Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les Seychelles finalisent les plans pour la soumission du site de Venn en tant que Site du Patrimoine Mondial

Victoria Seychelles | May 22, 2017, Monday @ 17:32 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sharon Ernesta, Betymie Bonnelame et Estelle Peron | Views: 1728
Les Seychelles finalisent les plans pour la soumission du site de Venn en tant que Site du Patrimoine Mondial

La ville de Venn a été ouverte vers 1875. Il s'agissait d'une colonie avec des plantations de vanille et de patchouli parmi d'autres (Patrimoine National) 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Les Seychelles devraient avoir un troisième site du Patrimoine Mondial de l'UNESCO après avoir complété le dossier final de la ville de Venn, site des ruines d'une ancienne mission, a indiqué un haut responsable de la recherche.

L'agent de recherche principal des Archives nationales des Seychelles, Julianne Barra, a déclaré que le travail sur le dossier pour que la ville de Venn soit déclarée site de l'Organisation des Nations Unies pour l'Education Scientifique et Culturelle (UNESCO) a débuté il y a cinq ans.

Il reste encore des mesures à prendre. « Nous devons mettre en place une signalisation appropriée, nous devons construire un kiosque d'information avec des brochures où tous les visiteurs obtiendront des informations précises sur le site et nous devons construire des installations telles que des toilettes », a déclaré Barra.

Elle a ajouté: « Une fois que cela sera en place, nous allons ensuite faire appel à un consultant, qui examinera le dossier et présentera les modifications finales ».

En cas d'approbation, la ville de Venn deviendra le troisième site de l'UNESCO.  Les Seycheles, un groupe de 115 îles dans l'ouest de l'océan Indien, disposent déjà de deux sites du patrimoine mondial: l'Atoll d'Aldabara et la réserve naturelle de la Vallée de Mai sur Praslin, où le coco de mer endémique pousse à l’état sauvage.

Le site de Venn, comme elle était en 1878. (Patrimoine National) Licence Photo: CC-BY

Les ruines de la Mission de la ville de Venn - nommée d'après un missionnaire de l'église Henry Vence, qui a créé la communauté - sont situées dans les collines de l'île principale, Mahe, au sud-ouest du parc national du Morne Seychellois. C'est un lieu unique à valeur historique, culturelle, esthétique et écologique.

Selon Barra, le site est l'un des lieux les plus renommés des Seychelles, avec une histoire riche, et où les bases ont créée pour le système éducatif des îles.

« La ville de Venn  a été ouverte vers 1875. Il s'agissait d'une colonie avec des plantations de vanille et de patchouli parmi d’autres, elle peut être considérée comme le fondement de l'éducation formelle, car c'était le lieu de la première école pour les enfants des esclaves libérés », a-t-elle déclaré.

Vue aérienne de la mission (Patrick Joubert) Licence Photo: CC-BY

Le fait que l'endroit possède une valeur universelle exceptionnelle réside dans ce qu'il représente pour la nation seychelloise. La création de la colonie de la ville de Venn en 1875 a été le début d'une nouvelle ère dans la vie de personnes capturées et opprimées. Le grand nombre d'Africains libérés a eu un grand impact sur les Seychelles dans la formation de l'identité créole de Seychellois et a donné naissance à une civilisation ultérieure.

Les ruines se composent principalement de restes de fondations de cinq bâtiments couvrant une superficie totale de 540 mètres carrés. Certains élévateurs de mur sont toujours debout avec l’encadrement de fenêtre, mais les fondations les plus surprenantes sont celles que certaines personnes appellent «blanchisserie» ou «dortoir». Ce sont 19 cavités de très petites dimensions dont certaines sont équipées d'un tuyau métallique pour vider l'eau.

En cas d’approbation, la ville de Venn deviendra le troisième site de l'UNESCO. (Héritage national) Licence Photo: CC-BY

« Comment cette zone a été choisie, nous ne le savons pas, mais nous devons admettre que la zone à une valeur esthétique et écologique, et les ruines la rendent historiquement et culturellement significative pour les Seychellois, les descendants des esclaves », a expliqué Barra.

Le site possède également un cimetière qui était une extension de la colonie d'origine où les enfants d’esclaves libérés ont été enterrés. De nos jours, l'endroit est plus populairement utilisé comme attraction touristique et utilisé par la communauté locale pour les prières et la méditation.

Pour les visiteurs, la mission est un lieu populaire pour les photos ou pour un moment de paix avec la nature. En fait, des milliers de touristes visitent le site quotidiennement. La zone est également utilisée pour des cérémonies importantes telles que les mariages.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: UNESCO, Venn

More from Actualités Nationales →

Related Articles

Business →

Top news


Archives

» Advanced search