropositive.

« Et c'est la principale raison pour laquelle je suis resté dans ce pays parce que je suis impliqué actuellement dans la recherche qui vise à trouver une « guérison fonctionnelle » du VIH», a-t-il indiqué à la SNA.

Dr. Ebrahim a indiqué que bien qu'il n’ait pas suivi l'épidémie aux Seychelles, il offrira volontiers son expertise si nécessaire.

En 2007, il a rédigé un rapport qui a servi à formuler le Plan Stratégique National sur le VIH / SIDA de la nation insulaire.

Outre ses réalisations en matière de recherche et d'enseignement sur le VIH/SIDA, en 1997, il a également été reconnu pour ses travaux de recherche sur l'anémie de la tuberculose, où il a reçu le Prix « Bernard Pimstone », ce qui lui a permis de poursuivre des études à l'Institut de Médecine moléculaire de l’Université d’Oxford.

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: VIH, l'Université de Johannesburg, Prix « Ellen Kuzwayo Council, Afrique du Sud, Dr. Osman Ebrahim

More from Actualités Nationales →

Related Articles

Business →

Top news


Archives

» Advanced search