Subscribe for free: Newsletter | News alert
  • Follow us:
Victoria
25°C
Go to mobile version:

Les Chagossiens basés aux Seychelles vont contester l'aide monétaire de la Grande-Bretagne

Victoria, Seychelles | May 17, 2017, Wednesday @ 17:18 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sharon Ernesta, Betymie Bonnelame, et Estelle Peron | Views: 996
Les Chagossiens basés aux Seychelles vont contester l'aide monétaire de la Grande-Bretagne

Les Chagossiens ont été expulsés de force de l'archipel des Chagos en 1960, lorsque le Royaume-Uni a loué l'île principale, Diego Garcia, aux États-Unis pour l'utiliser comme base militaire. (Pierre Prosper)

(Seychelles News Agency) - Les Chagossiens qui vivent aux Seychelles sont mécontents de l'aide monétaire que le gouvernement britannique offre pour améliorer leurs moyens de subsistance, a déclaré le président de la communauté locale.

Le gouvernement britannique offre une enveloppe d'environ 44 millions de dollars qui sera versée au cours des dix prochaines années.

Pierre Prosper, président de l'Association des Chagossiens aux Seychelles, a indiqué à la SNA que le gouvernement britannique n'est pas juste.

« La somme sera utilisée pour tous les Chagossiens qui vivent aux Seychelles, à l’île Maurice et au Royaume-Uni. Ce montant devra également répondre aux besoins de  toutes les générations de ces personnes déplacées et cela n’ira pas bien loin », a déclaré Prosper.

Environ 2 000 Chagossiens ont été expulsés de force de l'archipel des Chagos dans l'océan Indien en 1960, lorsque le Royaume-Uni a loué l'île principale, Diego Garcia, aux États-Unis pour l'utiliser comme base militaire. Plus de 200 ont été déportés vers Mahé, l'île principale des Seychelles, entre 1967 et 1973, lorsque le pays était encore une colonie britannique.

   Les Chagossiens ont la possibilité de visiter leur terre natale. Ces photos ont été prises lors de l'une de leurs visites. (Pierre Prosper) Licence Photo: CC-BY         

Même si la communauté de Chagossiens s'est intégrée au mode de vie des Seychellois, beaucoup sont encore défavorisés, en particulier les personnes âgées.

Prosper a expliqué que certains Chagossiens vivant aux Seychelles ont vraiment besoin d'une assistance sociale et il reste encore la question des pensions pour les personnes âgées.

« Pour les Seychelles, les Britanniques doivent reconsidérer un montant équitable qui aidera les gens à améliorer le niveau de vie des Chagossiens », a indiqué Prosper.

Le Haut-Commissariat britannique aux Seychelles, interrogé par la SNA sur la position de Prosper selon laquelle le montant n'est pas suffisant, a déclaré avoir demandé conseil à la Grande-Bretagne.

Prosper a ajouté que: « Certains Chagossiens se portent très bien, en particulier les plus jeunes. Ils ont eu la chance de bénéficier de l'éducation et ont maintenant une carrière et sont stables, mais l'ancienne génération est la plus défavorisée, avec certain n’arrivant pas à s’en sortir, tandis que d'autres manquent de certaines nécessités telles que l'eau traitée et les toilettes intérieures ».

 Beau coucher de soleil à Turtle Cove à Diego Garcia, l'une des îles de l'archipel des Chagos  (Drew Avery/flickr) Licence Photo: CC-BY           

Prosper a indiqué à la SNA que le gouvernement britannique doit également considérer la communauté et l'environnement dans lesquels vivent ces personnes, en même temps cela doit être équitable pour tous.

Prosper a déclaré que l'argent du gouvernement britannique doit également permettre de financer les visites prévues des Chagossiens dans leur île natale.

Le Haut-commissaire britannique a indiqué dans une déclaration à la SNA que les visites organisées et financées par le Bureau des Affaires Etrangères et du Commonwealth permettront aux Chagossiens de « maintenir une connexion avec les îles ». Le Haut-Commissariat a déclaré que son programme de soutien du gouvernement vise à améliorer les moyens de subsistance des Chagossiens dans les communautés où ils vivent actuellement. Il a déclaré que les responsables ont entamé des discussions avec les communautés de Chagossiens au Royaume Uni et aux Seychelles pour  « veiller à ce que nous développions des programmes efficaces, y compris des visites, qui ont le plus grand impact sur la vie de ceux qui en ont le plus besoin ».

Le président de l'association locale a indiqué que les insulaires qui sont nés dans l'archipel des Chagos, situé dans l'océan Indien central, méritent un accord équitable car le déplacement a été un événement traumatisant et douloureux.

« Nous sommes des personnes qui avons dû quitter notre terre; Nous méritons mieux. Une erreur a été commise il y a 45 ans, et nous voulons que les Britanniques fassent le bon choix », a déclaré Prosper qui a confirmé qu'ils allaient déposer une nouvelle affaire auprès de la Haute Cour de Londres pour contester l'aide monétaire.

La SNA s’est entretenue avec Gladyel Sakir, une des Chagossiennes qui vit à Les Mamelles, un quartier du côté est de Mahe.

Sakir a rappelé combien il a été difficile pour elle lorsqu’ elle a d'abord atterri sur les îles des Seychelles. « La vie était insupportable. J'avais deux petits-enfants et nous n'avions rien comme nous avions tout laissé derrière ».

Sakir a indiqué qu'elle ne pouvait pas trouver du travail et que « ce sont des moments difficiles et douloureux que nous ne pouvons pas oublier, le plus grand défi a été l'adaptation ».

La riche vie marine de l'archipel des Chagos. (Bureau des Affaires Etrangères et du Commonwealth /flickr) Licence Photo: CC-BY ND 2.0

Elle a indiqué qu’après un certain temps, elle a réussi à obtenir un emploi auprès du Seychelles Marketing Board et est maintenant à la retraite.

« Ma vie est encore difficile car je suis aveugle. Je suis aussi une grand-mère et je veux une meilleure proposition pour mes enfants et mes petits-enfants. J'espère que les Britanniques nous accorderons nos cotisations - nous nous battons pour cela et nous continuerons à nous battre, a déclaré Sakir. Elle a indiqué que même si à son âge, elle ne peut pas retourner dans sa terre natale, la réinstallation va mettre un terme pour les chagossiens.

L'Association des Chagossiens aux Seychelles, un groupe de 115 îles dans l'ouest de l'océan Indien, soutient également ses compatriotes à l’île Maurice qui plaide leur cas en faveur de la réinstallation auprès des Nations Unies. Les Chagossiens ont exprimé leur désir de retourner dans leur terre natale.

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Diego Garcia, Chagos

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search