Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Victoria
25°C
Go to mobile version:

Aux Seychelles : l’île prison pour les trafiquants de drogue fermera ses portes le 30 septembre.

Victoria, Seychelles | | September 20, 2017, Wednesday @ 09:31 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Daniel Laurence Édité par: Betymie Bonnelame et Traduit par: Olivier Bodere | Views: 860
Aux Seychelles : l’île prison pour les trafiquants de drogue fermera ses portes le 30 septembre.

Vue aérienne de Marie-Louise (Acp at the German language Wikipedia, CC BY-SA 3.0)   

Photo license  

(Seychelles News Agency) - La prison seychelloise de Marie-Louise, une île externe, où sont envoyés les prisonniers condamnés  pour trafic de drogue fermera ses portes le 30 septembre, et les infrastructures seront utilisées par les Seychelles People's Defence Forces , les Forces de Défense du Peuple des Seychelles, pour l’entraînement des nouvelles recrues, a annoncé un communiqué de la présidence.

Le conseiller spécial des prisons, Raymond St Ange, a déclaré que la décision a été prise suite à des consultations avec le ministère de l‘Intérieur, les services pénitenciers, et une visite de travail, en janvier, du Président de l’Assemblée Nationale, Patrick Pillay.

Au cours de sa visite à Marie-Louise, Pillay avait déclaré que les prisonniers avaient exprimé leur mécontentement vis-à-vis de leur bien-être, leur traitement et du programme de réinsertion.

lors de son discours sur l’état de la Nation, en février, le Président des Seychelles, Danny Faure, avait annoncé la décision, prise par le gouvernement, de fermer la prison.

Faure avait indiqué : « Nous essayons de voir comment déplacer ces 19 pensionnaires jusqu’à fermeture définitive de la prison.

Vendredi, un communiqué de la présidence, confirmait que la prison, établie en 2012, fermera le 30 septembre.

Trois prisonniers encore restants seront transférés à Coëtivy, une petite île corallienne au Sud de Mahé où l’on trouve un programme de réinsertion volontaire pour toxicomanes.

St. Ange a indiqué qu’en ce moment la prison, de Marie-Louise, compte toujours un officier seychellois et quatre officiers pénitentiaires népalais.

Une fois que les prisonniers seront évacués de Marie-Louise, une île corallienne du groupe d’îles des Amirantes, l’île deviendra une concession de la Islands Development Company, et ses infrastructures seront utilisées par la Seychelles People’s Defence Force.

Le chef de cabinet des Seychelles People’s Defence Forces (SPDF), Michael Rosette, a déclaré qu’une fois sur l’île les forces de défense s’en occuperont.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Marie-Louise, trafiquants, drogue, Coetivy

More from Actualités Nationales →

Related Articles

national →

Top news


Archives

» Advanced search