Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Une française retrouve les traces de ses ancêtres à l'île Silhouette aux Seychelles

Silhouette Silhouette | December 26, 2016, Monday @ 14:16 in En français » ARTS & CULTURE | By: Patsy Athanase , Sharon Uranie et Estelle Peron | Views: 3572
Une française retrouve les traces de ses ancêtres à l'île Silhouette aux Seychelles

Marjolaine et Pierre Roche au mausolée de la famille Dauban qui contient les restes d'Auguste Dauban, sa femme Catherine et leur premier enfant Eva, décédée à l'âge de deux ans et demi. (Seychelles News Agency)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - La Française Marjolaine Roche s'est rendue aux Seychelles ce mois-ci pour en savoir plus sur ses ancêtres et visiter l'endroit où vivait son arrière-arrière-grand-père et arrière-grand-mère.

Roche, âgée de 40 ans, est originaire de Cadenet dans le Vaucluse, au sud-est de la France, et a appris à un jeune âge, des histoires racontées par ses grands-parents, qu'elle était la descendante de la célèbre famille Dauban de Silhouette, du côté de sa mère.

« Je me souviens quand j'avais cinq ans, il y avait des artefacts dans la maison tels que des tortues, une peau de crocodile, des noix de coco-de-mer et beaucoup de coquillages, qui d’après ce que me disaient mes grands-parents, venaient des Seychelles »  a indiqué Roche.

Roche, qui réside actuellement à La Réunion, un département français de l'Océan Indien, a visité les Seychelles pour la première fois il y’a 10 ans et a rencontré son cousin Thomas Dauban, fils du défunt Henri Dauban.

Cette fois-ci, Roche a amené son père, Pierre Roche, qui fête ses 70 ans.

Mercredi dernier, Roche et son père ont visité Silhouette et certains sites liés à l'histoire de la famille, y compris la maison de plantation du XIXe siècle connue sous le nom de Grann Kaz, construite par la famille Dauban après avoir acheté l'île entière en 1867.

 Grann Kaz telle qu'elle est aujourd'hui, un restaurant créole géré par Hilton Seychelles Labriz Resort & Spa. (Seychelles News Agency) Licence Photo: CC-BY          

Silhouette est la troisième plus grande île de l'archipel des Seychelles dans l'Océan Indien occidental et a appartenu à la famille Dauban de 1860 à 1960.

Roche a également visité le mausolée où certains membres de la famille reposent et un musée situé au premier étage de la maison qui explique une partie de l'histoire de la famille Dauban et donne un aperçu de l'île.

On trouve en exposition des biographies des membres de la famille - du colonel de Napoléon Joseph Francois Dauban à son fils Auguste, dont les entreprises commerciales étaient si vastes qu'il a obtenu le surnom de «Rothschild de l'Océan Indien». La biographie d'Henri Dauban, l’homme qui était lanceur de javelot pour le Royaume-Uni aux Jeux Olympiques de 1924 à Paris en France, est également exposée.

Il y a aussi des lettres, des photographies et des articles sur la famille, dont un par Ian Fleming, le romancier connu pour avoir inventé le personnage populaire de James Bond, qui a dîné mémorablement avec Henri Dauban.

On trouve également en exposition une photo du foyer et des invités de la famille Dauban, y compris les plus jeunes frères d'Henri, Pierre et Léon, photographiés vers 1908 (Fondation de la famille Dauban) Licence Photo: CC-BY

Roche qui visite Silhouette pour la deuxième fois a indiqué qu'elle a pu cette fois ci mieux comprendre l'histoire de la famille.

«Au début, je ne comprenais pas vraiment la filiation, mais à partir de l'arbre généalogique recherché par le généalogiste Xavier Rony, je pouvais voir tous les liens, et c'est alors que j'ai appris que mon arrière-grand-mère était née à Silhouette et était donc seychelloise, a-t-elle indiqué.

Pour sa part, Pierre Roche a déclaré que la famille va maintenant essayer de recueillir autant d'informations de la grand-mère de Marjolaine afin d'en apprendre plus sur l'ascendance de sa fille et de garder les informations pour la postérité.

Après avoir acheté l'île en 1867, la famille Dauban a également mis en place de nombreuses cultures de plantation, dont le fruit à pain, la noix de coco et la vanille, qu'on peut encore voir pousser aujourd'hui.

La maison de plantation familiale a aujourd'hui été restaurée à son ancienne gloire comme restaurant authentique créole du  Hilton Seychelles Labriz Resort & Spa, et musée.

L'ère Dauban a pris fin lorsqu’ Henri Dauban a vendu l'île de Silhouette à un groupe français en 1960. L'île a été achetée par le gouvernement des Seychelles en 1983.

L'île de Silhouette est l'un des endroits les plus riches de biodiversité dans l'Océan Indien occidental avec beaucoup d'espèces animales et végétales endémiques et menacées. La conservation sur l'île est gérée par la Société locale de Conservation de l'île.

 

 

 

 

Arts & Culture » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Dauban Silhouette

More from Arts & Culture →

general →

Top news


Archives

» Advanced search