Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les Seychelles plantent 400 palmiers dans le cadre de l'initiative « Queen's Commonwealth Canopy »

Victoria Seychelles | March 22, 2017, Wednesday @ 21:10 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Salifa Magna, Betymie Bonnelame et Estelle Peron | Views: 2016
Les Seychelles plantent 400 palmiers dans le cadre de l'initiative « Queen's Commonwealth Canopy »

Deux espèces de palmier – le Phoenicophorium borsigianum, connu localement sous le nom de «Lantannyen fey» et le Nephrosperma vanhotteanum, connu sous le nom de «Lantannyen milpat» - ont été plantées sur le site. (Salifa Magnan, Seychelles News Agency)

(Seychelles News Agency) - Pour marquer la fin de la semaine du Commonwealth, une activité de plantation d'arbres a eu lieu dans l'un des parcs nationaux des Seychelles, ce qui a contribué au nombre d'arbres plantés dans le pays dans le cadre de l'initiative « Queen's Commonwealth Canopy » (QCC).

Le personnel du Ministère de l'Environnement, de l'Énergie et du Changement Climatique et de l'Autorité des Parcs Nationaux des Seychelles (SNPA), en collaboration avec le Haut-Commissariat Britannique, ont consacré leur vendredi matin de la semaine dernière à la plantation de 400 palmiers endémiques le long de la route de L'Exile, Sans Souci. La région fait partie du Parc National du Morne Seychellois situé sur Mahe, la plus grande île des Seychelles.

L'initiative QCC vise à réunir les 53 pays membres en créant un réseau de forêts par le biais de projets de conservation. L'initiative est également engagée dans la sensibilisation à la valeur des forêts indigènes dans les pays membres.

«Je sais qu'il y a eu un événement à Londres où Sa Majesté la Reine a été informée de cette initiative. Elle a été particulièrement impressionnée par la contribution des Seychelles. Quand on pense à la taille de la population, le nombre d'arbres plantés signifie que c'était vraiment une contribution significative », a déclaré le Haut-Commissaire Britannique aux Seychelles, Caron Rohsler.

Le Haut-Commissaire Britannique Caron Rohsler a déclaré que cette initiative donne à tous les pays une voix égale dans le monde, quelle que soit leur taille. (Salifa Magnan, Seychelles News Agency) Licence Photo: CC-BY               

Le Haut-Commissaire Britannique Caron Rohsler a déclaré que cette initiative donne à tous les pays une voix égale dans le monde, quelle que soit leur taille. (Salifa Magnan, Seychelles News Agency) Licence Photo: CC-BY

Les Seychelles, archipel de 115 îles dans l'Océan Indien occidental, est l'un des 19 pays qui se sont engagés dans l'initiative QCC. Le haut-commissaire a ajouté que cette initiative donne à tous les pays une voix égale dans le monde, quelle que soit leur taille.

« Vous contribuez à un objectif beaucoup plus important dans le monde, [car] vous faites une différence que cela contribue à un puits de carbone, à la beauté de votre pays ou à offrir une maison à la nature », a déclaré Rohsler.

Flavien Joubert, directeur général de la SNPA, a indiqué que dans le cas des Seychelles, les arbres plantés dans le cadre de cette initiative sont utilisés pour reboiser diverses zones de Mahe et d'autres îles.

« La SNPA travaille continuellement sur des projets de reboisement dans le parc national du Morne Seychellois, où nous ajoutons continuellement différents types de palmiers et d'autres plantes endémiques pour nous assurer d’ajouter de la diversité dans le parc national», a déclaré Joubert.

 

Le personnel du Ministère de l'Environnement, de l'Énergie et du Changement Climatique et de l'Autorité des Parcs Nationaux des Seychelles, en collaboration avec le Haut-Commissariat Britannique, ont consacré leur vendredi matin de la semaine dernière à la plantation de 400 palmiers endémiques le long de la route de L'Exile, Sans Souci. (Salifa Magnan, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

Deux espèces de palmier – le Phoenicophorium borsigianum, connu localement sous le nom de «Lantannyen fey» et le Nephrosperma vanhotteanum, connu sous le nom de «Lantannyen milpat» - ont été plantées sur le site.

« Les palmiers donnent beaucoup d'ombre et peuvent pousser dans des conditions de faible luminosité. En introduisant de nouvelles espèces dans la forêt ligneuse, nous encourageons les animaux et les insectes à faire de la forêt leur habitat », a déclaré Joubert.

Il a ajouté que le travail sur l'amélioration de la biodiversité et de la qualité de la forêt crée une condition qui ralentira le taux d'invasion par d'autres plantes étant donné qu’une faible quantité de lumière du soleil atteint le sol de la forêt.

Une activité de plantation similaire a été réalisée l'année dernière au mont Hauteur, une montagne sur Praslin, la deuxième île la plus peuplée des Seychelles. La région a été plusieurs fois touchée par les incendies de forêt.

 

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Queen's Commonwealth Canopy, parc national, Caron Rohsler

More from Environnement →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search