Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Reporters sans frontières : les médias des Seychelles sont partisans

Seychelles | June 19, 2014, Thursday @ 13:33 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Joana Nicette | Views: 1440
Reporters sans frontières : les médias des Seychelles sont partisans

Journalistes de Pure FM, une radio privé aux Seychelles (Seychelles News Agency)

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - La directrice du bureau Afrique subsaharien de Reporters sans frontières (RSF), (une organisation internationale de surveillance des médias) a conclu une visite de travail de deux jours aux Seychelles.

Pendant son séjour dans le pays, Cléa Khan Sriber a rencontré des professionnels des médias, les chefs des maisons de presse ainsi que des représentants du gouvernement.

La visite s'est terminée par une conférence de presse, où, entre autres choses Sriber a expliqué le classement bas des Seychelles dans l'indice de RSF pour l'année écoulée.

Les Seychelles sont classés 103 dans 180 pays bien en dessous des pays comme la Côte d'Ivoire, le Congo et le Mozambique, etc...

Les journalistes présents ont demandé, quelle a été la méthodologie utilisée pour déterminer le rang pour chaque pays sous surveillance.

Sriber a expliqué que RSF avait distribué des questionnaires aux différents organes de presse et les autres partenaires concernés aux Seychelles et le classement final est arrivé a après compilation des questionnaires.

«Nous avons passé au crible toutes les réponses et rejeté ceux qui de toute évidence ont donné que des scores élevés et d'autre part ceux qui ont mis des notes basses à tout. Nous avons cherché un équilibre dans la notation et avons pris en compte ce que les journalistes ont ressenti et les affectent dans leur environnement de travail " a dit Sriber.

En réponse à pourquoi les Seychelles sont classées plus bas que certains pays où les journalistes ont font face à la violence dans leurs fonctions, Sriber a expliqué que certains pays peuvent ne pas avoir de violence contre les journalistes, cela ne signifie pas que tout est rose. RSF attribue à cet aspect 20% de la note globale.

Décrivant les résultats de sa visite ici, Sriber dit que les médias aux Seychelles sont partisans. Elle a également fait écho à une déclaration de Pauline Ferrari consultant médias au ministère des Affaires étrangères qui, dans son rapport sur les Seychelles, a souligné la nécessité d'une formation pour le personnel des médias.

Le Bureau Directeur pour l'Afrique a également abordé les questions touchant la liberté d'expression dans les Seychelles, y compris la loi sur l'ordre public où elle a affirmé avoir appris que le président est prêt à examiner ces aspects avec une vue vers la révision possible si nécessaire.

Elle a encouragé la création d'une organisation pour les professionnels des médias locaux qu'elle dit serait leur donner une voix et ajouter de la valeur à leur travail.

RSF dit-elle est prête à aider à fournir des exemples de meilleures pratiques de ces associations et la façon de commencer.

Sriber était aussi d'avis qu’un représentant des professionnels des médias devrait faire partie du conseil d'administration de la Commission des médias des Seychelles.

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Reporters sans frontières, Cléa Khan Sriber, RSF, les journalistes, médias

More from Actualités Nationales →

Related Articles

Business →

Top news


Archives

» Advanced search