Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Victoria
26°C
Go to mobile version:

Corée du Nord: Pékin contre des "discours ou actes" aggravant les tensions

Us - Coree du Nord | July 6, 2017, Thursday @ 15:03 in En français » MONDE | By: AFP | Views: 943
Corée du Nord: Pékin contre des "discours ou actes" aggravant les tensions

La Chine a appelé jeudi à éviter "les discours et actes" susceptibles d'aggraver les tensions dans la péninsule coréenne (Jewel SAMAD / AFP)

Photo license  Purchase photo

(AFP) - La Chine a appelé jeudi à éviter "les discours et actes" susceptibles d'aggraver les tensions dans la péninsule coréenne, au lendemain de l'appel par les Etats-Unis et la France à de nouvelles sanctions contre Pyongyang.

"Nous appelons toutes les parties à faire preuve de retenue en évitant les discours et actes susceptibles d'aggraver les tensions et à travailler de concert pour diminuer les tensions", a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Geng Shuang.

Certes, la Chine "est clairement opposée" au lancement historique d'un missile intercontinental réalisé mardi par Pyongyang et "enjoint fermement la Corée du Nord à respecter les résolutions de l'ONU", a ajouté M. Geng, lors d'un point presse régulier.

Pour autant, "le maintien de la paix et de la stabilité dans la péninsule sert les intérêts communs de toutes les parties", a-t-il insisté.

Nikki Haley, l'ambassadrice américaine à l'ONU, a annoncé mercredi devant le Conseil de sécurité réuni d'urgence que les Etats-Unis allaient proposer de nouvelles sanctions contre Pyongyang afin de répondre à "l'escalade militaire".

Une initiative soutenue par Paris, mais la Russie, qui dispose d'un droit de veto, a affirmé qu'elle s'opposerait à de nouvelles sanctions autant qu'à une riposte militaire.

L'ambassadeur chinois aux Nations unies, Liu Jieyi, a de son côté estimé qu'une action militaire n'était "pas une option".

A l'occasion d'une visite du président chinois Xi Jinping mardi à Moscou, la Russie et la Chine avaient par ailleurs appelé à un double "moratoire": l'arrêt simultané des essais nucléaires et balistiques de Pyongyang d'une part et des manoeuvres militaires conjointes des Etats-Unis et de la Corée du Sud d'autre part.

amj-jug/ehl/ia

Monde » Be a reporter: Write and send your article

More from Monde →

national →

Top news


Archives

» Advanced search