Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Victoria
26°C
Go to mobile version:

Aldabra et Assomption zones prioritaires de la biodiversité dans la planification de l’espace Maritime des Seychelles.

Victoria, Seychelles | | October 9, 2017, Monday @ 21:54 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Olivier Bodere | Views: 510
Aldabra et Assomption zones prioritaires de la biodiversité dans la planification de l’espace Maritime des Seychelles.

La Planification de l’espace maritime des Seychelles (Seychelles’ Marine Spatial Plan) est une initiative qui s’intéresse à la gestion de tous les différents usages de la Zone Economique Exclusive de l’État insulaire. (Gerard Larose, Seychelles Tourism Board)

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Les zones autour de l’Atoll d’Aldabra, classé au patrimoine mondial de L’UNESCO et de l’Atoll d’Assomption, ont été classées en zone une - zones de protection de grande biodiversité marine - dans le cadre de la première phase, préparatoire, de planification de l’espace maritime des Seychelles, présentée vendredi.

Les discussions concernant la gestion du plan ont eu lieu vendredi dernier et ont examiné les zones qui relèveront des zones un et deux ainsi que les activités correspondantes qui y seront autorisées.

« Nous avons également examiné les conditions qui accompagnent ces zones en prenant en compte des activités admissibles et leur gestion », a déclaré Helena Sims, responsable du projet.

La Planification de l’espace maritime des Seychelles est une initiative qui traite de la gestion de tous les usages de la zone économique exclusive [ZEE] de la nation insulaire.

Par la même occasion, il favorisera l’agenda de l’économie bleue du pays, permettant un développement durable, une sécurité alimentaire et une prospérité économique.

Le projet, qui a débuté en 2014 et se termine en 2020, a pour objectif d’identifier 30 pour cent de la zone économique exclusive comme zone de protection et de gestion.

La zone 1 a été définie comme une « zone de protection de grande biodiversité marine » qui vise à accroître les zones de protection et à conserver une biodiversité unique.

En phase préparatoire, les zones autour de l’Atoll d’Aldabra et de l’Atoll de l’Assomption, ont été classées en zone une - zones de protection de grande biodiversité. (Seychelles News Agency)  Photo License: CC-BY

Les zone deux représenteront les zones de « protection moyenne et à usages durables », elles viseront à protéger la biodiversité marine, les habitats des fonds marins et les écosystèmes en croissance.

Les eaux qui entourent les atolls des îles Amirantes, Coëtivy et du Banc Fortune, entreautres, seront inscrites dans cette zone, représentant 10,8% des eaux des Seychelles.

Les activités de la zone une seront principalement orientées vers le tourisme et les loisirs, alors que la zone deux accueillera également les activités de pêche, d’extraction de ressources non renouvelables et les activités de bio-prospection.

La première étape est que, d’ici décembre, nous devons avoir un plan maritime approuvé par le cabinet qui identifie 15 pour cent de notre ZEE comme zone de protection et de gestion; a déclaré Sims

Elle a ajouté que « l’un des avantages de la préparation des délimitations est qu’elle nous aidera à respecter nos engagements pour la convention pour la biodiversité, qui est d’atteindre 10 pour cent ».

Alors que le pourcentage d’aires protégées terrestres est légèrement supérieur à 50 pour cent, les parcs marins et autres zones de conservation constituent moins de 1 pour cent de la zone économique exclusive des Seychelles qui s’étend sur 1,37 million de kilomètres carrés.

Le tourisme et la pêche sont les deux principaux contributeurs à l’économie des Seychelles, un archipel dans l’ouest de l’Océan Indien, d’une superficie terrestre totale de 455 kilomètres carrés.

Lors de la deuxième phase du projet, d’autres zones dans les eaux profondes des Seychelles seront proposées ainsi que de nouveaux sites de protection dans les eaux peu profondes. Une fois terminé, le Plan de l’espace maritime sera le deuxième plus grand au monde.

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: zone maritime, Aldabra, assemption, UNESCO

More from Environnement →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search