Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Victoria
26°C
Go to mobile version:

Mort de la dernière perruche à collier répertoriée: une grande victoire pour la lutte contre les espèces invasives aux Seychelles.

Victoria, Seychelles | | September 9, 2017, Saturday @ 11:23 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Olivier Bodere | Views: 1396
Mort de la dernière perruche à collier répertoriée: une grande victoire pour la lutte contre les espèces invasives aux Seychelles.

Une perruche à collier se nourrissant de baie, au Bushy park (Dan Davison/Flickr) Photo

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Alors que la dernière perruche connue a été tuée, les Seychelles semblent être le premier pays à éradiquer la perruche à collier, une espèce envahissante qui menace les oiseaux endémiques dans la nation insulaire, a déclaré la Fondation des îles des Seychelles (SIF).

La dernière perruche invasive connue a été abattue le mercredi 23 août à Mahé, ce qui amène le nombre d'oiseaux tué dans le cadre du programme à 548.

Le premier abattage datait de mai 2016. La Fondation estime qu'il est possible que l'espèce existe encore sur l'île. 

La campagne actuelle a débuté en 2013 lorsque le nombre estimé de l'oiseau vert était compris entre 300 et 400. Plusieurs programmes d'éradication avaient été mis en œuvre dès 2003.

 Deux perruches à collier mortes. SIF indiqué que le tir est la méthode la plus efficace pour éradiquer les espèces envahissantes. (Ronley Fanchette) Photo License: CC-BY             

Localement connu sous le nom de ‘kato ver’ (perroquet vert) de par sa couleur, l'espèce a été ciblée pour l'éradication car elle menace les oiseaux indigènes des Seychelles, en particulier l’endémique perroquet noir qui se trouve a Praslin la deuxième la plus peuple de l’archipel.

Dans de nombreux pays, les agriculteurs voient également les perruches à collier comme une menace agricole car elles se nourrissent de fruits avant qu'ils ne soient mûrs

 Il semblerait que la perruche à collier ait été introduite aux Seychelles, un archipel de 115 îles dans l'ouest de l'Océan Indien, en tant qu’animal de compagnie en cage dès 1970.

L'oiseau s’est évadé dans la nature quelques années plus tard.

Le public a joué un rôle clé dans l'éradication de la perruche en fournissant des informations qui ont aidé la fondation à localiser les individus de l'espèce envahissante. «Lorsque nous avons commencé à recevoir des appels au sujet de l'oiseau [« le dernier »] en début d'année, nous avons réorganisé l'équipe d'éradication et sécurisé le financement avec l'environnement trust fund pour finaliser l'éradication», a déclaré Annabelle Constance, coordinatrice projet et science de la fondation.

La Fondation des îles Seychelles (Seychelles Island Foundation – SIF) s'appuie fortement sur les conseils du public, car de nombreuses régions de Mahé ont des forêts denses, peu peuplées.

Constance a déclaré que les derniers oiseaux sont les plus insaisissables, et le plus grand défi à ce stade est de les localiser. Bien que le dernier oiseau sauvage connu ait été éliminé, la fondation a déclaré: "Il est possible qu'il y ait encore des perruches à collier restantes sur Mahé".

Affiche utilisée lors de la campagne afin d'éliminer la perruche à Collier aux Seychelles. (Seychelles Islands Foundation) Photo License: CC-BY        

"Nous sommes extrêmement proches de la fin de l'éradication. s'il y a des oiseaux laissés sur Mahé, il est essentiel que nous les trouvions", a déclaré Constance.

Pour atteindre cet objectif et augmenter l'incitation à signaler toute détection, la fondation a augmenté la prime pour une observation confirmée à 37 $ [SCR 500] et à 370 $ [SCR 5000] pour une observation confirmée qui a entraîné un abattage par l'équipe.

La Fondation conseille au public d'appeler son bureau au 2523623, en relayant l'emplacement de l'oiseau, ce qu'il fait et l'heure et la date de l'observation. Il n'est pas recommandé de s'approcher des oiseaux ou tenter de les attraper.

 

 

 

 

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: perruche a collier, Seychelles Island Foundation

More from Environnement →

Related Articles

national →

Top news


Archives

» Advanced search