Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les poissons des Seychelles : plus de demande et baisse de l’offre

Victoria, Seychelles | June 23, 2014, Monday @ 13:46 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: John Lablache et Rassin Vannier | Views: 3546
Les poissons des Seychelles : plus de demande et baisse de l’offre

Les poissons des Seychelles: ‘Madanm Dilo’ ( Epinephelus fasciatus) et ‘Msye Angar’ au marché de Victoria (Cephalopholis sonnerati) ( Environment Seychelles)

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Les coutumes alimentaires des seychellois risquent de bientôt de changer avec la hausse continue du prix du poisson sur les étales des marchés.

Les Seychelles, archipel de l’Océan Indien avec une population de 90, 000 habitants, avaient comme habitude de consommer principalement le poisson comme source de protéines.

Cette habitude alimentaire risque de changer, avec les prix du poisson qui ne cessent d’augmenter.

D’après les consommateurs les prix d’un poisson acheté, l’année dernière à environ 8$ se vend désormais au double à 16$.

Les vieilles ( Environment Seychelles) Photo license: CC-BY

Les conditions climatiques n’aideront pas à résoudre la hausse du prix du poisson à cette période de l’année, car de juin à septembre les Seychelles sont dans la période de la mousson du Sud-est qui se traduit par une mère agitée.

Mais même avant le début de cette saison, les poissonneries anticipaient la hausse de la demande en offrant aux pêcheurs entre 30 et 40 pour cent de plus que le prix normal, pour les encourager à augmenter leur prise et répondre ainsi à la demande.

Ils achètent surtout des poissons démersaux, comme le Bourgeois, le vivaneau napoléon, le job, etc..
Ces poissons sont à la fois prisés par les seychellois mais aussi par les touristes.

Le prix des poissons pélagiques, telles que la carangue a également augmenté de manière significative.

«Les pêcheurs ne pêchent pas suffisamment pour faire face à la demande, car les prix sont trop bas et ils préfèrent ramasser le concombre de mer à la place," a déclaré à la SNA Alfred Fourcroy, le chef de la direction d'Ispc Seychelles, l'entreprise de vente en gros pour les hôtels et restaurants.

Il a ajouté que l'offre actuelle de poisson est encore loin de répondre à la demande, tout en ajoutant «nous devons faire quelque chose pour encourager les jeunes seychellois à prendre une carrière dans la pêche."

Une autre société de pêche, Oceana Fisheries a également offert aux pêcheurs des prix similaires pour leurs poissons démersaux.

Paul Morin, le président de l'Association des concombres de mer des Seychelles, qui a l'intention d'entrer dans la pêche à la ligne, a déclaré que les prix du poisson ne pouvaient qu’augmenter, dû aux coûts d'exploitation, notamment le carburant, la glace et de la nourriture.

Il a dit au SNA, que quoique les pêcheurs, qui sont enregistrés, bénéficient de concessions sur le carburant, ils paient maintenant cinq fois plus qu’il y a 15 ans.

«Les pêcheurs payaient 0,2$ (3 roupies des Seychelles) pour un litre de carburant, en 1998 et maintenant le prix est de 1,3$ (17 roupies des Seychelles)" a dit Morin.
Il a ajouté que, bien que l'offre du poisson sur le marché a diminué, il y a une augmentation de la demande des hôtels.

"Les intermédiaires achètent des poissons pour les revendre aux hôtels beaucoup plus cher."

Il a noté que plusieurs entrepreneurs seychellois investissent dans les palangriers, pour cibler les thons, voiliers et autres pélagiques, pour lesquels il existe une demande accrue, à la fois localement et à l'étranger.

Le Bourgeois, ajourd’hui cher, avec d’autres poissons au marché de Victoria, capitale des Seychelles.  (Gerard Larose, Seychelles Tourism Board)  - Photo license: CC-BY-NC

Quelque 15 palangriers sont actuellement en cours de construction et seront, dès le début de l'année prochaine, opérationnels.

Le directeur général de l’Autorité des pêches des Seychelles (Seychelles Fishing Authority-SFA) Finley Racombo dit que la situation est délicate.

"Nous devons nous assurer qu'il y a un approvisionnement régulier de poissons pour satisfaire la demande locale, tout en facilitant le travail de nos pêcheurs."

Il a admis qu'il y a eu une diminution des captures de certaines espèces démersales, comme le Bourgeois alors que la demande du secteur du tourisme a augmenté.

Un autre facteur qui a contribué à la baisse des poissons démersaux, c’est la piraterie, qui, au cours des trois dernières années, restreint l’accès, au nord du plateau de Mahé, qui est une zone riche en poisson.

Il a dit à la SNA que la législation rend obligatoire pour les senneurs étrangers d’apporter à terre leurs prises qui ne sont pas exploitables.

"Cette prise accessoire peuvent être traitée localement et devenir des produits à valeur ajoutée,» a-t-il dit.

Alfred Fourcroy d'Ispc a également dit qu'il est possible de produits de la valeur ajoutée, si plus de poissons sont capturés.

"Il s'agit notamment des hamburgers, le pâté de poissons, la soupe de poisson et fruits de mer en sauce," a-t-il dit.

Pendant ce temps, Racombo a également dit qu'il est satisfait de constater que les pêcheurs se sont constitués en associations et sont ouverts aux négociations avec la SFA.

"Cela signifie que, ensemble, nous pouvons prendre des mesures, pour éviter de pêcher certaines espèces au cours de la saison de ponte, afin d'éviter l'épuisement des stocks."

Les Seychelles, un archipel de 115 îles, a une superficie totale de 455 km ² répartis dans une zone économique exclusive de 1,3 million de kilomètres carrés, une ZEE légèrement plus grand que l'Afrique du Sud et environ six fois la taille du Royaume-Uni.

La pêche qui est le deuxième pilier de l’économie seychelloise derrière le tourisme, rapporte à l’économie du pays 266 millions d’euros par an, d’après les chiffres fournis par l’Autorité des pêches SFA.

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: prix du poisson, pêches, l'Association des concombres de mer des Seychelles, l’Autorité des Pêches des Seychelles

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search