Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Victoria
25°C
Go to mobile version:

Les Seychelles placent en priorité les problèmes de changement climatique

Victoria Seychelles | June 24, 2017, Saturday @ 10:41 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sharon Ernesta Edité par: Betymie Bonnelame Traduit par: Olivier Bodéré | Views: 1192
Les Seychelles placent en priorité les problèmes de changement climatique

Le problème du blanchiment du corail, et de la montée du niveau marin provoquant une érosion des plages, représente la plus grande menace pour les Seychelles. (Salifa Magnan, Seychelles News Agency

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Les Seychelles font remonter les problèmes de changement climatique à l'ordre du jour à travers le renforcement des coopérations et l'augmentation de l'implication de tous les partenaires, a déclaré un haut fonctionnaire.

Plus tôt cette année, a été organisée une session de deux jours pour un exercice d'auto-évaluation en préparation de la troisième stratégie de communication nationale concernant le rapport sur le changement climatique et le statut des récifs coralliens seychellois, la résilience des coraux et la restauration des récifs.

Le Premier Secrétaire au Changement Climatique, Wills Agricoles, a déclaré que l'auto-évaluation avait pour but « d'assurer que les soucis reliés aux changements et aux menaces climatiques soient intégrés dans ces documents ».

Agricole a ajouté : « espérons-le, il devrait recevoir le support financier nécessaire à la résolution et l'atténuation des effets adverses du changement climatique, que rencontre notre environnement proche et qui menacent les moyens de subsistance seychellois. »

L'auto-évaluation produira l’information et les procédures requises à la préparation de propositions de projets et cherchera à garantir que les consultations soient menées parmi un éventail plus large de partenaires, concernés par le changement climatique.

Lors de la discussion entre les experts et les parties prenantes, le problème du blanchiment du corail, de la montée du niveau marin ressortent toujours comme les plus grosses menaces qui planent sur les Seychelles.

« Nous avons une cause, nous avons des challenges, mais ils sont surmontales », a exprimé Agricole à SNA.

Le changement climatique est déjà une bataille dans laquelle se battent les Seychelles. (Ministère de l'Environnement de l'Energie et du Changement Climatique). Photo License: CC-BY             

Le changement climatique est déjà une bataille dans laquelle se battent les Seychelles, un archipel constitué de plus de 100 îles coralliennes et granitiques, de l'ouest de l'Océan Indien.

Les coraux de l'Etat insulaire ont été affectés par le blanchiment du corail dû au phénomène météorologique El Niño de 1998, qui a rendu des portions d'une côte immaculée vulnérable à l'érosion.

Une des mesures prises pour récolter des fonds afin de remédier à ce problème, a été pour le Gouvernement des Seychelles de lancer l'initiative de l'Echange Dette-Nature en 2014 auprès des membres du Paris-Club sous la direction de l'ONG américaine The Nature Conservancy (TNC). L'initiative a été finalisée en mars 2016 et la dette est payée à l'organisation, créée par une loi, appelée Seychelles Conservation and Climate Adaptation Trust (SEYCCAT).

Lors de la conférence de deux-jours, les différents projets de restauration mis en œuvre aux Seychelles pour aider les récifs à se remettre des impacts de l'événement de blanchiment massif lié au climat ont également été discutés.

Agricole a déclaré: «l'accent a été mis sur l'ensemble des sujets liés à la résilience des récifs, nous avons également exploré certains des travaux scientifiques qui ont été où sont entrepris pour mieux comprendre l'écologie des récifs face au changement climatique».

La réunion a permis à tous les partenaires de discuter des techniques employées, des défis auxquels ils sont confrontés et de partager leurs expériences.

Pour la réhabilitation des plages, des projets sont mis en place à North East Point et à  Anse La Mouche sur Mahé, l'île principale, Anse Sévère sur La Digue et Amitié sur Praslin, respectivement la troisième et la deuxième île en terme de population.

La troisième communication nationale sur le rapport du changement climatique est préparée périodiquement par chaque membre de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) en accord avec les directives développées et adoptées par la conférence des parties. Elle doit être implémentée dans les trois ans.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), changements climatiques, Seychelles Conservation and Climate Adaptation Trust, El Niño

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search