Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Victoria
25°C
Go to mobile version:

Les travaux d’agrandissement du principal barrage des Seychelles commenceront en novembre.

Victoria, Seychelles | | September 5, 2017, Tuesday @ 08:29 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sharon Ernesta Edité par: Betymie Bonnelame Traduit par: Olivier Bodéré | Views: 802
Les travaux d’agrandissement du principal barrage des Seychelles commenceront en novembre.

Une fois le projet terminé, la capacité du réservoir augmentera de 600.000 mètres cubes, pour atteindre une capacité totale de stockage de 1,6 million de mètres cubes.

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Les travaux pour rendre plus haut le réservoir principal des Seychelles – le barrage de La Gogue – et ainsi augmenter sa capacité, devraient commencer en novembre, a déclaré un haut fonctionnaire de la Public Utilities Corporation.

Le niveau du réservoir construit en 1969, dans le district d'Anse Étoile au nord de Mahé, sera augmenté de 6 mètres pour augmenter sa capacité de 60 pour cent.

Le projet sera réalisé par Sinohydro Corporation, une société chinoise basée à Maurice. Il devrait être terminé d'ici 2019.

Une fois terminée, la capacité du réservoir augmentera de 600 000 mètres cubes, ce qui lui donnera une capacité de stockage totale de 1,6 million de mètres cubes. Parmi les installations, on trouvera une nouvelle station de traitement de l'eau avec la capacité à traiter 4 400 mètres cubes d'eau par jour et qui assurera un approvisionnement en eau suffisant pour la région du nord.

La sécheresse, un phénomène mondial, n'est pas rare aux Seychelles, un groupe de 115 îles dans l'Océan Indien occidental avec une population de 93 000 habitants. Les pénuries d’eau sont plus fréquentes pendant la saison sèche lorsque les vents du Sud-est se font ressentir entre mai et septembre.

Le directeur général de la Société des services publics, Philippe Morin, a déclaré que la qualité du travail pour élever le barrage est la clé pour la mise en œuvre du projet.

« Nous mettons l'accent sur la qualité du travail qu'ils accomplissent. PUC collaborera étroitement avec eux (la société chinoise) pour les aider et les guider pour qu’au final, nous ayons un projet réussi ", a déclaré Morin.

 

 Les travaux d’élévation du niveau du barrage de La Gogue débuteront en novembre. (Salifa Karapetyan, Seychelles News Agency)   Photo License: CC-BY          

Les travaux d’élévation du niveau du barrage de La Gogue débuteront en novembre. (Salifa Karapetyan, Seychelles News Agency) 

Le contrat pour le projet, qui coûte environ 13,6 millions de dollars (SCR 185 millions), est d’une durée de deux ans.

Morin a déclaré que « pendant ces deux années, nous nous attendons qu'ils travaillent de manière sérieuse et professionnelle et avec des normes élevées ».

La Public Publicities Corporation a lancé une série de consultations publiques dans les quartiers nord de l'île principale de Mahé - Anse Étoile, Rivière Anglaise, Bel Ombre, Beau Vallon et Persévérance.

Les réunions ont été menées pour donner aux membres du public des informations à jour sur le projet et pour qu'ils puissent partager leurs points de vue et préoccupations.

Certains résidents sont préoccupés par l'impact du projet sur leur niveau de vie.

« J’habite juste à côté du barrage ; en fait, ma propriété est la plus proche. Je suis préoccupé par l'impact que le projet aura sur ma propriété », a déclaré Lisanne Jeannie, ajoutant lors de l'une des réunions publiques que la pollution est également une grande préoccupation.


"Maintenant qu'ils ont signé le contrat, j'espère qu’ils ont notion des dégâts que pourraient subir ma propriété et qu’ils me verseront une compensation", a déclaré par téléphone Jeannie à SNA. Un autre résident d'Anse Etoile lors de la réunion publique, Ralph Ernesta, a déclaré qu'il estimait que le contrat n'aurait pas dû être signé.

"Nous ne sommes pas satisfaits, et nous estimons qu'il faudrait consacrer plus de temps aux consultations. Il faut plus de discussion ", a déclaré Ernesta.

Morin, le directeur exécutif, a assuré au public que toutes les mesures seront prises pour minimiser les impacts négatifs, y compris les étapes pour assurer un approvisionnement en eau adéquat une fois que l'eau dans le barrage ne sera pas disponible à la consommation.

 « Les entrepreneurs seront sur place peu de temps après la signature du contrat. Nous prévoyons de voir l'impact réel sur l'eau d'ici mars ou avril de l'année prochaine. Cela nous donnera suffisamment de temps pour les préparatifs », a déclaré Morin. Il a ajouté que « les projets d'eau douce, tels que ceux de Caïman, l'Ilette, Anse Major, ont commencé et nous prévoyons leur achèvement à temps avant d'arriver à la restriction".

Aujourd’hui, lorsqu'il y a une pénurie d'eau, les Seychelles s'appuient sur plusieurs stations de dessalement trouvées sur les trois principales îles pour compléter les sources d'eau douce.

Les Seychelles ont un réservoir plus petit, le barrage de Rochon, avec une capacité de stockage de 50.000 mètres cubes d'eau.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Sinohydro Corporation, Public Utilities Corporation, sécheresse

More from Actualités Nationales →

Related Articles

national →

Top news


Archives

» Advanced search